Le site du parti de l'In-nocence

Souanati aimer beaucoup la France

Envoyé par Pascal Mavrakis 
Les clandestins affluent à Mayotte, 1ère maternité de France, pour bénéficier du droit du sol : «L’enfant sera Français»
À Mayotte, 1ère Maternité de France, 70% des femmes qui accouchent sont clandestines. Une Aide-Soignante reconnaît que c’est le droit du sol qui les attire : «Même si le père et la mère n’ont pas de papiers français, comme l’enfant est né à Mayotte, un jour il sera Français». – TF1, 12 mars 2018, 20h00


Extrait : "Souanati 27 ans est comorienne, arrivée à Mayotte il y a 3 mois elle est venue en France pour accoucher de son 4ème enfant: «Ici on prend soin de nous, on est bien soigné. Si je suis venue ici c'est pour offrir un avenir à mes enfants.» Pour ces femmes, Mayotte est un eldorado, bientôt leurs enfants pourront devenir français"
Madame Souanati est une femme pleine de bon sens qui a compris où sont ses intérêts.
1ère maternité de France

Pas sûr. Elle est quand même bien concurrencée par Saint-Laurent du Maroni : sénat

La bi-nationalité, la tri-nationalité, c'est un peu comme être multilingue. Ça permet de trafiquer dans un pays et de se réfugier dans l'autre.
La France est un pays formidable. Et tellement civilisé.
A la fin, de la civilisation française, on finit par en avoir plein les narines.
  
Mayotte est l'exemple parfait de ce qu'il adviendra de la France, tôt ou tard, et certainement assez tôt.
Actuellement 40% de la population vivant sur l'île est en situation irrégulière et est clairement responsable de la délinquance et de la surpopulation dans les maternités de l'île.
Les Mahorais "légitimes" qui réagissent en se révoltant sont pourtant point par point identiques à leur frères illégaux, on ne peut donc pas parler de "racisme", désolé pour nos "assoces"...

Reprenons : un pourcentage de 40% de clandos, lequel pourcentage ne pouvant que croitre en raison d'une démographie galopante des Grandes Comores voisines qui sont, comme chacun sait, dans un état de déliquescence économique et politique absolue. Mayotte sera donc sous peu peuplée en majorité d'illégaux. Le gouvernement le sait, car la population de ces îles double tout les 20 ans et le flot ne risque pas de se tarir.

En réponse le gouvernement français envoie des bateaux de guerre (?) pour mettre fin à l'exode d'Anjouan... et il va très probablement distribuer du pognon à gogo pour apaiser les tensions et laisser pourrir la situation, comme il sait si bien le faire dans ce genre de conflit.

De qui se moque-t-on ? Les bateaux vont-ils tirer sur les barcasses ?

Parions qu'au nom de l'humanisme macronien ces bateaux iront secourir ces chers naufragés pour les rapatrier... où ? Et bein à Mayotte, ou à la Réunion, cela en toute discrétion bien évidemment..., avant que d'envisager leur placement dans des centres d'hébergement en Métropole où les remplaçés ont pour réputation d'êtres plus dociles (euphémisme). Que ce soit bien clair : en aucune manière on ne renverra ces Envahisseurs vers leur pays d'origine !, même si personne n'a de doute quant à leur nationalité.

Devant le fiasco économique de l'Algérie et la mort prochaine de son Président, un même scénario risque de se produire ici : nous devrons "accueillir" des centaines et des centaines de milliers de demandeurs d'asile... Je vous laisse imaginer la suite.

Même Philippe Val, hier sur CNEWS, commençait d'avoir l'air inquièt...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter