Le site du parti de l'In-nocence

Trèbes

Envoyé par Pierre Jean Comolli 
23 mars 2018, 14:16   Trèbes
A chaud, il est annoncé que la "maman" (C News) du terroriste islamiste est arrivée sur place pour aider les forces d'intervention à "ouvrir une voie de dialogue" (BFMTV) avec cet individu. J'entends ensuite que, parce que le "présumé terroriste" a réclamé la libération de Salah Abdeslam, il va être sûrement possible de négocier (ici, le lien logique m'échappe). Puis, ô surprise, cet homme d'origine marocaine était connu des services de police pour des faits de droit commun.

Il y a au moins deux morts et plusieurs blessés : pourtant, un expert expliquait à la télé que l'enquête devra permettre d'évaluer le degré de dangerosité du suspect (LOL). D'une importance également capitale : établir s'il a agit seul et, surtout, surtout, comment il est parvenu à se procurer des armes (car se procurer des armes dans la France d'aujourd'hui est, comme chacun sait, très difficile ; et je vous parle pas des stupéfiants).

Cet attentat le confirme déjà : il n'y a pas plus friendly que ce pays pour y mener une carrière de terroriste islamiste.
23 mars 2018, 14:48   Re : Trèbes
Violence policière : le "suspect" (C News) a été abattu.
23 mars 2018, 14:49   Re : Trèbes
Urgent : Clémentine Autain saisit la Cour européenne des droits de l'homme.
23 mars 2018, 17:16   Re : Trèbes
Qui était Redouane Lakdim, le terroriste de Trèbes et Carcassonne ? "Un "garçon calme qui a toujours un mot gentil", d'après une voisine, ou un jeune radicalisé très actif sur les sites salafistes connu de la justice et du renseignement français..."

J'en conclus que la version de la voisine a été retenue par le service de sécurité nationale.
23 mars 2018, 18:38   Re : Trèbes
"Un "garçon calme qui a toujours un mot gentil",


Tous les Lakdim, calmes et qui ont toujours un mot gentil, sont des tarés psychopathes du baboucheland. Ça nous en fait donc 20000 par département.
23 mars 2018, 19:19   Re : Trèbes
Au cours des huit derniers mois, je me suis rendu dans quatre pays arabes. L'état des capitales de ces pays, comme les régions plus reculées, c'est-à-dire les territoires encore plus sous-développés que les capitales, que j'ai également sillonnées, et mes différentes rencontres ont confirmé ce que je savais déjà : les Arabes (comme les populations arabisées d'Afrique et d'Asie) n'entretiennent aucun rapport positif avec leur monde ambiant, et, pour eux, l'enfer c'est naturellement, toujours et nécessairement, les autres proches et lointains (famille, belle famille, voisins, puis habitants d'autres localités, de pays musulmans limitrophes, et Juifs, Américains, mécréants de tous pays, etc.)

Leur non-rapport au monde ambiant : la saleté. Ces "tarés" (Hergat), à la lettre, vivent au milieu de leurs ordures. L'Egypte et l'Algérie sont les endroits les plus dégueulasses qu'il se puisse imaginer. Des champs en Egypte sont irrigués avec des eaux usées. De l'eau merdeuse pour faire pousser du maïs... Les Algériens jettent, aussi tranquillement qu'ils égorgent des moutons dans les baignoires, leurs détritus par les fenêtres, comme ça, sans même les mettre dans des sacs poubelles. Les rives de fleuves et de petits cours d'eau sont recouverts sur des kilomètres de déchets plastiques. Ces cons ne font pas que massacrer des gens partout où ils le peuvent : ils sont en train de foutre en l'air la planète !

Les Arabes – leur psyché vipérine, leur rage latente et manifeste – et les autres. Un seul exemple : un Algérien m'a raconté que les obsèques sont devenues l'occasion des pires médisances. Au point que ce monsieur s'est résolu à ne pas assister aux obsèques...de son propre père.

La beauté des enfants, le charme des vieux, la légendaire hospitalité, la culture souvent pénétrante : tout cela, désormais, ne marche plus. Comme dit mon vieux père : "Fils, je peux plus les voir..."
23 mars 2018, 20:20   Re : Trèbes
Redouane Lakdim:

2015 naturalisé français.
2016 emprisonné pour trafic de stupéfiants.
2017 Fiché S , fiché O.
2018 Attentat de Trèbes-Carcasonne

Je me demande qui, de nos gouvernants ou de nos terroristes, ont le plus de suite dans les idées ?
23 mars 2018, 21:31   Re : Trèbes
Naturaliser français ça...
24 mars 2018, 15:44   Re : Trèbes
Citation
Pierre Hergat
Redouane Lakdim:

2015 naturalisé français.
2016 emprisonné pour trafic de stupéfiants.
2017 Fiché S , fiché O.
2018 Attentat de Trèbes-Carcasonne

Je me demande qui, de nos gouvernants ou de nos terroristes, ont le plus de suite dans les idées ?

Pierre, la réalité est encore meilleure : ce pourri était déjà fiché S, en 2014, quand il obtenu sa naturalisation un an plus tard.
La France, le plus terrorist friendly des pays européens !
24 mars 2018, 17:46   Re : Trèbes
2011 condamnation avec sursis pour port d'arme

C'est pas que je n'aime pas les musulmans, mais, pour une raison que j'ignore, je les trouve sataniques.
Hmm... 20,000 djihadistes daeschiens par département, ça nous fait 2,020,000 auteurs d'attentats potentiels sur tout le territoire : étant donné leur nombre réel, et le type de pieds nickelés qui les perpètrent, je trouve qu'on s'en tire bien, ou que le renseignement fait un travail remarquable, ou que la baudruche Etat islamique s'est tout de même considérablement dégonflée.
Et comme les Arabes résidant en France ne sont pas prêts de partir, et qu'il m'étonnerait beaucoup que quelqu'un tente de les y forcer, peut-être va-t-il falloir essayer de les aimer un peu plus ?...
24 mars 2018, 19:26   Re : Trèbes
Comme vous y allez, Pierre...

Et cette pauvrette, non, qui, pour obtenir sa naturalisation, au lieu de se convertir, de devenir marieuse pour Daesh, d'ouvrir une école coranique, de faire l'apologie du djihad sur Facebook et d'être fichée S, travaille depuis 25 ans à l'Office de tourisme d'une petite ville du Gard où elle est parfaitement intégrée...

Gard : la nationalité française refusée après 25 ans de vie sur le territoire
24 mars 2018, 19:33   Re : Trèbes
Si Houellebecq fréquente en douce ce forum, qu'il songe à puiser dans certains commentaires d'Alain Eytan la matière pour créer un nouveau personnage de roman. Pourquoi pas un des personnages d'une possible suite de Soumission ?...
24 mars 2018, 19:59   Re : Trèbes
Que les musulmans commencent déjà par faire une exégèse du Coran.
Pour rire.
Après on verra:
le mot moustique ne pique pas.
24 mars 2018, 20:27   Re : Trèbes
Tiens, Carcassonne... Cela me rappelle une brève rencontre, dans une épicerie fine de New York. Une jolie crémière américaine qui, pendant l'achat, s'adresse à moi dans un français plus que correct. De toute évidence, elle a séjourné quelques temps en France. Je lui demande où, elle me répond froidement : "Carcassonne". Elle se confie à mots couverts : le climat d'insécurité, les agressions verbales, une agression physique. Je lui dis combien je suis navré.

