Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 1987, jeudi 2 février 2017
Sur l’affaire François Fillon
Le parti de l’In-nocence estime qu’il n’y a aucune espèce de raison, sinon sa séduction romanesque, pour donner le nom d’“affaire Pénélope” à un scandale où le candidat du parti “Les Républicains” est seul en cause. Il semble très évident que sa malheureuse épouse n’a servi que de truchement plus ou moins conscient à un système de collecte frauduleuse de fonds, dont le plus bel exemple est le salaire faramineux qu’elle aurait touché à la Revue des Deux-Mondes. On ne sache pas en effet que cette institution littéraire vieillotte ait jamais payé si généreusement ses collaborateurs effectifs. On apprend sans surprise excessive, en revanche, que son propriétaire, Marc Ladreit de Lacharrière, est un millionnaire comptant parmi les fondateurs d’SOS Racisme, et parmi les figures les plus actives du remplacisme culturel et de la promotion de la prétendue “diversité”. Aucune justification ne saurait apparaître à de si grossières compromissions. Du moins ont-elles le triste mérite d’exposer clairement les misérables préoccupations de la classe politique, de droite ou de gauche, qui depuis quarante ans trahit d’un cœur léger le peuple et la patrie, les abandonnant sans scrupule à l’invasion, à la substitution ethnique et au remplacisme global.