Le site du parti de l'In-nocence
Communiqué n° 2025, jeudi 30 novembre 2017
Sur la “politique africaine de la France”

Le parti de l’In-nocence et le NON (au Changement de Peuple et de Civilisation) remarquent que M. le président de la République a déclaré, au cours de son actuel voyage en Afrique, qu’il n’y avait plus de politique africaine de la France. Pour éviter les malentendus le chef de l’État aurait dû préciser : plus de politique africaine de la France en Afrique. En France, en effet, du fait de la substitution ethnique, c’est au contraire toute la politique générale qui est devenue “politique africaine de la France”, surtout si l’on considère les populations concernées. Il n’est dans notre pays d’autre politique de la Ville qu'africaine, ni d’autre politique pénitentiaire, ni d’autre politique scolaire, ni d’autre politique sécuritaire, etc. Toute réforme ou contre-réforme dans ces domaines-là doit tenir compte en premier lieu de l'Afrique et des Africains, qui la conditionnent, la rendent nécessaire, et constituent sa matière humaine.
Dès son élection, nous avons dit et prédit ici que Macron serait un chef d'Etat africain :

La France de 2017 voit l'émergence et l'accès d'un parti unique au pouvoir, qui est le parti du pouvoir (politique, médiatique, doxique, national, de la jeunesse, de l'avenir et du clergé télévisuel), tout à fait à l'Africaine. Foin de complications, de jeux dialectiques à l'ancienne : la France d'après est résolument primitive et résolue de faire de l'Un : plus de droite ni de gauche, dichotomie que vient dépasser la figure d'un chef aimé des foules, quand aux imans, aux "responsables religieux", c'est le parti de la jeunesse, de l'avenir, du Chef suprême qui va se charger de les nommer (comme le révèlent les Macronleaks) et comme de juste, l'Afrique installée en France vote massivement Macron. Le macronisme est une inversion du françafrique : c'est la néocolonisation inversée, l'Afrifrance.

[www.in-nocence.org]
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter