Le site du parti de l'In-nocence

Antoine Koyz-Vöks (Journal télévisé de France 2)

Envoyé par Trystan Dee 
Attention, c'est au bout de 30 secondes, et cela est répété plusieurs fois. Je ne conseille guère ce vidéogramme aux âmes et oreilles sensibles.



Oui, à Kôille-ze-voks les bobos se récrient quand on voudrait les forcer à faire ce qu'ils prônent avec tant d'ardeur pour les autres.

D'autre part les journalistes semblent avoir décidé une bonne fois que les noms, ça se prononce comme ça s'écrit, point-barre, pas besoin donc de consulter une encyclopédie (j'ai vérifié : Wikipédia donne la prononciation).
Qui était Coysevox ? Ces journalistes, de même que les parents des enfants scolarisés dans cet établissement, n'en ont probablement pas la moindre idée, et sont obligés de déchiffrer ce nom phonétiquement, en prononçant toutes les lettres, comme des enfants de concierge venant de faire leur entrée au cours préparatoire.

Si l'on ajoute à cette manifestation sonore de la Grande Déculturation l'arrière-plan de ce reportage, lequel n'est rien d'autre que le Grand Remplacement et l'hypocrisie hallucinante de ceux qui en ont peur après l'avoir tant promu, on voit, en miniature, une tragique et néanmoins magnifique représentation de la France d'aujourd'hui.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter