Le site du parti de l'In-nocence

Des talents gâchés par la politique ?

Envoyé par Thierry Noroit 
A la date du 9 mars 2017, Renaud Camus écrit dans sa chronologie Le Jour ni l'Heure : Ecoute Emmanuel Macron à la "Fabrique de l'histoire" [une émission quotidienne matinale de France Culture], assez impressionnant. Selon vous, comment interpréter cette appréciation ? Je ne pense pas qu'elle soit ironique. Peut-être Renaud Camus a-t-il développé cette impression ailleurs, dans son Journal, par exemple ? Il est bien possible que cette notation soit à prendre au pied de la lettre : invité à présenter sa conception de l'histoire, Emmanuel Marcron aura fait preuve d'une aisance et d'une agilité intellectuelle impressionnantes et, en tout cas, nettement supérieures à celles de ses rivaux en politique. Ce qui ne garantirait nullement la validité de son programme et encore moins sa stature d'homme d'Etat mais serait tout de même pour nous, me semble-t-il, un élément à prendre en considération. Qu'en pensez-vous ?
[Journal] « A propos d’histoire j’ai entendu Emmanuel Macron, ce matin, à la “Fabrique” du même nom, sur France Culture. Il faut reconnaître que, robot pour robot, c’est une belle machine. À première vue et première ouïe, et indépendamment de sa politique, il ferait honneur à la France. Il a plutôt belle apparence et c’est une brillante intelligence, même si elle me semble assez vide. Il est certain que si, comme ce semble l’hypothèse la plus vraisemblable, il était opposé au second tour à Marine Le Pen, je me sentirais plus d’affinité sociales, culturelles, intellectuelles, instinctives, avec lui qu’avec elle. Il est davantage mon “milieu”, comme on ne dit plus. Ce n’est pas pour autant que je voterais pour lui, loin de là. Il incarne à la perfection le remplacisme global. Marine Le Pen, elle, incarne très imparfaitement l’antiremplacisme. »
Il (Macron) incarne à la perfection le remplacisme global. Marine Le Pen, elle, incarne très imparfaitement l’antiremplacisme.


Il ne nous reste plus qu'à suivre l'exemple de l’écrivaine Christine Angot, hystérique et de plus en plus déglinguée, laquelle s’est récemment distinguée en demandant à François Hollande de revenir sur sa décision, pour "sauver la France"...
Utilisateur anonyme
25 mars 2017, 07:39   Re : Des talents gâchés par la politique ?
"Il [Macron] ferait honneur à la France."

I love bathmologie very much (clause Molière indeed).
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter