Le site du parti de l'In-nocence

Toujours Esope

Envoyé par Thomas Rothomago 
31 octobre 2017, 15:56   Toujours Esope
"Twitter est une sorte de trahison littéraire." écrit Bruno Chaouat sur un autre fil.

D'un autre côté, Twitter a tout pour tenter un écrivain et je ne m'étonne pas que Renaud Camus ait mordu à cet hameçon, précisément et avant tout pour des raisons littéraires. Une contrainte à respecter, au moins aussi sévère que les règles de la versification, un défi à relever pour atteindre à une expression percutante, railleuse, spirituelle ou profonde, un lectorat potentiellement infini, c'est très tentant pour un écrivain et je ne doute pas que, dans cet art, Renaud Camus n'ait excellé plus d'une fois, mais je ne peux en juger, faute de compte twitter.

Si le monde n'était pas ce qu'il est, Twitter produirait de merveilleux recueils d'haïkus, d'aphorismes ou de traits d'esprit. On voit si tel est le cas... C'est que la plupart de ses utilisateurs ne sont tout simplement pas à la hauteur de la difficulté littéraire que l'usage de ce média suppose. Et même ceux qui seraient à la hauteur ne peuvent éviter que leur langue ne fourche et qu'alors, la boutade plus ou moins heureuse qu'on aurait lancée entre la poire et le fromage, ne prenne la valeur d'un écrit. De là toutes les hystéries qu'on sait et la tentation, puisque c'est comme ça, de provoquer les hystéries. Si Twitter est une trahison de la littérature, c'est parce qu'il emprunte, de fait, les voies de l'insignifiance ou de la provocation.

En d'autres termes, Twitter représente mieux que toute autre invention technologique du moment l'extraordinaire décalage qui s'accentue chaque jour un peu plus entre ce qu'il serait possible de faire avec nos appareils et ce que l'on fait en réalité.

On peut se demander si ce n'est pas cette "extension du domaine du mésusage" qui distingue véritablement notre époque des autres, plus encore que ses prouesses techniques et, parfois, on peut s'aventurer à penser que toute cette technologie n'est pas faite pour nous, dans l'état de notre conscience.
31 octobre 2017, 20:32   Re : Toujours Esope
Très intéressant.
31 octobre 2017, 20:59   Re : Toujours Esope
Vous pouvez en lire en commandant les deux premiers recueils.
01 novembre 2017, 00:23   Mumu
Ce doit être cela, le cours des choses : commander à Lulu un livre de Renaud Camus (ce que j'ai fait.)
01 novembre 2017, 05:56   Re : Mumu
C'est que la plupart de ses utilisateurs ne sont tout simplement pas à la hauteur de la difficulté littéraire que l'usage de ce média suppose

Oui. Mais on peut très bien affirmer le contraire, à savoir que ces mêmes utilisateurs sont "très à la hauteur" puisqu'ils incarnent à merveille l’idéologie du progrès (via l'instantanéité du Tweet, son côté jetable, etc.), laquelle idéologie joue de ce point de vue un rôle essentiel car elle véhicule avec elle le rejet méprisant du passé (la littérature, la belle langue, etc.) : ce qui est d’hier est nécessairement de moindre valeur que ce qui est tweeté maintenant ou qui sera tweeté demain (n'importe quel Tweet vaut plus qu'une (trop) longue phrase de Proust).
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter