Le site du parti de l'In-nocence

Le revoilà !

Envoyé par Pascal Mavrakis 
11 février 2017, 19:04   Le revoilà !
«A Aulnay-sous-Bois se rejoue un scénario vieux de trente ans» 11/02/2017
Tribune de Laurent MUCCHIELLI, sociologue, dans laquelle énumère les causes qui sont, selon lui, les causes des émeutes dans les banlieues : contrôles policiers, discriminations, chômage… «Un scénario vieux de trente ans».

La séquence qui se déroule ces jours-ci à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) constitue un classique du genre, et vient simplement nous rappeler qu’en vingt-sept ans nous n’avons rien appris et rien changé aux problèmes sociaux et institutionnels qui génèrent régulièrement les éruptions violentes de ce type.

[...]


Si cette séquence n’est hélas que le dernier épisode d’une très vieille série, c’est parce que, depuis vingt-sept ans, aucun gouvernement n’a modifié les éléments du scénario.

Les quartiers pauvres et dégradés le sont toujours. Ce ne sont pas les milliards engloutis dans le béton de la «rénovation urbaine» qui ont changé en quoi que ce soit les problèmes quotidiens des habitants.

A commencer par le chômage qui, dans beaucoup de quartiers, dépasse largement 50 % chez les jeunes de moins de 30 ans. La crise de 2008 a même renforcé encore les problèmes, puisque ce sont les habitants de ces «zones urbaines sensibles» qui ont été les plus touchés.

Rien n’a changé non plus sur le terrain des discriminations, qui compliquent toujours l’accès d’une partie de nos concitoyens à l’emploi, au logement et à quantité de biens et de services. A ceci près qu’aux discriminations de type ethno-racial se sont en partie substituées les discriminations religieuses, surtout pour les femmes qui portent le voile.

Dans ces quartiers, les familles redoutent toujours autant l’échec scolaire de leurs enfants, et avec raison, puisque les inégalités dans ce domaine n’ont pas bougé. Dans un collège d’un quartier aisé, on réussit le brevet dans plus de 95 % des cas. Dans celui qui est au cœur de la ZUS (zone urbaine sensible), à quelques kilomètres de là, moins de 50 % des enfants y parviennent. [...]

Tant que les thèmes de la sécurité, des banlieues, de la violence, etc., serviront avant tout aux politiciens à faire carrière, tant que la nécessité de l’ordre fera taire celle de l’analyse, tant que l’institution policière continuera de former et d’envoyer sur le terrain le même type de policiers et tant que les habitants des quartiers pauvres seront enfermés dans les mêmes problèmes, on peut déjà prédire sans risque qu’il y aura beaucoup d’autres Aulnay-sous-Bois.


Le Monde
12 février 2017, 12:10   Re : Le revoilà !
Ah, ça fait chaud au cœur quand même ! Et donc, depuis 30 ans, il y a toujours autant de violences policières, gratuites il va sans dire, qui s'exercent contre ces malheureux cependant que l'insécurité et les incivilités, elles, n'augmentent pas ? Non seulement les divers sont persécutés mais en plus ils restent zen en toutes circonstances... Comment, après cela, ne pas désirer être eux ? Comment ne pas vouloir être Theo ?
12 février 2017, 14:57   Re : Le revoilà !
Ouais mais Mucchielli et ses potes sont également spécialisés en chirurgie rectale, qu'on se le dise.

Et qui de mieux placé qu'un Laurent Mucchielli pour dénoncer les pratiques scandaleuses de la racaille policière "dans les quartiers" ?... Hein ? Dites-moi.



(Enfin bon, je ne donne vraiment pas cher d'un pays à 2 doigts de sombrer dans le chaos pour une vulgaire histoire de trou de balle...)
12 février 2017, 15:23   Re : Le revoilà !
« C’est un combat bien difficile, la décolonisation de la patrie ; mais son pire aspect, certains jours, ce sont les amis qu’on s’y fait. »
12 février 2017, 16:52   Re : Le revoilà !
Citation
Trystan Dee
« C’est un combat bien difficile, la décolonisation de la patrie ; mais son pire aspect, certains jours, ce sont les amis qu’on s’y fait. »

Mouais... Au niveau du combat politique ça ne veut pas dire grand chose. C'est même assez "à côté de la plaque". Car ce qui est moralement bon, beau dans l'ordre de l'esthétique et utile dans le domaine de l'économie n'est pas pour autant "ami" au sens spécifique, c.a.d. politique, du terme. Il s'ensuit que l'inverse est aussi vrai : ce qui est moralement mauvais, laid dans l'ordre de l'esthétique ou économiquement nuisible n'est pas nécessairement "ennemi" pour autant.
12 février 2017, 17:41   Re : Le revoilà !
ce qui est moralement mauvais, laid dans l'ordre de l'esthétique ou économiquement nuisible n'est pas nécessairement "ennemi" pour autant.

C'est votre manière de nous appeler à voter Marine Le Pen, Pascal ?
12 février 2017, 19:36   Re : Le revoilà !
Citation
Francis Marche
ce qui est moralement mauvais, laid dans l'ordre de l'esthétique ou économiquement nuisible n'est pas nécessairement "ennemi" pour autant.

C'est votre manière de nous appeler à voter Marine Le Pen, Pascal ?


Non Francis, il y a déjà belle lurette que j'ai abandonné (mais ça doit être plus fort que moi, un vieux fond ménardo-zémouro-rauféro-lepéniste...). Et puis, pour tout vous dire, lors des prochaines élections je serai très probablement en Indonésie, à Bandung*, alors...

* Roger Vailland à Bandung... Il faudrait que je retrouve ça.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter