Le site du parti de l'In-nocence

Débat décevant

Envoyé par Pascal Mavrakis 
04 mai 2017, 01:54   Débat décevant
Débat Marine Le Pen/Emmanuel Macron

Alors que Marine Le Pen avait un boulevard devant elle en se présentant comme le seul espoir crédible face à l’invasion migratoire incontrôlée, à l’islamisation massive, à la destruction de l’identité nationale, à l’explosion de la criminalité et de l’insécurité, à l’effondrement de l’école publique, à la marginalisation de la ”France périphérique”, voilà qu'elle s'est montrée peu rassurante sur un sujet pourtant central dans son programme, qu'elle paraissait avoir mal travaillé : la sortie de l’euro. Sa prestation de ce soir risque d'en inquiéter plus d'un, qui craignent un aventurisme d’amateurs et redoutent que le FN, dans son obsession anti-euro, ait oublié leurs préoccupations centrales.
Une majorité de Français, y compris parmi les nostalgiques du franc et de la souveraineté monétaire française, redoute une sortie de la France de l’euro - c'est une réalité. Question : l’assurance-vie est-elle plus fondamentale que le devenir du pays ?

Quant à Macron, qui n'a pas plus de programme ou d’idées qu’une poule de dents, il fut égal à lui-même (un gosse surdoué et prétentieux qui vous fait la morale, avec quelques leçons d'économie ici ou là). Mais je raconte n'importe quoi, Macron a un programme : continuer Hollande.
04 mai 2017, 02:50   Re : Débat décevant
Je l'ai trouvée bien meilleure que ce que j'avais craint.

Des journalistes américains indépendants ont mis la main ce mercredi sur des documents de Nevis aux Caraïbes qui établissent, s'ils sont authentifiés, qu'Emmanuel Macron a créé une société off-shore à Nevis en mai 2012 et que des transferts de fonds ont eu lieu.

Je souligne : s'ils sont authentifiés.

MLP adressa à EM cette remarque insidieuse pendant ce débat : J'espère qu'on n'apprendra pas bientôt que vous détenez un compte off-shore aux Bahamas. Son sourire pourrait indiquer qu'elle avait une idée précise sur la question.

Ce serait drôle.

[www.nouvelordremondial.cc]
04 mai 2017, 07:50   Re : Débat décevant
« Question : l’assurance-vie est-elle plus fondamentale que le devenir du pays ? »

Ce qui importe, c'est le remboursement des verres et des montures.
04 mai 2017, 08:02   Re : Débat décevant
C'était la dernière occasion pour Marine Le Pen de se montrer digne d'être présidente, c.a.d. sereine, fédératrice et solennelle. Elle a été beaucoup trop agressive, cynique (ses ricanements étaient déplacés), parfois vulgaire, répondant systématiquement aux questions qu'on lui posait en remettant sur la table le bilan de la gauche, en poussant au pugilat inaudible, en balançant polémique sur polémique.
Elle a très mal dosé son offensive par rapport à la présentation de son projet et de ses propositions qui se sont trouvées noyées dans un flot ininterrompu d'attaques contre Macron.
Elle a grillé sa "carte blanche" en débitant des généralités, au lieu de présenter quelque chose de précis (elle aurait pu parler de l'immigration, du GR, c'était le moment).
Macron, devant l'impuissance des journalistes, souligna à plusieurs reprises son absence de réponses claires sur certains sujets (la sortie​ de l'Euro, par ex., qui inquiète une grande partie des Français) : "vous n'avez pas répondu à la question", "parlez-nous de vos propositions", "vous avez parlé 2 minutes sans faire de proposition", etc.
Elle s'est montrée féroce, impitoyable et s'impose en cela comme une excellente opposante. Mais pas comme une présidente.
Je doute qu'elle ait gagné des voix supplémentaires ce soir chez les indécis. Je crains même qu'elle en ait perdu.
Je voterai quand même MLP.
04 mai 2017, 08:26   Re : Débat décevant
C'est triste à dire, mais Marine Le Pen a globalement fait l'effet d'une habituée de bar PMU qui aurait ramassé, juste avant le débat, deux ou trois idées sur FdeSouche, et parle de choses qu'elle ne connaît pas, tout en passant à côté de ce qui compte vraiment. Ce débat m'a rappelé une vague émission “Répliques”, un samedi matin sur France Culture, au sujet de l'enseignement de l'Histoire à l'Ecole. Le représentant du Désastre, un inspecteur d'académie, s'exprimait avec rigueur, sérieux et clarté, tandis que le prétendu chantre du retour au savoir et à la chronologie était rigolard, approximatif et braillard.
04 mai 2017, 08:30   Re : Débat décevant
Une poissonnière... Oui Trystan, c'est vraiment triste à dire mais c'est pourtant bien l'effet qu'elle m'a fait à moi aussi.
Dupont-Aignan aurait été bien meilleur. Une belle occasion manquée.
04 mai 2017, 09:23   Re : Débat décevant
Elle n'a pas été si mauvaise. Elle a été égale à elle-même, c'est tout : spontanée, virulente, tonique à l'excès, peu à son affaire sur l'économie, de belles piques et réparties, parfois un peu vulgaire, le tout à l'image de ce qu'on savait déjà d'elle, à l'image des gens de peu qui se sentent pour beaucoup bien représentés par elle.
Ce côté poissonnière, loin de leur déplaire, les conforte dans leur désir d'elle. Elle fait peuple et s'expose donc aux accusations de vulgarité et de trop sentir sous les bras.
Elle a été très mauvaise, je trouve, y compris dans le jeu de massacre. Peut-être qu'au lieu de rentrer incessamment dans son adversaire, d'en faire la cause de tous les maux de la terre, lui donnant ainsi une véritable importance, elle aurait dû le toiser et prendre de la hauteur.
04 mai 2017, 10:37   Re : Débat décevant
NDA aurait effectivement été bien meilleur sur le dossier économique, sa nièce aussi je pense...
04 mai 2017, 10:48   Re : Débat décevant
La Une de "Libération" : ou quand Joffrin-Mouchard prend son pied :
[www.fdesouche.com]


@Teyssier "NDA aurait effectivement été bien meilleur sur le dossier économique, sa nièce aussi je pense..." Un immense gâchis. Je ne sais même pas si elle en a conscience.
Appuyer sur un bouton pour en finir avec Libé, ses scribouillards, ses lecteurs et ses souteneurs...
04 mai 2017, 11:58   Re : Débat décevant
En ce qui me concerne je me moque de l'économie. Considérer l'économie comme le nec plus ultra de la politique c'est réduire la nation à une communauté d'épiciers. Cela dit Marine Le Pen a été très mauvaise sur la forme en faisant preuve d'une agressivité, d'une goguenardise surjouées qui sonnaient bizarrement faux. De plus les médias n'ayant jamais relayé les soupçons qui pesaient sur les combines ni sur les accointances islamistes de Macron il a été facile à celui-ci de les nier avec aplomb, soutenu ce matin par la plupart des journalistes. Par conséquent c'est elle, qui supporte depuis des mois toutes les calomnies possibles et imaginables, qui est apparue comme une menteuse.
04 mai 2017, 12:09   Re : Débat décevant
La comédie bien huilée ne semble pas connaître de ratés : n'importe qui l'emporte contre Le Pen.

Marine Le Pen a totalement foiré son entrée en matière. La première question à laquelle elle devait répondre, très générale et personnelle, lui offrait d'emblée l'occasion de s'élever, de parler de son amour pour la France, un peu comme dans un de ses clips au bord de la mer. Au lieu de quoi elle a immédiatement attaqué son adversaire et son bilan. L'autre a dû aussitôt pousser un soupir de soulagement. C'était plié.

Quant à sortir une affaire de compte off-shore, c'est trop tard.

Tout autre eût été un débat avec un Mélenchon ou un Dupont-Aignan.
04 mai 2017, 12:10   Re : Débat décevant
"Considérer l'économie comme le nec plus ultra de la politique c'est réduire la nation à une communauté d'épiciers".

Mais bon sang de bonsoir, c'est Marine Le Pen qui depuis dix ans au moins fait une campagne d'épicière folle, faisant de l'euro le responsable des malheurs de la France !
04 mai 2017, 12:31   Re : Débat décevant
'Mais bon sang de bonsoir, c'est Marine Le Pen qui depuis dix ans au moins fait une campagne d'épicière folle, faisant de l'euro le responsable des malheurs de la France ! ''

C'est bien ce que je lui reproche !
04 mai 2017, 12:48   Re : Débat décevant
Certes MLP n'avait pas beaucoup de sérénité ni de clarté sur l'euro et l'économie.
Ce n'était pas non plus, que je sache, le fort des de Gaulle, Mitterrand ou Chirac, lesquels rivalisaient en nullité économique. Mais à ces époques-là on élisait un Président de la République pour diriger le pays et donner le cap, et non un expert maître ès sciences économiques ou un capitaine d'industrie se comportant en VRP multicarte.
Ceci dit ce n'est pas MLP qui est à vilipender. Il doit quand même se trouver au FN des gens capables de la doter d'un meilleur bagage économique.
04 mai 2017, 12:49   Re : Débat décevant
Pourquoi l'euro ne serait-il pas en partie responsable des malheurs de la France ?
On ne peut pas écarter cette hypothèse et même les réapparitions percutantes et univoques de M. Pellet sur ce forum ne permettent pas de s'en débarrasser entièrement.
Sans l'immigration de peuplement et le changement de peuple (excusez la répétition, elle est volontaire), tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, en France ?
04 mai 2017, 12:53   Re : Débat décevant
« Sans l'immigration de peuplement et le changement de peuple (excusez la répétition, elle est volontaire), tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, en France ? »

On ne demande pas le meilleur des mondes, on demande juste une France à nouveau vivable, comprendre : à nouveau française.

« Il doit quand même se trouver au FN des gens capables de la doter d'un meilleur bagage économique. »

Et par conséquent ce parti va se concentrer toujours plus sur l'économie, délaissant ainsi la cause nationale au point de ressembler au parti d'en face, sans jamais réussir à l'égaler, évidemment. Encore un effort, et le Front National nous dira bientôt qu'un ou deux millions de migrants, c'est excellent pour la croissance.

Ce débat a bien montré qu'entre le patriotisme et l'économisme, il faut choisir. On ne peut pas vouloir les deux à la fois, car l'un exclut forcément l'autre — c'est la quadrature du cercle. En voulant les deux, Marine Le Pen s'est inexorablement effondrée.
04 mai 2017, 13:37   Re : Débat décevant
"C'est bien ce que je lui reproche !"

Cassandre, vraiment, vous ne manquez pas d'air !

Vous n'avez jamais rien reproché à Marine Le Pen. Chaque fois qu'un intervenant a tenté ici de souligner le caractère aberrant et suicidaire de ses positions sur l'Europe, vous avez renchéri dans la critique de l'UE, que vous n'avez cessé de qualifier de monstre bredjnevien.
04 mai 2017, 13:53   Re : Débat décevant
@Dee

On ne demande pas le meilleur des mondes, on demande juste une France à nouveau vivable, comprendre : à nouveau française
/////////

Mais visiblement c'est encore trop demander...

De passage à Marseille, le Président du Crif a donné son point de vue sur l'élection présidentielle au journal La Provence avec netteté et sans faux fuyants.
Ainsi, après avoir martelé à 3 reprises que MLP était "la candidate de la haine", celui-ci a précisé ses craintes :
"Au travers des propositions que fait Marine le Pen, c'est la pérennité de la vie juive en France qui est remise en cause. On est face à une volonté de faire disparaître cette vie multiséculaire dans notre pays...
Notre responsabilité de Français juifs est donc d'alerter la communauté juive mais aussi l'ensemble de nos compatriotes sur le danger que représente le Front National"

Bref, que MLP annonce demain qu'elle ne désire plus sortir de l'Euro ne changerait rien à l'affaire : c'est toujours la doxa antiraciste qui aura le dernier mot.

Je souhaite que Messieurs Collard et Philippot fouillent dans les prises de position de leur parti pour trouver ce qui fait légitimement dire à Mr Kalifat que le Front National remet en cause "la pérennité de la vie juive en France".
04 mai 2017, 14:18   Re : Débat décevant
Citation
Pascal Mavrakis
Je souhaite que Messieurs Collard et Philippot fouillent dans les prises de position de leur parti pour trouver ce qui fait légitimement dire à Mr Kalifat que le Front National remet en cause "la pérennité de la vie juive en France"...

Et, je dirais même plus, qu'ils fouillent dans les dossiers de la Police et de la Gendarmerie afin d'en tirer les actes antisémites dont les nervis du FHAINE se sont rendus coupables, et les comparer en nombre avec ceux dont les auteurs sont musulmans.

La prise de position de ce dignitaire de la religion juive rappelle étrangement le comportement des dhimmis en terre d'islam.
Serait-elle un signe avant-coureur de cette soumission qui vient ?
04 mai 2017, 14:23   Re : Débat décevant
"Certes MLP n'avait pas beaucoup de sérénité ni de clarté sur l'euro et l'économie.
Ce n'était pas non plus, que je sache, le fort des de Gaulle, Mitterrand ou Chirac, lesquels rivalisaient en nullité économique
."

Alain Peyrefitte, C'était de Gaulle, Gallimard, 2002, p. 671
"Salle des fêtes de l'Élysée, 4 février 1965.
Conférence de presse des grands jours. Les journalistes sont partagés entre l'éblouissement de cette leçon magistrale, la stupeur de voir ce militaire se lancer dans un sujet technique dont il devrait tout ignorer, et l'ironie de le voir monter allègrement à l'assaut de la forteresse dollar, inexpugnable par définition.
À peine suis-je rentré dans mon bureau, que Rueff me téléphone. Jamais il n'a entendu parler du dollar, du Gold Exchange Standard, du système monétaire international, avant tant de clarté, de profondeur, de maîtrise. Il est émerveillé.
Alain Peyrefitte : "Vous êtes content de votre élève ?
Jacques Rueff : Je croyais qu'il était mon maître en toutes choses, sauf pour celle-là. Je me demande s'il ne le devient pas aussi pour celle-là"
04 mai 2017, 14:32   Re : Débat décevant
« Je souhaite que Messieurs Collard et Philippot fouillent dans les prises de position de leur parti pour trouver ce qui fait légitimement dire à Mr Kalifat que le Front National remet en cause "la pérennité de la vie juive en France". »

Il me semble de plus en plus que cette noble attitude qui consiste à opposer la vérité au mensonge et la raison à l'irrationalité, est précisément ce qui, depuis des décennies, nous perd. C'est comme essayer de raisonner une femme qui pique une crise d'hystérie : on voit bien que les arguments logiques ne servent à rien, pire, ils ne font que nourrir et exciter le monstre.

On ne lutte pas contre le fou en étant raisonnable ; on lutte contre le fou en étant encore plus fou que lui.

Marine Le Pen, pour l'emporter, aurait dû se placer sur un tout autre registre : apocalyptique, sublime, lyrique, que sais-je ? Elle aurait dû montrer, éventuellement par la folie, que Macron et le Système sont fous, en dépit du vernis de sérieux et de raison qu'ils arborent sans arrêt. Comme en mathématiques, où certaines choses ne se démontrent que par l'absurde. Or il a plutôt été question du remboursement des verres et des montures de lunettes...
04 mai 2017, 15:19   Re : Débat décevant
Oui de Gaulle, tel un bon élève très appliqué, apprenait par coeur ses discours et effectivement pouvait remarquablement parler de ce dont il n'était pas un spécialiste.

"Comme en mathématiques, où certaines choses ne se démontrent que par l'absurde"

Non Mister! Vous faites un contresens.
En mathématiques un raisonnement par l'absurde est basé sur la plus rigoureuse logique et rationalité qui soient. Il ne s'agit absolument pas de prouver une propriété par un raisonnement absurde. Un minimum de cours de logique devrait être dispensé à tous nos étudiants, et futurs professeurs, de quelque discipline que ce soit.
04 mai 2017, 15:38   Re : Débat décevant
A ne vouloir que la raison et la logique, on obtient à coup sûr l'irrationalité et l'illogisme, en tout cas dans les affaires humaines.

On met en lumière, par l'absurde, l'illogisme de quelque chose qui, en surface, paraît logique. Macron et l'économisme disent des choses superficiellement logiques et sages ; Marine Le Pen aurait dû faire apparaître les impasses ultimes de l'économisme et l'authentique folie qui règne en ses profondeurs. Hélas, elle n'y a manifestement jamais songé, absorbée qu'elle est, elle aussi, par l'économisme et le règne de la raison logique, de la logique raisonnable (et raisonneuse). Mais c'est une amatrice, qui s'est faite dévorer par un grand professionnel.
04 mai 2017, 16:07   Re : Débat décevant
» n'importe qui l'emporte contre Le Pen

Je n'ai absolument pas cette impression : la tactique de Le Pen était à mon sens claire, c'était celle de la brute de cour d'école qui veut bolosser un petit jeune de la classe, lui faire perdre ses moyens, l'humilier et publiquement le compromettre : cela aurait pu être payant si le petit s'était laissé faire et n'avait su se défendre, noyant ainsi la valeur des argumentaires et des compétences intellectuelles et techniques dans l'évidence de l'issue du seul rapport de force.
Moyennant quoi elle s'est elle-même retrouvée dans la position où elle voulait entraîner son adversaire, qui s'est révélé aussi pugnace qu'elle, et moralement plus coriace : aussi a-t-elle pu administrer la preuve de son incompétence (par moments tout de même consternante) en plus d'avoir eu le dessous dans la sorte de corps-à-corps plus physique qui s'est engagé.
Le résultat de tout cela est que, personnellement, j'émets les plus grands doutes sur sa seule capacité à diriger un pays...
04 mai 2017, 16:21   Re : Débat décevant
Un peu comme Ségolène Royal en 2012, dont la seule tactique face à Sarkozy fut, on s'en souvient, celle du hurlement. Il n'avait eu qu'à la laisser se fatiguer.
04 mai 2017, 16:30   Re : Débat décevant
''Cassandre, vraiment, vous ne manquez pas d'air !

Vous n'avez jamais rien reproché à Marine Le Pen. Chaque fois qu'un intervenant a tenté ici de souligner le caractère aberrant et suicidaire de ses positions sur l'Europe, vous avez renchéri dans la critique de l'UE, que vous n'avez cessé de qualifier de monstre bredjnevien.''

Cher Monsieur, jamais, il ne m'est arrivé de parler de Marine Le Pen sur ce forum. Pas plus, me semble-t-il , de son père ni du front national.
04 mai 2017, 16:40   Catch à quatre
Trystan, je ne donne pas cher d'une Royal contre la Le Pen, qui peut quand même précipiter dans les cordes nombre d'individus normalement constitués... Mais le catch n'est pas tout, en politique...
Non plus que le seul amour de la France, fût-il sincère, d’une "fille de France"...
04 mai 2017, 17:40   Re : Catch à quatre
Cassandre, vous confirmez ce que j'avais écrit, à savoir que vous n'avez jamais rien reproché à MLP et que vous avez constamment renchéri dans la dénonciation du "monstre européen soviétique". Comme tous ici, ou presque, vous ne vous êtes jamais alarmée des risques de discrédit que représentait le projet de MLP (pour la cause que vous défendiez, la dénonciation du GR). La crainte de la ruine en cas de sortie de l'euro n'était que préoccupation boutiquière, économisme...
04 mai 2017, 18:06   Re : Débat décevant
L'agressivité dont MLP a usée lors du débat était un peu prévisible tout de même. C'est en effet, le plus souvent, la tactique employée par celui qui est l'outsider dans les sondages. Ainsi firent, avec plus ou moins d'intensité, Madame Royal et aussi Monsieur Chirac en 1988. En revanche, ce même Chirac, en 2002, largement favori des sondages, avait pu se permettre de ne même pas débattre.
04 mai 2017, 20:42   Re : Débat décevant
Macron a déclaré dans ce débat que les auteurs des attentats islamiques et leurs complices étaient des déséquilibrés et rien d'autre. Ce qui est bien là pire indignité entendu hier soir. J'irai voter MLP dimanche pour faire barrage â ce monstre.
04 mai 2017, 22:15   Re : Débat décevant
Si je me souviens bien, Macron a dit que parmi les Français nés en France qui se radicalisaient, suivaient des fanatiques et voulaient détruire notre pays, il y avait des déséquilibrés...
"la tactique de Le Pen était à mon sens claire, c'était celle de la brute de cour d'école qui veut bolosser un petit jeune de la classe, lui faire perdre ses moyens, l'humilier et publiquement le compromettre (...)"

Belle tactique, en vérité ! Sens très aigu de la situation et immense finesse d'esprit en vue de déstabiliser l'adversaire ! Vous conviendrez, Alain, qu'aucune autre attitude ne pouvait mieux servir la position de M. Macron, à tel point qu'il a difficilement pu refréner l'expression de son soulagement après l'entrée en lice de son adversaire. De toutes les entrées en matière envisageables, Mme Le pen a opté pour la plus inefficace car la moins "présidentielle", quand bien même M. Macron n'aurait su riposter. En réalité, Mme Le Pen a agit exactement comme il fallait qu'elle agisse pour favoriser M. Macron. C'est renversant.
05 mai 2017, 05:06   Re : Débat renversant
Tweet du journaliste André Bercoff :
«Macron sera élu parce que la décomposition française, au stade où elle en est, ne peut que kiffer un Pokémon Go transgenre et attrape-tout»

Pour le dire autrement, la vision anthropologique de Macron c’est l’homme déraciné, substituable, convocable à loisir, transformable, en pièces détachées.
05 mai 2017, 05:14   Re : Débat renversant
Hier soir on a pu voir B. Obama se prononcer en faveur d'E. Macron, ceci sur nos écrans TV, sous-titré en français (imaginons le tollé médiatique si Poutine avait apporté son soutien à MLP...).

Le pouvoir est mondial et l'élection présidentielle française n'a aucune espèce d'importance, tant qu'un "populiste" n'accède pas au pouvoir... La soumission instantanée de Fillon à Macron à 20h02 avait déjà sifflé la fin de la récréation.
05 mai 2017, 12:13   Re : Débat renversant
Les VRP de l'oligarchie mondialiste ne se cachent même plus... On les imagine se dire : « Quelle plaie, tout de même, cette histoire de vote. Certes les moutons vont voter comme il faut, mais faisons tout de même un p'tit clip, histoire d'en remettre une couche... »

Obama, idole encore puissante des femmes, des bobos et de la banlieue/favella mondialisée, s'est gentiment dévoué.
Puis eux, bien sûr : [www.leparisien.fr]
05 mai 2017, 12:43   Re : Débat décevant
Tous les sondages donnent Macron grand gagnant alors pourquoi en rajouter ?, pourquoi se donner autant de mal ? Je crois qu'ils ne se satisfont pas d'avoir déjà gagné. Ce qu'ils visent, maintenant, c'est un score étonnamment bas de MLP, comme pour mieux signifier à la populace jusqu'à quel point elle n'a pas d'autre issue que de se soumettre, qu'ils sont les plus forts et que ça restera toujours comme ça !
05 mai 2017, 18:16   Re : Débat décevant
Macron, c'est Jérôme Kerviel et Jérôme Cahuzac en un seul psychopathe :
[www.dreuz.info]
05 mai 2017, 18:25   Re : Débat décevant
Il faut que MLP et ses soutiens exigent une enquête préliminaire du PNF contre Macron. Il y a la assez d'éléments pour retourner cette élection.
05 mai 2017, 19:47   Re : Débat décevant
Il faut que MLP et ses soutiens exigent une enquête préliminaire du PNF contre Macron

////////

Trop tard Francis, la machine Macron est lancée. Comme l'a rappelé encore hier MLP chez Bourdin, Macron a gagné 3 millions d’euros lorsqu’il travaillait chez Rotschild. Or, ce candidat est celui qui a déclaré le plus petit patrimoine..., moins que Nathalie Arthaud.

[lagauchematuer.fr]

Il a bénéficié, et il continue de bénéficier, d’une complaisance pour le moins stupéfiante.
05 mai 2017, 23:06   Re : Débat décevant
Rétractation chez Dreuz.
07 mai 2017, 17:24   Re : Débat décevant
Il est tout de même assez surprenant et paradoxal que l'ensemble de la classe médiatico-politique pointant à Gauche ait reproché à MLP de ne pas avoir la stature présidentielle. Je ne la savais pas (cette classe-là) si attachée au caractère présidentiel de la fonction et à son penchant quasi monarchique. Comme quoi !
07 mai 2017, 19:24   Re : Débat décevant
Autre paradoxe gros comme le bras : qu'elle serait l'incarnation du "repli sur soi" et que "dans son ADN politique", comme ils disent, il y aurait l'hitlérisme le plus haineux et sauvage. Or s'il est un type qui, dans l'histoire, s'est abstenu de pratiquer le sage repli sur soi, c'est bien ce cher Adolf. L'homme était l'antinomique pur du "repli sur soi".

On lui reproche son pétainisme latent ("affaire" du Vel d'Hiv) quand elle s'est évertuée à rappeler que la France ne doit pas se repentir pour les actes du gouvernement de Vichy, seul responsable de ce drame, selon elle.

Le Théâtre de la Cruauté auquel s'est livré le Système (comment appeler ça : cet écheveau de connivences liant les médias subventionnés, l'appareil judiciaire, la classe politique et l'absolu totalité du secteur subventionné, "artistes" en tête?) a été si grossier qu'il a fini par en être transparent, parfaitement hideux cette fois. Elisabeth Lévy a bien résumé le phénomène : quinze jours de France Inter de plus et elle risquait de remporter cette élection.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter