Le site du parti de l'In-nocence
Comme vous l’avez peu-être remarqué, et malgré l’aide si généreuse que vous m’avez tous apportée, je ne pourrai pas être candidat à l’élection présidentielle, n’ayant pas réuni les parrainages nécessaires. Dans ces conditions, quelle attitude devons-nous adopter avant le premier tour ? Devons-nous soutenir un candidat ?
Non, avec le respect que je vous dois, cher Président.
J'ai le sentiment que, paradoxalement, il est trop tôt pour déclarer son soutien à un candidat.

Mais il est inutile d'attendre pour dire contre qui il faut voter : Macron.
En l'état des choses je pense que nous devrions appeler à voter pour l'un des deux seuls candidats qui ne soient pas des remplacistes fanatiques : Marine Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan, mais cela peut probablement attendre un peu.
Citation
Marcel Meyer
En l'état des choses je pense que nous devrions appeler à voter pour l'un des deux seuls candidats qui ne soient pas des remplacistes fanatiques : Marine Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan, mais cela peut probablement attendre un peu.

Pas mieux.
Se mettre à l'abri et compter ses amis.
Marine Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan, mais cela peut probablement attendre un peu.


Oui... On verra dans 5 ans.
(Hier, en regardant d'un œil distrait la télé, j'ai découvert que dans le bureau de son QG de campagne, B. Hamon avait disposé en bonne place des portraits de ses deux héros culturels : Mohamed Ali et Miles Davis.)
Faire profiter ses proches de la manne de la République, c'est du népotisme. Et tenir le propos précédent, c'est du populisme. Alors, sûrement, il ne reste plus qu'à "VOTEZ POUR LA REVOLUTION", selon l'affiche électorale de Monsieur Caméléon dessinée par Orfeo Tamburi pour illustrer le livre de Curzio Malaparte. Monsieur Caméléon, encore un candidat en ON, sait tout, car il a tout appris, par capillarité, en se promenant sur les livres de la bibliothèque. Et, surtout, il sait se faire aimer, ce qui est le sujet aujourd'hui. Peut-être même jusqu'à se faire déchirer, dépecer, dévorer et absorber par la foule amoureuse.
Didier Touraine
Moi je compte voter Maque-ron, parce que je fais tout comme Loulou (notre maire à nous, à Cham') il a dit. C'est un balèze Loulou, pas autant que son paternel, mais costaud aussi. Il faut le voir voter un budget, avec quelle maestria (je dirais même quelle ganaderia) il met les autres dans sa poche.

Maque-ron il est gay, il couche avec le patron de Radio France, il est entouré de gays (Delanoe, Bergé, Douste-Blabla, Aillagon aux fines herbes, Borello pour la touche sociale (ESS, pas SS), etc.), mais je sens qu'il pourra faire une bonne tête de pont pour les discussions avec l'Eglise de France (qui revient en force depuis la Marche pour Tous) et bien sûr avec l'islam (comme Sarko (j'aime beaucoup Sarko, il envoie) avait essayé de faire au début des années 2000).

Salam les mecs !
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter