Le site du parti de l'In-nocence

GR : ça va continuer, en pire ?

Envoyé par Pascal Mavrakis 
Immigration : la fausse fermeté de Macron


Par Ivan Rioufol le 21 février 2018 12h54 |


"L’Etat macronien, le cul entre deux chaises, s’apprête à ne rien régler du défi posé par l’immigration de peuplement. Le "En même temps" présidentiel, qui permet le double discours, rend illisible le projet de loi "Asile, immigration et intégration", présenté ce mercredi en Conseil des ministres. Certes, l’Etat entend théoriquement faire la distinction entre le réfugié politique et l’exilé économique, afin de n’accorder l’asile qu’au premier. Mais ce principe est déjà ébranlé. En effet, le premier ministre, Edouard Philippe, a fait savoir qu’il allait reprendre également les grandes lignes du rapport remis lundi par le député En Marche, Aurélien Taché, ex-militant socialiste. Or ce dernier contredit la politique d’apparente fermeté voulue par Emmanuel Macron. Taché propose de maintenir l’indifférenciation entre les demandeurs d’asile si, six mois après l'enregistrement de leur dossier, ils n’ont pas reçu de réponse. Dans cette hypothèse, non seulement le persécuté politique et le chercheur de meilleure fortune conserveraient leur égalité de statut, mais rien ne les distinguerait des Français eux-mêmes ! Taché : "Les immigrés ont une formidable envie de s’en sortir. Il faut donc leur donner les moyens d’être autonomes en rétablissant l’égalité entre Français et eux dans l’accès à l’emploi et au logement". Alors que la France souffre d’un chômage endémique, d’une pénurie de logements et d’une intégration en faillite, voilà un député qui reprend les discours angéliques qui étaient ceux de la gauche des années 80. Accorder les mêmes droits au demandeur d’asile et au citoyen revient à vider de sa substance ce qui constitue une nation.

Ceux qui croyaient impensable qu’un homme politique censé puisse encore répéter : "L’immigration est une chance pour la France", au vu des désastres produits par le choc des cultures, n’avaient pas encore entendu le chef du gouvernement. La version de Philippe ne diffère guère du vieux couplet, quand il déclare, mardi : "La diversité est une chance dans notre République une et indivisible". En ajoutant : "La France a une longue et belle tradition d’accueil. Mais notre pays n’est pas toujours à la hauteur de cette tradition". En fait, l’apparente conversion de Macron au réalisme, qui effraie les "humanistes", semble n’être qu’un leurre. Celui qui avait soutenu la politique d’Angela Merkel dans son accueil de plus d’un million de réfugiés en 2015 est resté peu ou prou le même homme. Macron, imprégné du conformisme immigrationniste, ne sera jamais celui qui fera obstacle aux pressions culpabilisantes, d’ailleurs reprises par son premier ministre. Dans la vision macronienne du tout économique, l’insertion par l’emploi est jugée suffisante pour parler d’intégration. C’est cet a priori que reprend Taché, qui va jusqu’à proposer de développer un "hébergement citoyen" afin que des familles puissent accueillir des réfugiés, quitte à ce qu’elles bénéficient d’un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 1800 euros par an. Cependant, cette vision productiviste pêche par son aveuglement volontaire : ce n’est pas le chômage qui fracture la France, mais le rejet de ce qu’elle représente aux yeux d’immigrés légitiment attachés à leur propre culture, à leur propre civilisation."

Je participerai, ce mercredi, à On refait le monde, sur RTL (19h15-20h)
21 février 2018, 18:56   Re : GR : ça va continuer
En Allemagne, 5% des "réfugiés" debarqués en 2015 et en 2016 travaillent.
21 février 2018, 23:25   Re : GR : ça va continuer
Toujours cette même volonté de génocider l'Europe masquée par un colossal travail de manipulation des médias aux ordres.
Des médias mettant en scène une opposition bidon, "de gauche" bien évidemment, laquelle dénonce le "durcissement de la politique migratoire" alors que secrètement, les vannes sont encore plus ouvertes... Ils ont échoué (un peu) avec la manip du petit Aylan alors ils continuent leurs petits coups, en douce cette fois.
J'étais certain que le "projet Collomb", sous ses faux airs de fermeté, était une ignominie destinée à clouer le cercueil français. J'aurais aimé me tromper mais ils sont, comme d'hab', et c'est triste pour nous, affreusement prévisibles.


Mais je crois que le plus révoltant, dans le projet "immigration" de Collomb-Macron, c'est l'extension du regroupement familial aux frères et soeurs... Sachant qu'une famille africaine comprend souvent 7 ou 8 enfants voire davantage parfois, que certains peuvent être déjà parents eux-mêmes, pas difficile d'imaginer les conséquences.

Gilbert Collard (député FN du Gard) : «La loi et Asile et Immigration renforce le rapprochement familial en permettant aux mineurs réfugiés de faire venir frères et soeurs. Incroyable mais vrai ! (…) Des gaillards de 25 ans nous disent en nous prenant pour des cons qu’ils en ont 15.» – LCI, 22 février 2018, […]
En Italie, il grande sostituto poursuit son cours... Par endroits, le ton de l'article est à limite du primesautier.

An Ancient Tuscan Village, Like Italy, Is Reshaped by Migration

Et toujours ce constat enthousiaste : "Today, more than half of the 23 second graders have parents from Afghanistan, Albania, Bosnia, Macedonia, Morocco, Pakistan or Tunisia. Five were born in their family’s country of origin or in transit to Europe. This is the new Italy."
j'aime bien le mot reshaped. Un mauvais traducteur mettrait rechapé ..., et il aurait tout juste.

Le rechapage de l'Europe ...
 
Citation
Pierre Hergat
j'aime bien le mot reshaped. Un mauvais traducteur mettrait rechapé ..., et il aurait tout juste.

Le rechapage de l'Europe ...
 

Très bon ! Je complète : le rechapage de l'Europe auquel on ne réchappera pas.
Création d’un « crédit d’impôt solidarité » pour les personnes hébergeant gratuitement un « étranger ». Crédit qui pourrait s’élever à 1.800 € par an...


[www.bvoltaire.fr]
Voir:

A quand la réquisition des familles ?

Question : comment produire de la croissance en faisant face au délire migratoire ?
Réponse: En générant un revenu d'accueil. C'est du libéralisme libertarien pur jus. Ainsi, comme il y a du minerai de viande, il y a désormais du minerai de migrants.
Dit autrement, la MHI, une fois injectée dans l'économie, produit du minerai.
 
Un "prof" témoigne (très intéressant) : "ils offrent même le bac à des clandestins mineurs isolés illettrés !"


[resistancerepublicaine.eu]
Citation
Pierre Jean Comolli
En Italie, il grande sostituto poursuit son cours... Par endroits, le ton de l'article est à limite du primesautier.

An Ancient Tuscan Village, Like Italy, Is Reshaped by Migration

Et toujours ce constat enthousiaste : "Today, more than half of the 23 second graders have parents from Afghanistan, Albania, Bosnia, Macedonia, Morocco, Pakistan or Tunisia. Five were born in their family’s country of origin or in transit to Europe. This is the new Italy."

Brindisi (Italie) : deux Pakistanais ont violé un jeune Italien alors qu’il attendait son train, les deux suspects arrêtés...

Source :Fdesouche
Brindisi (Italie) : deux Pakistanais ont violé un jeune Italien alors qu’il attendait son train, les deux suspects arrêtés...

... réouverture des champs catalauniques ...
Ma mère est italienne et je me souviendrai longtemps de cet Italien à qui j'avais dit, il doit y avoir 10 ans de cela : "Méfiez-vous, l'immigration afro-maghrébine est une vraie catastrophe, l'état de la France le prouve... Ne faites pas la même erreur que nous." Le type, la cinquantaine, visiblement aisé financièrement, m'avait rétorqué son un ton un brin paternaliste : " Mouais... C'est juste une question de bon management. Fô pas paniquer. De toutes facons c'est le sens de l'histoire."
Le management

Le management est le roulement à bille de l'Occident.

En fait, le mot management exprime l'idée qu'il n'y a pas de problème. Il n'y a que des solutions. Il n'y a pas plus vide qu'un livre de management: c'est un univers où tout le monde passe son temps à ouvrir les portes ouvertes et à fermer les portes fermées.

C'est typiquement un truc de prestidigitateur.
Management au pas de l'oie !


[uploads.disquscdn.com]
Italie, France, Allemagne : les mêmes méthodes, la même impunité...


ITALIE : MULTIPLICATION DES VIOLENCES D’EXTRÊME GAUCHE À DIX JOURS DES ÉLECTIONS :

[www.bvoltaire.com]
Les dits “Antifas” et autres nervis d'extrême gauche sont les Sections d'Assaut du système. Gageons que lorsqu'on jugera leur tâche accomplie, ils connaîtront leur Nuit des Longs Couteaux.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter