Le site du parti de l'In-nocence

Guyane

Envoyé par Pierre Jean Comolli 
31 mars 2017, 12:56   Guyane
Donc, l'homme de la rue en Guyane s'exprime dans un français éminemment supérieur à la langue-bouillie à forme variable qu'utilisent les politiques et les jeunes de mon pays ? Les dirigeants burkinabés, les touaregs du Niger et les francophones du Caire de plus de 70 ans savent-ils qu'ils sont les vrais sauveurs, chez eux, du français élaboré et raffiné d'avant ?
31 mars 2017, 16:05   Re : Guyane
Pouvez-vous donner un exemple ?
Utilisateur anonyme
31 mars 2017, 16:25   Re : Guyane
Ce que disait Fabrice Lucchini à Léa Salamé dans ONPC (il y a quelques mois) citant les écrivains et poètes d'Afrique et du Levant (clin d'oeil à Salamé qui est libanaise).
Il a raison. N'importe quel reportage sur une école de jeunes africains (un exemple comme un autre) vous montrera des élèves respectueux, qui se lèvent quand le professeur entre en classe, portent un uniforme, lèvent le doigt avant de parler, et s'expriment en français parfaitement correct. La France d'avant !!! dire que pour la retrouver il faut aller voir dans nos anciennes colonies ! comme dirait Onfray : "Décadence !!!"
31 mars 2017, 19:24   Re : Guyane
Oui, oui, ça je sais. Je sollicitais une citation (ou un lien) de Guyane.
01 avril 2017, 09:40   Re : Guyane
Je tirais ma conclusion des différents reportages diffusés ces derniers temps dans le journal de 20 heures de France 2. Les micro-trottoirs et même les interviews des 500 Frères donnaient à chaque fois la parole à des personnes s'exprimant de manière articulée. Le contraste était frappant avec ce que l'on entend quand on tend ici un micro à des quidams ou quand on suit trop longtemps un discours de Macron.

Je me suis également souvenu de ce que A. Finkielkraut et R.Camus avaient dit du discours d'investiture de Michel Kafando, l'actuel président de transition du Burkina-Faso, à savoir qu'il était le meilleur discours en français prononcé par un dirigeant politique depuis longtemps.

Pour ce qui est des touaregs et des Cairotes, il faut me croire : j'en ai fréquentés.

Mais plus généralement, je brodais sur la cinglante et bouleversante affirmation de R. Camus, que lorsque la France vous manque, mieux vaut la quitter et se transporter ailleurs, là où elle existe encore.
01 avril 2017, 10:25   Re : Guyane
la cinglante et bouleversante affirmation de R. Camus, que lorsque la France vous manque, mieux vaut la quitter et se transporter ailleurs, là où elle existe encore
///

Ou là où "être français", ou là où "se dire français", est encore agréable, valorisant. Au Japon, par ex. Un pays où j'oublie la honte que j'ai d'être français.
01 avril 2017, 17:10   Re : Guyane
Oui, et on a beau les prévenir, quand ils arrivent à Paris c'est la dépression, ce qu'on appelle au Japon le “syndrome de Paris”.
01 avril 2017, 17:51   Re : Guyane
Le jour approche où le pays sera tellement pourri enrichi par la Diversité que plus aucun touriste n'osera y foutre les pieds. À mettre sur le compte de "l'immigration ça nous rapporte"(selon l"'étude" que nous ressortent en permanence les médias).


Guyane : le gouvernement annonce qu'il va injecter plus d'un milliard d'euros...
Utilisateur anonyme
01 avril 2017, 19:53   Re : Guyane
On ferait mieux de réouvrir le bagne de Cayenne...
01 avril 2017, 22:40   Re : Guyane
Vous avez bien raison ; lors de la fermeture du bagne, Jean Genet s’était écrié, véritable cri du cœur : On nous châtre de l'infamie !
02 avril 2017, 12:10   Re : Guyane
Ça me rappelle une très désopilante scène de Lilyhammer, une série un peu longuette mais drôle qui, sous prétexte de raconter les aventures d'un mafieux américain réfugié en Norvège se révélait une des très rares fictions critiques rigolotes sur l'Empire du Bien. On y voyait le mafieux, mis pour quelques semaines dans une prison norvégienne, découvrant avec un ébahissement hautement comique la fenêtre de sa cellule, sans barreaux mais avec petits rideaux, son mobilier Ikéa, le lit avec couette à petites fleurs et la sollicitude du maton le plus maternel qui soit expliquant que s'il lui manquait quelque chose il n'avait qu'à demander.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter