Le site du parti de l'In-nocence

Notre "devoir d'hospitalité" selon D. Cohn-Bendit et R. Goupil (in Le Monde)

Envoyé par Pascal Mavrakis 
Migrants. Cohn-Bendit et R. Goupil : « Il est temps que l’Europe et la France se mettent enfin à la hauteur de notre devoir d’hospitalité » 17/04/2018

Dans une tribune au « Monde », l’ancien député européen Daniel Cohn-Bendit et le réalisateur Romain Goupil fustigent la loi sur l’asile et l’immigration et encouragent la création de nouveaux droits pour les migrants.

Il est temps que l’Europe et la France se mettent enfin à la hauteur de notre devoir d’hospitalité à l’égard de ces femmes, ces hommes et ces enfants qui, après de terribles périples depuis l’Afrique, l’Asie ou les Caraïbes, gagnent au péril de leurs vies nos territoires, sur le continent comme en outre-mer. Il est plus que temps que soient tirées les leçons de l’incapacité de l’Europe, depuis 2014, à répondre aux défis des migrations.

Nous ne nous résignons pas à voir progresser partout les crispations politiques et sociales, les mouvements d’extrême droite, à ce que prospèrent les instrumentalisations de tous ordres, à ce que l’Europe s’érige en forteresse, à ce que les solidarités soient découragées ou même pénalement incriminées.



Si l’Italie, après l’Allemagne et l’Autriche, a vu l’extrême droite progresser, c’est parce que le devoir d’hospitalité ne s’y exerce pas comme il le devrait : de manière à la fois digne, humaine et ordonnée.

[…] Le projet de loi français se situe dans la trop longue lignée des tentatives d’instrumentalisation politique de la question des migrants.

[…]


Le Monde
Romain Goupil, la forme-Goupil, ne peut plus être surpassé (à côté, même Cohn-Bendit, sauvé peut-être par son côté enfantin, est supportable quelques minutes). Horripilant dans la milliseconde où il l'ouvre, Goupil enveloppe et exprime à son échelle tout ce qu'il faut détester lucidement, à savoir une bonne part des causes et des effets du désastre actuel.
gagnent au péril de leurs vies nos territoires

Ah ça, comme vous dîtes !
Goupil vs Ménard, ou le remplacisme pour les Nuls...

[www.fdesouche.com]
 
La Gauche vraie. La Gauche profonde:

Lorsqu’ils débarquèrent à Marseille, les survivants, squelettes ambulants ou morts-vivants portés sur civière, furent la cible des jets de boulons, de crachats et d’injures par des dockers communistes de la CGT.

(ici)
Merci à vous Pierre, de rappeler au monde, à tous ceux qui nous lisent et lisent le site d'information que vous relayez ici, quelle ordure la France a nourri et préservé en son sein et la belle impunité qui fut celle de ce tortionnaire qui versa du sang français au nom d'une idéologie de petite fabrication dont certains autorisés de parole se réclament encore.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter