Le site du parti de l'In-nocence

Viol diversitaire et GR : un cas d'école

Envoyé par Pascal Mavrakis 
"L’adolescente indique se présenter avec une amie, mais se retrouver vite seule avec le jeune homme dans une cave. Il la touche, un second arrive. Elle comprend qu’elle est piégée. Les deux jeunes lui imposent, dit-elle, un rapport anal à tour de rôle, alors qu’une quinzaine de jeunes sont entre-temps arrivés dans la cave, certains s’installant sur un canapé comme au spectacle, insultant la victime. Certains filment. Poussée dans une autre salle, elle subit de nouveaux viols par plusieurs jeunes. Un récit qui sera corroboré par de nombreux éléments matériels recueillis au long de l’enquête, dont des vidéos, de l’ADN. Plusieurs accusés avançant pour leur part le consentement de la victime ou reconnaissant simplement leur présence sur les lieux."

[m.leparisien.fr]
C'est dur à dire mais je crois que Laura et Mauranne ont eu plus de "chance".
6 mineurs et un majeur, l'affaire est pliée.
En plus, à 1 contre 7, c'est une affaire de gang. Un gang de 1 blanche et un gang de 7 noirs.

 
 
. "Le procès sera un moment très difficile pour elle. Un seul accusé est détenu, les six autres sont libres. Ils seront à quelques mètres d’elle, face à elle. Il y aura beaucoup de tension"

/////

C'est bien normal, nos jeunes n'en peuvent plus, ils voudraient que toute la lumière soit (enfin) faite sur cette sale histoire qu'on leur a foutue sur le dos.
Laura et Maurane aurait eu plus de chance en se faisant égorger et éventrer.
Je trouve le propos abject.
Citation
Serge Diot
Laura et Maurane aurait eu plus de chance en se faisant égorger et éventrer.
Je trouve le propos abject.

Tout le monde aura compris, sauf vous. Mais ça n'a aucune importance. Je crois hélas que certains, pas uniquement ici, ne sont pas toujours immédiatement à même de comprendre.
J'ai parfaitement compris si les mots ont encore un sens. Mais je suis prêt à accueillir un éclaircissement.

Et comme tout le monde aura compris sauf ceux qui ne sont pas à même de comprendre,
si un membre de la première catégorie voulait bien éclairer un membre de la deuxième, je lui en serais reconnaissant.
La réponse du préfet au maire Brigitte Barrège : "la loi est claire, ne pas faire d'amalgame, une personne sous contrôle judiciaire ne peut être expulsée avant son jugement."
(À propos d'un clandestin algérien multi récidiviste, pas encore jugé, ni expulsé, ni incarcéré, qui a violé une femme de 81 ans).
Citation
Pascal Mavrakis
La réponse du préfet au maire Brigitte Barrège : "la loi est claire, ne pas faire d'amalgame, une personne sous contrôle judiciaire ne peut être expulsée avant son jugement."
(À propos d'un clandestin algérien multi récidiviste, pas encore jugé, ni expulsé, ni incarcéré, qui a violé une femme de 81 ans).

Le djihadisme s'est aussi internationalisé ainsi, quand les pays européens sont devenus des îlots de protection des barbares arabes, cad des bases arrières où se disséminent et communiquent tous les inexpulsables décrétés tels par l'UE. Je le redis, dans 10 ans les pays où il fera le plus bon vivre seront ceux du Maghreb (plus un seul nocent, démographie contrôlée, brassage ethnique inexistant, etc.)
Twitter le 22 juin: «j'emmerde cette France raciste . Cette France patriarcale. J'emmerde cette France homophobe, lesbophobe et validiste. J'emmerde cette France bourgeoise, communautaire et consanguine. J'emmerde cette France maltraitante et dans le déni de son histoire. Des noirs et des arabes ne disent pas «vive la France»? Apprenez déjà à nous respecter"

De la poésie, rien que de la poésie. À part la "carte vitale", la France c'est vraiment d'la m... De quoi faire un excellent morceau de rap.
“Validiste”, kèksèksa ?
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter