Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 2003, mardi 4 juillet 2017
Sur l’allocution du chef de l’État à Versailles
Le parti de l’In-nocence note que le président de la République, M. Emmanuel Macron, dans la longue allocution programmatique qu’il vient de présenter à Versailles devant les parlementaires des deux chambres réunis en congrès, n’a pas fait la moindre allusion à la longue invasion que subit notre pays, comme la plupart de ses voisins européens, ni à l’occupation qui en résulte. Il se propose de réformer très profondément les institutions en un temps où notre peuple est victime d’un déferlement migratoire qui en altère gravement tous les caractères, l’autonomie, et la spécificité. De ce que nous imposent l’histoire et notre hébétude, il fait comme si de rien n’était. La réalité devient une pure création de l’esprit, le ”fauxel”, que l’expérience sensible ne touche plus. Le chef de l’État en profite pour liquider au passage la caste politicienne, comme le veut la davocratie directe, le gouvernement par les banques, sans médiation, avec le soutien de la gauche morale, de ses officines et de ses milices.