C'est l'un des plus infects habitants de cette ville, laquelle, il n'y pas si longtemps encore, était une merveille à visiter, un délinquant arabe de droit commun devenu, comme de juste, massacreur de mécréants, et qui a, d'après les premiers témoignages, exécuter d'une balle sous le menton un des otages. Un gars du coin. La caissière : "Il a souri avant de tirer et déclaré : 'C'est comme ça qu'il faut faire' ".
24 mars 2018, 20:33   Re : Trèbes
Citation
Alain Eytan
peut-être va-t-il falloir essayer de les aimer un peu plus ?...

Certes mais pour être aimé faut se rendre aimable !.

Rien ne nous poussant spontanément à aimer la 1ère population carcérale du pays.
25 mars 2018, 09:09   Re : Trèbes
Oui M. Teyssier, Alain Eytan pense, comme tant d'autres, comme la majorité occidentale peut-être, que nous n'aimons pas assez les Arabes. Nous devons comprendre, aller au-delà des apparences, et saisir que leur demande est bien "demande d'amour", comme toutes les demandes d'ailleurs, y compris les plus boiteuses, les plus maladroitement formulées...

(Le seul Israélien de ce forum est un vivre-ensembliste fervent : voilà qui ne manque pas de sel!)
25 mars 2018, 10:56   Re : Trèbes
Pour avoir longtemps fréquenté les ''Arabes'', j'ai prix conscience que beaucoup peuvent être absolument charmants et donc désarmants quand ils se sentent en minorité, mais dès qu'ils sentent pouvoir avoir facilement le dessus, les mêmes qui faisaient preuve de comportements propres à séduire le mécréant naïf, se ravisent, changent de ton et de discours et se montrent vite insidieusement menaçants.
25 mars 2018, 11:16   Re : Trèbes
Cette labilité émotionnelle est le peut-être le trait le plus saillant de la psychologie des Arabes et des arabisés (Somaliens, Afghans notamment, qui passent de l'hilarité à la colère en un rien de temps). En Egypte, les mêmes qui avaient porté aux nues les Frères musulmans festoyaient quand Al-Sissi est devenu président...Le meurtrier sauvage et sadique de Trèbes avait le plus normalement du monde amené sa sœur à l'école quelques heures avant de perpétrer sa tuerie...
25 mars 2018, 12:36   Re : Trèbes
Oui c'est très juste. Je rajouterais que ce type de comportement, non seulement est vérifié en société, mais aussi l'est dans l'intimité du couple. Quantité de femmes en ont fait la douloureuse expérience.
Charmants et en tout point comme il faut, attentionnés et aux petits soins quand ils se trouvent en position de faiblesse, de minorité, d'assistanat ou de mendicité, de demande empressée d'amour ou de mariage, mais une fois arrivés à bon port les masques tombent et fini la rigolade.
Une variante de la fameuse Taqiya coranique en quelque sorte.

Personne n'a le devoir d'aimer qui que ce soit. L'injonction faite à aimer, telle un ordre ou un commandement, est parfaitement ridicule et a-humaine.
L'amour éprouvé pour tel ou tel ne se décrète pas par un raisonnement idéologique, ne s'obtient pas sous la contrainte du politiquement correct ou d'un chantage sentimental.
La vie en société n'exige pas que tout le monde aime tout le monde. D'ailleurs si tel était le cas l'amour serait d'une affligeante banalité et de peu de valeur en soi.
Mais ce n'est pas parce qu'on n'aime pas tel ou tel qu'on va nécessairement entreprendre un génocide. Tout cela est parfaitement gérable dans le cadre républicain et démocratique.
Comme je l'avais déjà évoqué ici ou ailleurs je ne juge pas les gens sur des a priori ou des idées reçues, mais simplement sur leurs actes, sur ce qu'ils font ou ne font pas, sur leurs bonnes ou mauvaises façons de se comporter dans ce que je persiste à appeler encore mon pays, mon chez-moi, mon heimat.
La dénonciation permanente des fameux préjugés, ânonnée tel un catéchisme nous dispensant ainsi de penser par nous-mêmes, est, la plupart du temps, totalement infondée. Tout à l'inverse il s'agit en fait de post-jugés et de rien d'autre.
Bien que ces post-jugés, qui sont le fruit de ce que l'on voit et de ce que l'on vit, par la vérification permanente quasi sans faille que l'on en fait dans la vie de tous les jours, finissent nécessairement à la longue à installer en nous des convictions et des préférences. Quoi de plus humain et d'ailleurs aussi de rationnel.
Ces dernières ne sortent pas de nulle part, d'un trou noir dépressif ou maladif, mais sont aiguisées de toutes nos expériences passées.
25 mars 2018, 16:32   Re : Trèbes
» (Le seul Israélien de ce forum est un vivre-ensembliste fervent : voilà qui ne manque pas de sel!)

Je suis un vivre-ensembliste convaincu, ça va sans dire. Au reste, combien de fois faudra-t-il le rappeler, plus de 20 pour cent des citoyens israéliens sont arabes, musulmans pour la plupart, la cohabitation se passe en règle générale bien, il s'intègrent de plus en plus dans le marché du travail, impossible de ne pas en rencontrer plusieurs dans une journée, à quelque niveau que ce soit dans les services : est-ce à dire qu'un modus vivendi est possible avec eux dans une société qui est tout de même de type occidental ? apparemment oui, et ce dans un contexte géo-politique régional qui n'est pas simple...
Toutes choses n'étant pas égales : il est beau et bien de s'exténuer à défendre des causes qui semblent perdues, et même parfois le faut-il, cela n'empêche pas qu'un doive aussi lorgner du côté de la dure réalité : la population étrangère ou d'origine étrangère résidant en France ne quittera pas le pays de son plein gré ; il ne semble pas que la situation sociale, économique et sécuritaire, devienne dans un proche avenir si explosive qu'elle force les autorités à prendre des mesures allant dans le sens d'une remigration massive, en macronie, d'une part, et d'autre part le deviendrait-elle, je doute qu'aucun gouvernement y songe vraiment, c'est du moins un scénario très peu probable.
Aussi, disposé comme vous paraissez l'être à l'égard de l'Arabe en tant que tel, Pierre Jean, de l'Arabe essentiel, réputé congénitalement taré et fondamentalement diabolique, et en considération du fait qu'il est là, lui et ses semblables, et y restera, on se demande bien comment vous ferez pour ne pas continuellement et indéfiniment vous ronger les sangs, et rôtir illico en enfer ; à moins que la détestation en soi ne soit une sorte de passion...
25 mars 2018, 17:21   Re : Trèbes
Cher Alain Eytan, j'aimerais savoir si à vos yeux on peut être philosophe (non pas professionellement ou statutairement) mais essentiellement (philosopher = tenter de répondre aux questions des enfants) et accepter toujours la réalité telle qu'elle est ? Ce que vous appelez détestation et peut-être haine, "non-vivre-ensemblisme" pour dire le moins, me paraîtrait plutôt de la révolte, de la douleur, une infernale douleur. Que pensez-vous de la déconcertante facilité avec laquelle on décerne la nationalité française à n'importe qui, n'importe quel minable délinquant condamné qui deviendra terroriste ? Vous qui avez vécu en France n'avez-vous pas envie de pleurer, de vous révolter, devant cette inconcevable dévalorisation de ce qui fait notre identité. Si vous ne ressentez pas cette atroce douleur au fond de vous, la discussion restera impossible, même si je vous reconnais beaucoup de panache (et parfois d'humour) pour défendre et illustrer contre vents et marées le vivre-ensemblisme, dans sa version standard, pour ne pas dire basique, en ces parages, et au plus mauvais moment. - Autre chose : dans votre réflexion, tenez-vous compte du fait qu'Israël est un Etat récent, très récent à l'échelle de l'histoire, de création artificielle et que la France est une nation vénérable, remarquablement stable dans sa composition démographique des origines de l'histoire à 1985 ?
25 mars 2018, 17:22   Re : Trèbes
Le problème, cher Alain, est que nous ne sommes pas en Israël, mais en France où les signaux de laxisme donnés aux ''arabes'' par la classe politique depuis quarante ans, leur victimisation constante par un système médiatique aux ordres de la gauche culturelle, le réflexe conditionné de l'excuse permanente dont fait preuve à leur égard cette même gauche, les tombereaux de calomnie déversés toujours par cette même gauche, destinées à salir la France aux yeux de cette population et j'en passe, changent complètement la donne et fait que les deux situations ne peuvent être comparées. Je la comparerais plutôt au Rwanda durant la propagande acharnée des Hutus contre les Tutsis accusés opiniâtrement par les premiers de tous les maux imaginables. On sait ce que cela a donné.
26 mars 2018, 21:44   Re : Trèbes
Le supplice pour les nerfs continue, il s'est bien passé ce qui était à redouter : le GIGN aura attendu que Lakdim, tenant à ce moment-là en otage Arnaud Beltrame, tire pour décider de lancer l’assaut. Dans ce pays foutu, on maintient sur le territoire et on laisse vivre des bourreaux en puissance, et on attend qu'ils aient commencer à assassiner des innocents avant, enfin, de les mettre hors d'état de nuire...

[www.lefigaro.fr]

"À 13h10, Radouane Lakdim est sorti de la salle des coffres avec Arnaud Beltrame, une arme braquée sur sa tempe. Deux coups de feu ont retenti, et le GIGN a alors décidé de donner l'assaut à 14h13. Deux gendarmes sont blessés avant que le terroriste soit abattu. L'autopsie du corps d'Arnaud Beltrame, décédé dans la nuit de vendredi à samedi, a mis en évidence une blessure par balles au bras et au pied. Le gendarme a été victime de plusieurs coups de couteau dont un qui a entraîné la mort touchant la trachée et le larynx, a indiqué le procureur."
26 mars 2018, 23:16   Re : Trèbes
M. Castaner, l'un des leaders du parti au pouvoir :«258 adultes Français sont en Syrie et susceptibles de revenir. Il vaut mieux les accueillir, les suivre, les emprisonner lorsque des actes criminels ont été commis, pour faire en sorte que l'on puisse identifier le risque

Des loups, toujours plus de loups dans la bergerie.
28 mars 2018, 17:24   Re : Trèbes
» Si vous ne ressentez pas cette atroce douleur au fond de vous

Cher Thierry, comment vous dire ? ce serait mentir que de prétendre ressentir cette "atroce douleur", mais pas du tout parce que je serais un "vivre-ensembliste" militant (quelle idée, et je dois vraiment manier l'antiphrase comme un lourdaud), mais parce que je suis affecté d'une condition qui est hélas très commune aujourd'hui, et qui ne me fait guère accorder d'importance, ni même grand sérieux, aux "causes collectives" et à ce qui en découle : l'individualisme avant tout.
Toujours est-il que le philosophe, ou le philosophant, et n'importe quel quidam en fait, peuvent très bien ne pas accepter la réalité telle qu'elle est, lui faire la figue et se contreficher du monde des faits, par conviction, goût et bravade, mais celui-ci le leur rend aussi bien : foncer tête baissée contre le béton armé d'un réel qui ne se laisse pas du tout infléchir, qui, objectivement, ne le pourra sans doute pas dans le sens qu'on voudrait, n'est pas très réaliste, c'est le moins qu'on puisse dire ; or, dès lors qu'on prétend se mêler d'affaires publiques, du sort des sociétés et du destin des nations, on ne peut pas exclusivement rêver, me semble-t-il, encore qu'il le faille aussi, et se contenter d'espaces de fiction : il est absolument nécessaire qu'on prenne aussi en considération ce qui est de l'ordre de l'impossible, et donc du seulement possible.
Pardon pour ces généralités...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter