Le site du parti de l'In-nocence

MAURRAS en moins

Envoyé par Pascal Mavrakis 
28 janvier 2018, 15:42   MAURRAS en moins
La référence à Maurras retirée du livre des commémorations nationales
AFP, publié le dimanche 28 janvier 2018

Le ministère de la Culture va retirer la référence à l'écrivain d'extrême droite Charles Maurras dans le livre des commémorations nationales 2018 à la suite des protestations d'associations antiracistes, a annoncé la ministre Françoise Nyssen dimanche dans un communiqué.

Pour "lever l'ambiguïté" sur "des malentendus qui sont de nature à diviser la société française", la ministre a demandé le rappel du Livre des commémorations nationales 2018 et sa réimpression "après retrait de la référence à Maurras", indique-t-elle dans un communiqué.

Le "Monsieur antiracisme" du gouvernement, Frédéric Potier, avait demandé samedi le retrait de Charles Maurras de ce recueil, rejoint par SOS Racisme et la Ligue internationale de lutte contre le racisme et l'antisémitisme (Licra).

Après Céline en 2011, c'est la deuxième fois ces dernières années que le ministère, alors dirigé par Frédéric Mitterrand, retire un auteur de ce recueil après une polémique.

La ministre a également indiqué qu'elle recevrait "très prochainement" les membres du Haut-comité qui a rédigé le recueil "afin de questionner, ensemble, la pertinence de cette démarche mémorielle conduite au nom de l'Etat par des experts".

Présidé par l'Académicienne Danièle Sallenave, ce comité est composé entre autres des historiens Pascal Ory, Jean-Noël Jeanneney et Claude Gauvard. "Le travail et l'expertise des membres du Haut-comité ne sont évidemment pas en cause", affirme la ministre dans son communiqué

28 janvier 2018, 16:28   Re : MAURRAS en moins
"Le travail et l'expertise des membres du Haut-comité ne sont évidemment pas en cause"

Ah bon ?
28 janvier 2018, 20:48   Re : MAURRAS en moins
Nyssen va nous é-pa-ter.
28 janvier 2018, 23:34   Re : MAURRAS en moins
(Ouais bein la Fillipetti, à côté, c'était​ une gamine...)


Le projet ambitieux de Nyssen : "revitaliser le maillage culturel de proximité", "Permettre à notre pays de retrouver cette confiance en lui-même", "Les conditions de cette confiance sont en premier lieu l’emploi, la santé, la sécurité quotidienne. Mais le ressort fondamental de cette confiance est culturel : c’est le partage d’une langue, d’un patrimoine, d’une mémoire ; c’est la pratique artistique collective, le regard commun sur une œuvre ; ce sont les rituels – tout ce qui donne du sens à nos existences individuelles et à notre vie en société"

[www.culturecommunication.gouv.fr]
29 janvier 2018, 08:30   Re : MAURRAS en moins
Transhumanisme : on ne nous dit pas tout.

Nyssen, c'est Lebranchu modifiée :



Lebranchu :



C'est à peine s'ils ont changé les lunettes. Un ministre français de la culture, c'est tellement un ministre de la fonction publique à peine repeint, qu'ils n'allaient tout de même pas se casser la nénette à en trouver un original quand ils avaient un "fonction publique" sous la main.
29 janvier 2018, 13:00   Re : MAURRAS en moins
Légèrement regonflée, c'est vrai.
29 janvier 2018, 13:29   Re : MAURRAS en moins
Encore la même gueule, ou presque (c'est fou comme ça se reproduit ces bestioles-là !) :


[www.lepoint.fr]
29 janvier 2018, 20:04   Re : MAURRAS en moins
Oui Pascal. Lebranchu-Nyssen-Buffet, c'est une même monade. Probablement un seul être, une même hydre.

Voilà ce qu'il faudrait appeler un régime politique potemkine : des êtres de carton-pâte sont régulièrement reconditionnés, redécorés pour faire galerie, illusion. Vous verrez que la prochaine ministre des transports, par exemple, sera la même citrouille repassée par le même labo où on lui fera le cheveu sec, la ride responsable, le regard pervenche.
30 janvier 2018, 10:30   Re : MAURRAS en moins
Sinon, il y a aussi les statues des cire...


30 janvier 2018, 11:34   Re : MAURRAS en moins
Citation
Trystan Dee
Sinon, il y a aussi les statues des cire...


Mon Dieu... Dans ce registre amusant et angoissant à la fois des hybridations, j'ai noté une étrange ressemblance entre le ministre de la Justice, Mme Belloubet, laquelle, au passage, n'a strictement rien à dire, et Nicolas Sarkozy.
En très très haut-lieu, le grand Auteur du monde a peut-être la création fantasque.
30 janvier 2018, 14:42   Re : MAURRAS en moins
Oui mais alors Pierre-Jean, en très haut lieu.
30 janvier 2018, 23:45   Re : MAURRAS en moins
Histoire de casser l'ambiance...


[twitter.com]
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter