Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 2023, mardi 14 novembre 2017
Sur la prétendue “politique de la Ville”
Le parti de l’In-nocence et le NON (au Changement de Peuple et de Civilisation) remarquent que M. le président de la République s’est attaché à préciser en ce jour ce qu’il est convenu d’appeler la “politique de la Ville” de son gouvernement. Comme il est d’usage, il ne s’agit guère que de la discussion annuelle sur le montant du tribut à verser à l’Occupant. Et comme c’est non moins la coutume, tout ce qui concerne ce dernier est noblement orné de l’adjectif “prioritaire”, pour mieux signifier au malheureux peuple indigène colonisé qu’il n’est, pour le pouvoir remplaciste, qu’un sujet de préoccupation tout à fait secondaire : l’urgence ni la faveur ne sont là. L’important est de reconnaître dûment au colonisateur son statut prééminent : politique spéciale, ministère spécial, faveurs présidentielles spéciales, énormes dépenses particulières. Il ne manque même pas la touche d’humour cynique coutumière à ce genre d’exercice, et qui consiste par exemple à nommer “zones franches” celles que les indigènes français ont dû fuir, et qui correspondent à peu près aux trop fameux “territoires perdus de la République”.