Le site du parti de l'In-nocence

Zemmour, à propos du livre de Thierry Baudet

Envoyé par Pascal Mavrakis 
Zemmour : (à propos du livre de T. Baudet : "Indispensables frontières")

«Le supranationalisme et le multiculturalisme prennent racine dans le contrat social tel qu'il fut établi par la doctrine des Lumières. Ils partagent une conception très claire de la nature d'une société : une société de l'Homme et non des hommes.» Mêmes conséquences politico-juridiques: «Le supranationalisme et le multiculturalisme ne font pas seulement cause commune; ils sont connectés de manière logique. Ce sont des doctrines qui visent à effacer les frontières, non à les étendre. Transcender les frontières, c'est abandonner le principe même de l'État-nation en faveur d'un système politique fait de loyautés et de juridictions qui se chevauchent les unes les autres, de communautés, de doubles, voire de triples ou quadruples passeports et de «diversité profonde».

"Dans chacune des victoires d'Alexandre, il y a toujours Aristote", aimait à dire de Gaulle. Chaque tentative impériale en Europe est le produit des idées de son temps : l'Empire de Charles Quint est celui de la catholicité à son sommet ; l'Empire de Napoléon est celui des Lumières et du Code civil ; l'Union européenne consacre le règne moderne de la déconstruction. Baudet soupçonne l'oligarchie européenne d'imposer sa tyrannie douce et annonce l'émergence inéluctable de régions soumises au régime de la charia. L'une renforçant l'autre.

Pour y échapper, Baudet ne voit d'issue que dans la machine à remonter le temps : "Un démantèlement progressif de la structure politico-économique de l'Union européenne" et un "renforcement des loyautés nationales", ce que, dans une langue française oubliée de nos élites, on appelait "assimilation".
Et beau mec de surcroît :


[goo.gl]
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter