Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 1999, jeudi 4 mai 2017
Sur le débat présidentiel et sur le vote du 7 mai
Le parti de l’in-nocence et le NON (au Changement de Peuple et de Civilisation) estiment qu’à l’issue du débat présidentiel du 3 mai 2017 Mme Marine Le Pen, qui ne les a jamais représentés que très partiellement, et notamment lors de ce débat, a perdu pour ainsi dire toute chance de l’emporter dimanche, et n’a pas rendu très souhaitable, même, la perspective selon laquelle elle l’emporterait en effet. Paradoxalement ils ne voient dans cette situation peu satisfaisante, et presque désespérée, en tout cas désespérante, qu’une raison supplémentaire d’apporter leurs suffrages à cette candidate. Les belles âmes, en effet, ne sont plus exposées au risque plus ou moins imaginaire et péniblement surjoué d’un succès du Front national, vieux dragon de carton-pâte infiniment moins redoutable que le rutilant Léviathan cybernétique dont Emmanuel Macron est le nom, fabrique mondiale de l’homme remplaçable, siège du remplacisme global, usine de production de la Matière Humaine Indifférenciée (MHI) et bien sûr, s’agissant de la France et de l’Europe, administration centrale du Grand Remplacement. Il ne s’agit pas de voter pour Marine Le Pen mais contre Emmanuel Macron, dont la présidence, si elle se déroulait selon ses vœux, serait fatale à notre pays et aux liens de notre peuple avec la France. Or le bulletin du vote contre Emmanuel Macron ne porte hélas qu’un nom, celui de Marine Le Pen.