Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 1996, vendredi 24 mars 2017
Sur le candidat à écarter d’abord
Le parti de l’In-nocence trouve à tous les candidats à la présidence de la République, à leur personne ou à leur programme, de si graves défauts qu’il serait bien en peine, à ce stade, d’en recommander un plutôt qu’un autre. Dans cette heure si tragique pour la patrie, aucun ne paraît prendre la mesure du drame qui se joue, c’est-à-dire de l’invasion, de la colonisation, de l’urgence d’une révolte pour la libération du territoire national occupé et pour la remigration de l’occupant. Du moins un candidat se présente-t-il, M. Emmanuel Macron, dont il est évident que tout doit être fait pour l’empêcher d‘accéder au pouvoir, car il représente avec une perfection caricaturale tout ce qui broie les peuples, les nations, les civilisations et les hommes : la monstrueuse alliance du postracisme et des intérêts de l’hyperclasse, du multiculturalisme et de la banque, de l’immigrationnisme à tout crin et de l’économisme pur — autant dire le remplacisme global. Ceux qui ne savent pas encore pour qui voter, et qui de toute façon voteront sans enthousiasme, avec les plus graves réserves, ou ne voteront pas du tout, ceux-là savent déjà, au moins, pour qui ils ne voteront sous aucun prétexte et à qui ils doivent par tous les moyens faire barrage.