Le site du parti de l'In-nocence

Deux jeunes femmes : la fade et névrosée Française de souche, et la Française non-intégrée, haineuse, hypocrite

Envoyé par Pascal Mavrakis 
C'est pas compliqué:
1) il y a le savoir
2) il y a le savoir-faire
3) (accessoirement il y a aussi le faire-savoir, mais bon...)

Comment appelle-t-on le lien entre savoir et savoir-faire ?
On appelle ça l'outil.

L'outil est donc l'objet qu'il faut chercher. Et dans notre cas:
1) la pétasse N°1 a un outil appelé Mobile.
2) la pétasse N°2 a un outil appelé Coran.

A) Or, le Coran est aussi un Mobile. C'est un Mobile façon 10e siècle. Il se compose de sourates, c'est à dire de petites histoires, des îcones îconoclastes (?), faites pour être racontées et non pas lues, façon mails, et pour être transmises sur les réseaux sociaux de l'époque, les mosquées, les bivouacs aussi, le soir au clair de lune dans le désert, ....
B) Pareil pour le Mobile qu'il faut interroger régulièrement. Avec le Coran, l'interrogation se fait 5 fois par jour (voire plus si affinité) au cours d'une connexion gratuite appelée prière.
C) Quand on décroche le Coran, il faut dire Allahu akbar ou Allahou akbar (اللهُ أَكْبَر). Quand on décroche le mobile, il faut dire Allo, quoi ?

Bref, le Coran et le Mobile, c'est la même chose, mais version téléphone arabe.
Millet avait vu juste.
Quand on décroche le mobile, il faut éructer à la cantonnade t'es où ?, qui rime avec Allahou, et si le correspondant à l'heur de s'appeler Akbar, ça donne THEOU AKBAR ? ce qui, on le voit, révèle en soi un lien de nature profond entre les deux outils.
Le jour où les téléphones portables fonctionneront dans les avions, je veux dire durant le temps de vol et non plus seulement au décollage et à l'atterrissage (c'est déjà assez insupportable comme ça de les entendre ou de les voir balancer des salves de SMS jusqu'à la dernière seconde, puis de les voir se ruer sur leurs précieux joujoux à peine l'avion aura-t-il effleuré la piste ("'Super !, j'suis connecté !!!")), nous serons definitivemment foutus.
Chaque fois que je prends l'avion je prie pour qu'on nous épargne ça.

À part ça j'ai eu droit, moi aussi, à ma fade et névrosée FDS lors de mon dernier Paris-Shanghaï... La "meuf" (20 ans ?), assise à ma gauche, visage et mains crispés, le regard fuyant, nerveux, vissé sur sa tablette, ne m'a jamais vu pendant 12h00 : je n'existai pas.
L' avion posé, son smartphone enfin réactivé, la donzelle recouvra le sourire...
À part ça j'ai eu droit, moi aussi, à ma fade et névrosée FDS lors de mon dernier Paris-Shanghaï... La "meuf" (20 ans ?), assise à ma gauche, visage et mains crispés, le regard fuyant, nerveux, vissé sur sa tablette, ne m'a jamais vu pendant 12h00 : je n'existai pas.

Fascinant phénomène par lequel on se retrouve comme en surimpression face à autrui auto-aboli, injecté tout entier dans son smartphone. La prochaine fois, Pascal, mettez des dreadlocks et sortez un coran de votre sac ethnique : personne digne d'intérêt, vous serez vu, et, comme par magie, vous réapparaîtrez aux yeux de tous.
Bah je me suis dis que si je n'avais pas 55 ans (bein oui Pierre Jean à 55 piges, esthétiquement parlant, on est "moins intéressant", beaucoup moins...) peut-être que... ? Enfin bon, ça n'est même pas certain.


La même FDS ne comprendra pas pourquoi les hommes n'interviennent pas/plus lorsque les femmes se font agresser... C'est pourtant simple : c'est qu'une indifférence pareille, un jour ou l'autre, ça vous revient en pleine tronche, forcément.
M'enfin, Pascal, une seconde jeunesse islamo-gauchiste, un p'tit relooking afro avec inscription dans un centre d'études post-coloniales, ça vous dis pas ? Cinquante-cinq ans, ce n'est rien !
Une personne ayant quelques connaissances techniques aurait-elle l’amablilité de me donner le mode d’emploi pour créer un lien comme il est fait au début de ce fil? Ou de m’orienter vers la documentation adaptée?
Offre récompense.
Même expérience dans le dernier Marseille-Bangkok de mon voyage au Cambodge. Une Française, entre trente et quarante ans, pendant des 10 ou 12 heures, alors que nos coudes se touchaient, n'a pas tourné la tête une seule fois dans ma direction. J'aurais pu "porter beau" ou avoir une trogne à faire peur, genre "la Bête" de la Belle et la Bête, c'était pareil, vérifier la chose était hors de question, ne l'intéressait pas. Je n'existais pas. A peine un grognement pour me prier de m'extraire de mon siège afin de la laisser passer vers les pipis : je n'ai pas même eu le privilège de connaître le son de sa voix.

La décivilisation est totale.
Oui Francis. Et pourtant je suis sûr qu'elle était "tolérante", "anti-fachos", "ouverte aux autres" et aux "cultures du monde", celle-là aussi... "Faire France" avec ça non merci.
Elle s'est comportée avec moi comme si j'étais un homme voilé. J'ai connu une époque, qui a dû prendre fin il y a une quinzaine d'années, où aucun vol vers ou de l'Asie ne s'accomplissait sans avoir fait connaissance avec son voisin ou sa voisine de cabine. J'ai même connu des couples qui s'étaient rencontrés ainsi.
M'est avis que derrière cette indifférence radicale il y a comme la volonté (consciente ou pas) de NOUS CASTRER : "tu n'es rien !, même pas un mec, même pas une paire de c..."
En effet, il doit y avoir de ça. Mais c'est très difficile à cerner. L'indifférence assassine des femmes recouvre bien des sentiments possibles, dont certains contradictoires, mais le bilan en est nettement négatif puisque le résultat est là : une petite mort sociale qui dure douze heures. Aucune envie de ma part de "briser la glace" avec un petit sourire en coin et un mot d'esprit. A quelle fin ? Celle de me sentir mieux, tout au plus, perspective insuffisante pour mériter cet effort, qui me coûte de plus en plus en de pareilles circonstances.
"une petite mort sociale qui dure douze heures"

///

Oui et après 12h00 à ce régime-là notre "mâlitude" en prend tout de même un sacré coup. Pas très agréable comme sensation...
Citation
Serge Diot
Une personne ayant quelques connaissances techniques aurait-elle l’amabilité de me donner le mode d’emploi pour créer un lien comme il est fait au début de ce fil? Ou de m’orienter vers la documentation adaptée?
Offre récompense.

Pour insérer un lien dans le message, il faut utiliser le bouton suivant:



Ce bouton fait apparaitre la fenêtre suivante, dans laquelle on indique l'adresse du lien en question:





Après avoir validé par le bouton OK, apparait une seconde fenêtre destinée à nommer (décrire) le lien en question:



Après avoir à nouveau validé par le bouton OK, la seconde fenêtre se ferme et le code du lien apparait dans le corps du message. De cette façon:



Ce qui donne quelque chose comme ceci:




Pour la récompense, je vous envoie mon RIB (par la poste, c'est plus sûr).
Cher Pierre Hergat, merci beaucoup.
Cette technologie au service de mon érudition va faire un carton.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter