Le site du parti de l'In-nocence

Invasion migratoire : entretien avec Karim Ouchikh

Envoyé par Pascal Mavrakis 
A n'en pas douter, une fois rodé, le système délivrera les visas encore plus vite, youpi !

[abonnes.lemonde.fr]

Avant de mourir pour de bon, Bouteflika DOIT voir érigé le minaret de 250 mètres de la grande, très grande mosquée d'Alger et la France devenue succursale ethnique de l'Algérie. Il le mérite !
En France, la priorité est donnée à ceux qui viennent sans visa, trop impatients et "d'esprit trop indépendant" pour faire la queue aux bureaux des consultats de France. L'Etat français récompense la resquille. C'est son petit côté "ami du rebelle", du gribouille et du monte en l'air, du grimpeur de clotures, et si la queue aux bureaux de délivrance des visas s'allonge démesurément c'est parce que les "impatients" ont déjà pris la place en France des couillons qui obéissent aux règles. Un autre des "paradoxes français" que le monde entier nous envie. Le resquilleur, le pied-nickelé, celui qui fait la nique aux gendarmes est un héros populaire français, au même titre que le Lyonnais Guignol ; voyez comme les belles-âmes se précipitent partout pour le récompenser de ses exploits, comme de son malheur prétendu qu'il monnaye sous forme de récit bidonné, toujours le même, formaté par les "assoces" chargé de l'oindre en héros, il éclipse celui qui a eu la mauvaise idée de dignement avaler le sien, de malheur, et de respecter la France jusqu'à aller déposer, le pauvre fou, un dossier de demande de visa au consulat de Konakry ou d'Amman, non mais je vous demande un peu !
Bah en Allemagne c'est "amusant" aussi. Ainsi apprend-on ces jours-ci que le challenger SPD de la chancelante chancelière (la belle-âme opportuniste Martin Schulz, ex-président du parlement européen, grand pourfendeur du "populisme" et notamment du FN, en accord avec le dictateur non élu Juncker notamment sur l’accueil des migrants), est inquiet : le voilà qui nous prévient d’une crise migratoire majeure..., évoque les flux de migrants en Italie, une situation explosive, etc., et déclare "Si nous n’agissons pas maintenant, la situation risque de se répéter." Et d’ajouter que "ceux qui jouent avec le temps et veulent ignorer le problème jusqu’aux élections législatives (24 septembre 2017) sont des cyniques".
C’est un Maître, un pur représentant de l'Eurocratie qui vous parle... Quant à la "situation" qui risque de se reproduire, un peu de mémoire permettrait d'affirmer que ce n’est pas la situation mais le cynisme couard des politiques, qui lui ne va certes pas manquer de se reproduire ! L’UE ne pourra continuer de faire comme Hidalgo à Paris : évacuer régulièrement les envahisseurs, les repousser un peu plus loin. Changer l’UE serait déjà virer des clowns pareils !

[www.fr.de]
(Que l'on pense aussi à la place faite dans la littérature française à la figure protéiforme du "clandestin".)
Le syndrome Jean-Paul-Belmondo : le type atterrit dans le salon en fracassant la fenêtre à vitraux, fait une révérence aux dames, et repart en chevauchant le grand chandelier. La Française adore. Elle chérit le rebelle cool qui pète tout avec panache et se montre partout chez lui.

N'importe quel lascar abruti qui aura grimpé la clôture de Ceuta ou Mellila pour s'installer en Europe fera l'affaire pour Chimène "danse avec les Stars". N'importe quelle petite frappe, parce qu'elle aura osé défier le semblant d'ordre qui ennuie les femmes, aura acquis de ce fait son ticket d'entrée dans l'aristocratie toc de la représentation qui mène le monde, celui que commande, pense et représente la petite bourgeoise. A voir la trogne allumée de Bové "soutenant" ces sans-papiers, pas de doute : il se prend pour Jean Moulin. Un Jean Moulin qui s'aimerait aimant.
. A voir la trogne allumée de Bové "soutenant" ces sans-papiers, pas de doute : il se prend pour Jean Moulin. Un Jean Moulin qui s'aimerait aimant.
////


La trogne d'abruti satisfait de ce grand benêt​ de Herrou, lui aussi s'aimant aimant, vaut également le détour...

[static.lexpress.fr]
Ces migrants, qui ont payé les passeurs, dont les familles ou les proches se sont lourdement endettées, qui ont risqué leur vie, qui sont soutenus par l'UE et par une myriade d'"assoces", retourneront bien gentiment chez eux au premier refus des "hotspots", bein voyons...

Mais en bon socialiste Emmanuel Macron a par ailleurs précisé que «d'ici la fin de l'année», il ne voulait «plus personne dans les rues, dans les bois». «La première bataille: loger tout le monde dignement. Je veux partout des hébergements d'urgence. Je ne veux plus de femmes et hommes dans les rues», a-t-il ajouté, souhaitant «dès la première minute» un traitement administratif du cas de chacun.
Des « Volontaires » d’une ONG allemande reçoivent 10.000 euros/mois pour transporter des clandestins !!!


[civilwarineurope.com]
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter