Le site du parti de l'In-nocence

Remplacisme et patience diversitaire

Envoyé par Pascal Mavrakis 
Il semblerait​ bien que le remplacisme ait pris le pouvoir ad vitam aeternam, et ce jusqu'à ce que la Diversité soit devenue suffisamment nombreuse (ça ne saurait tarder avec Macron) et suffisamment aguerrie pour présenter et faire élire l'un des siens. À ce moment-là elle votera pour ce représentant-là et pour lui seul, quel que soit son programme d'ailleurs, là n'est pas la question.
C'est la Diversité qui fit Hollande. C'est la Diversité qui fera Macron.

Donc, aucune illusion à se faire : le "camp du Progrès​" et les "valeurs de la République"" continueront d'être au pouvoir encore un certain temps, jusqu'au basculement vers l'Irréparable. L'Irréparable est là qui se profile, ça n'est plus qu'une question de temps. La Diversité s'impatiente parfois (elle casse, elle brûle, elle terrorise, elle menace, elle vocifère, elle se plaint) mais au fond, elle est la patience même.
37% des électeurs musulmans ont voté Mélenchon, 24% pour Macron, 5% pour Marine Le Pen.
Enquête Ifop pour Pèlerin : Le vote des électorats confessionnels au 1er tour.
Au petit jeu du : "Le Grand Remplacement c'est quand..." on pourra proposer : Le Grand Remplacement c'est quand un candidat choisi par 37% des électeurs musulmans ne donne même pas de consigne de vote pour le 2nd tour.
C'est dire où on en est.
« au fond, elle est la patience même »

Le fond n'étant jamais rien d'autre que le creux des ventres de femmes.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter