Le site du parti de l'In-nocence

De la razzia identitaire des Noirs sur l'histoire des Blancs

Envoyé par Francis Marche 
Comment, par qui et à quelle fin la Jeanne d'Arc 2018 à été choisie.

[breizatao.com]
Ce qui est terrible avec notre époque, c'est que plus rien n'est possible.

Dans une société traditionnelle, une Jeanne d'Arc noire aurait été un hommage aux noirs. La cathédrale de Strasbourg a une statue de chevalier noir, en hommage aux croisés venus d'Afrique.

Aujourd'hui, une Jeanne d'Arc noire est juste une occasion de cannibaliser la société pour permettre à une pétasse macronienne de faire du buzz pour son agence de communication.

La France est victime d'une vague de cannibalisme.
Il paraît qu’un film sur la vie de Louis Armstrong interprêté par un acteur blanc va bientôt sortir.
Alors pourquoi pas une Jeanne d’Arc noire.
Les choses évolues dans tous les sens.
Au fond, une Jeanne d'Arc noire, incarne assez bien l'idée que:

Quand tout est permis, plus rien n'est possible
Rokhaya Diallo :

"Nous devons changer la perception que le peuple Français a de lui-même"


Il me semble que c'est déjà fait ? Non ? Et sinon, à quelle "perception de nous-mêmes" avons-nous droit ?

(Et modeste avec ça...)
Images du hold-up identitaire des Noirs sur l'histoire des Blancs :






Face à ces images, on se dit : c'est moins ceci que cela. Moins la pénurie d'acteurs de type européen susceptibles d'incarner des héros de l'histoire de l'Europe que la pénurie de héros qui dans l'histoire de l'homme Noir seraient susceptibles d'être incarnés par des acteurs de type africain à la recherche d'un rôle en adéquation avec leur type. On ne pille que les riches et seule la richesse exceptionnelle d'un patrimoine expose ses détenteurs à la spoliation par les misérables et les envieux.

Maigre consolation mais vérité tout de même.
Le film Black Panther, production hollywoodienne de super-héros garanti sans Blancs, bat tous les records de popularité en Amérique du Nord et en Europe. Un balayage rapide de l'accueil critique réservé à ce très efficace et révélateur outil de propagande est clair et net : ce film est formidable parce qu'il est black à 100% ; il remporte un succès planétaire car, ça y est, l'essentiel du parc humain est antiraciste ; il faut plus de films comme ça, blacks à 100% (mais comment a-t-on pu survivre sans des films blacks à 100% jusqu'en 2018?...) ; nous autres Blancs ne formons plus qu'un tas de fumier duquel doit s'élever un monde peuplé d'êtres foncés et dirigés par ceux-ci.

Louvre arabe, Joconde africaine, Leila Slimani, finance islamique, cinéma et musique blacks, cuisine ethnique, stars du football qui twittent depuis la Mecque, le Coran expliqué aux adolescents dans un collège.

- Enfin, papa, arrête de dire qu'on a déjà un pied dans la tombe !
De la razzia identitaire des Noirs sur l'histoire des Blancs

Ça a commencé il y a longtemps, avec le pizzicato: Etta James.
 
(Et maintenant voilà qu'ils nous bassinent avec leurs poupées noires... "poupées chargées d’histoire, qui sont des outils de résistance...")

[www.fdesouche.com]
Un vendeur vivrensembliste israélien a essayé de me refiler un écran OLED dernier cri en me vantant sa capacité de restituer le noir absolu !
Autre image de la stratégie du bernard-l'hermite :



Je serais Noir, je m'en sentirais humilié.


Trésor de la Langue Française Informatisé :
Les pagures ou bernards-l'hermite ont une queue molle sans écailles, qu'ils ont l'habitude d'introduire dans une coquille vuide (CUVIER, Anat. comp., t.1, 1805, p.421). Mais parfois un autre être vient violer ce tombeau [la demeure du mollusque], lorsqu'il est bien fait, et s'y fixer à la place du constructeur défunt. C'est le cas du pagure (PONGE, Parti pris, 1942, p.28).
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter