Le site du parti de l'In-nocence

Communiqué n° 1988 : Sur l’affaire d’Aulnay-sous-Bois

Communiqué n° 1988, lundi 6 février 2017
Sur l’affaire d’Aulnay-sous-Bois

Le parti de l’In-nocence est bien conscient qu’on est loin de tout savoir et de tout comprendre, quant à la très pénible affaire actuelle d’Aulnay-sous-Bois. Il n’en reste pas moins que de très graves présomptions pèsent sur le comportement de quatre policiers. Le “vivre ensemble” est un état de violence permanente, qui implique des tensions dommageables pour tous, mais qui ne saurait excuser tous les procédés, surtout de la part de l’autorité publique. Nos forces de l’ordre doivent être soutenues, elles ne doivent jamais l’être aveuglément. Si les violences policières sont avérées, ce qui semble être le cas, nous les condamnons avec force. Dans les grands bouleversements qui s’apprêtent la police doit être exemplaire, sauf à compromettre la nécessaire décolonisation et l’indispensable remigration. Si elle ne l’est pas, ceux de ses membres qui manquent à leurs devoirs doivent être sévèrement punis.
Mouais... De toutes facons les flics, en ne faisant que leur boulot, qu'ils soient "exemplaires" ou pas (nos gouvernants le sont-ils ?), dérangeront et "agresseront" toujours la racaille afro-maghrébine.
Le cœur du problème n'est pas le comportement, blâmable ou non, de la police. Non, le coeur du problème c'est que la France est devenue le déversoir d’une immigration invasive de peuplement à forte fécondité (et disons-le, naturellement délinquante). Et l’on ne s’attaque pas à cette vraie cause, du fait de l’idéologie cosmopolite et antiraciste... Car les politiciens et les médias s’imaginent que ces remplaçants-là vont devenir, comme par enchantement, "républicains", " laïques", "démocrates", en gros " comme nous", si la police y met du sien, c.a.d. si elle se montre "irréprochable". Une telle naïveté montre à quel point de sidération nos "élites" sont parvenues. Ce déni de réalité (dans ce domaine comme en économie) et cette stupidité ont atteint un paroxysme pathologique qui n’a peut-être été égalé dans l’histoire qu’au IVe siècle... lorsque les élites romaines faisaient entrer dans la romanitas les Barbares pour les protéger des invasions barbares. Ces émeutes d'Aulnay sont la conséquence à la fois de l’idéologie assimilationniste (tout le monde pourra s’assimiler à la "France républicaine") et de l’idéologie communautariste de Terra Nova (une France paisible, une ”nouvelle France” multiethnique serait possible), qui sont les deux faces de la même utopie délirante, laquelle débouche à chaque fois sur la guerre civile - celle qui, précisément, ne fait que commencer.
Ces malheureux flics, qui sont en première ligne, n'y sont pour rien.
"Pour la deuxième soirée consécutive, des centaines de manifestants se sont rassemblés ce soir Paris pour dire leur colère après le viol présumé du jeune Théo lors d’une arrestation brutale à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Alors que la foule, qui s’était donné rendez-vous sur les réseaux sociaux, à l’invitation du collectif AFA (Action antifasciste) Paris-banlieue, scandait « Flics, violeurs, assassins ! », une femme arborait une pancarte dans son dos sur laquelle on pouvait lire : « blanche privilégiée et très triste ».

BD.Voltaire (extrait)
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter