Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 2012, mercredi 20 septembre 2017
Sur la prétendue “libération du foncier”
Le parti de l‘In-nocence relève que le gouvernement annonce son intention de procéder à de forts abattements fiscaux sur les plus-values pour la vente de terrains, « afin d’accélérer la libération du foncier et de construire rapidement des logements ». Ainsi marchent la main dans la main l’invasion encouragée, le déracinement des populations indigènes et l’artificialisation à marches forcées. C’est à cause de l’immigration de masse, et pour aménager la submersion qu’il faut construire toujours davantage. Les encouragement à vendre, de même que le surtaxation de la propriété foncière, maintenue seule dans l’assiette de l’impôt sur la fortune et frappée de lourds droits de succession, contribuent à déculturer, déciviliser, désaffiliér un peuple qu’il s’agit de désinscrire dans le paysage en rompant les lignées et en le réduisant toujours plus étroitement au seul présent. Quant au paysage et au territoire même, ils sont livrés sans réserve au béton et à l’unique loi du profit.

Le parti de l’In-nocence estime pour sa part que c’est tout le contraire, qu’il faut faire. Il faut mettre un terme total à l’immigration de masse, il faut entreprendre énergiquement la remigration de la population colonisatrice, il faut restaurer le bâti ancien et rendre à la nature, à la campagne, à l’espace, au vide, les surfaces et les bâtiments libérés par la très souhaitable décroissance démographique.