Le site du parti de l'In-nocence

A quand la réquisition des familles ?

Envoyé par Pierre Hergat 
L'Etat devra à terme réquisitionner les familles.

En vue de l'accueil des Mineurs Etrangers Isolés (MEI), l'Etat devrait, en toute logique, procéder à la réquisition des familles afin de procéder à l'enregistrement des nouveaux arrivants, à leur installation sur le territoire dit 'français', en attendant que leur majorité rende leur naturalisation automatique, et leur expulsion des centres d'accueil tout aussi automatique.

En effet, il faut considérer la progression géométrique observée:

En 2005, La France estimait en 2005 qu’ils étaient de 4 000 à 6 000

En 2014, plus de 7 000 mineurs isolés étrangers ont demandé l’asile.
En 2016, le chiffre est de 12 000
En 2017, le chiffre de 25 000 devrait être atteint d’ici à la fin de l’année,

Un chiffre avoisinant 50.000 mineurs isolés pour l'année 2018 correspond donc à la progression géométrique observée.

Avec 50.000 nouveaux mineurs isolés au cours d'une même année, l’État aura donc tout naturellement à se tourner vers les familles (si possibles, de nationalité dite 'française') afin de se sortir de cet épineux problème.

Bien entendu, il faut envisager de rendre la solution pérenne.

Bien entendu, un salaire s'imposerait.

Bien entendu, cette nouvelle activité participerait de la croissance.

Bien entendu, cette nouvelle activité participerait de la résorption du chômage.

#Pas_Touche_A_Ton_Mineur_Isolé_Qui_fait_Aussi_Gagner_Un_Point_De_Croissance
 
(Qu'est-ce qu'on parie ?)
Un dossier de l'IFRAP sur les mineurs non accompagnés (MNA).

accroissement de 294% en 5 ans



A quand la réquisition des familles ?

Nous y sommes [déjà] !


Ardèche



Bientôt, il sera, du seul point de vue comptable, plus rentable de se faire passer pour un étranger dans son propre pays.
Ces mineurs ont entre 25 et 27 ans. Tous. Tout le monde le sait et personne ne veut le savoir. Certaines y trouvent leur compte, c'est le principal. Tant mieux pour elles. Blaireau à ses voyages en Thaïlande, blairotte à ses faux mineurs non accompagnés qui lui viennent tout chaud. La collaboration vous a toujours eu de ces délicieux petits à côtés pour celles qui savent flairer le bon coup.
Sauf que parfois certains mineurs isolés, pas vraiment galants, leur écrasent la tête contre le capot d'une bagnole... Faudrait leur apprendre les bonnes manières.

[actu.fr]

Par contre une jolie mineure (très) isolée moi, perso, j'ai rien contre...
(Toulouse, il va bien falloir que j'y fasse vite un tour. Le stade avancé est un moment à ne pas louper, c'est un cadeau pour l'observation.)
Citation
Pierre Jean Comolli
(Toulouse, il va bien falloir que j'y fasse vite un tour. Le stade avancé est un moment à ne pas louper, c'est un cadeau pour l'observation.)

Ah oui !, le fameux point de bascule..., ce moment précis où ça se marseillanise pour de bon et où les Toulousains de souche se retrouvent coincés dans un ghetto d’Européens assiégés.
A ne pas louper, vous avez raison.
Le plus souvent âgés entre 16 et 18 ans.

Au Soudan, en Érythrée, au Mali, au Tchad, quand on a 16 à 18 ans, comme je l'ai déjà dit, on est un adulte. Parfois déjà marié. Et parfois, pourquoi pas, père de famille.

Donc, si on résume un peu:
1) L'Europe, c'est un bain de Jouvence.
2) C'est nourrit, logé, payé.
3) il y a parfois une petite famille au bled qui est en attente du regroupement familial

définition : Un migrant mineur non accompagné peut donc être hypothétiquement, un majeur, père de famille nombreuse non encore regroupée.
(ouest-france)

Quand il s'agit de définir l'âge d'un migrant, il y a désormais,
le:
Test osseux pour migrants

La collectivité est tenue d'obtenir la preuve de l'âge du migrant, quel qu’en soit le prix, et cette preuve sera aussitôt discutée des années durant devant les Tribunaux.
Si c'est pas beau comme procédé.

Si l'on voulait faire de ce procédé une activité économique lucrative et pérenne, on ne s'y prendrait pas autrement.
Ce qu'il y a de bien avec la France, c'est qu'elle se fabrique des machines à mouvements perpétuels dans tous les coins, comme s'il ne fallait surtout pas que le meilleur de nous-même se termine.

La France reçoit le meilleur de nous-même comme l'Inde reçoit la Mousson©.
 
« La question migratoire n'est pas traitée. »

Gérard Larcher, président du Sénat


95% des mineurs non accompagnés sont des garçons, les 2/3 ont plus de 16 ans.
Le fait d'être mineur ouvre les mêmes droits qu'à l'enfance en danger.



(le nombre de mineurs non accompagnés multiplié par 10)




Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter