Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 2007, lundi 14 août 2017
Sur le renforcement de la répression des provocations, diffamations et injures non publiques à carac
Le parti de l’In-nocence apprend avec stupéfaction l’existence du décret n° 2017-1230 entré en vigueur le 5 août dernier, dont les médias ne semblent pas avoir parlé, qui renforce la répression des provocations, diffamations et injures non publiques à caractère raciste, sexiste, homophobe et “handiphobe”, ainsi que celles qui sont commises en raison de l’identité de genre, cela afin de mieux lutter contre la “transphobie” : outre de fortes amendes, le texte prévoit diverses peines complémentaires dont du travail d'intérêt général et l'obligation d'accomplir, le cas échéant à ses frais, une sorte de lavage de cerveau baptisé “stage de citoyenneté”.

Le parti de l’In-nocence se demande à quel point les notions évoquées par les néologismes gaillardement employés dans ce texte (“handiphobe”, “transphobie”) ont un caractère extensif et jusqu’à quel degré d’intimité s’étend l’espace non public, questions que ce texte aussi inquiétant que loufoque n’évoque pas.

Le parti de l’In-nocence estime que ce décret constitue un pas extrêmement important dans le durcissement du régime et sa transformation en un totalitarisme de plus en plus violent.