Le site du parti de l'In-nocence

Non ! Je ne suis pas un sous-mâle blanc !

Envoyé par Pascal Mavrakis 
Macron a entériné le fait que le Français blanc, cet indésirable réduit à son sexe et à sa race, n'est plus habilité, de par ce qu'il est, à trouver une "solution" aux problèmes qui se posent dans les "banlieues sensibles", territoires essentiellement peuplés par des allochtones de couleur méritant eux toute sa considération.

La France selon Macron est peuplée, d'un côté, de mâles blancs et de femelles blanches, reliquat d'un ancien monde un peu bête, ténébreux, et de l'autre d'une humanité lumineuse, avant-gardiste, représentée par des hommes et des femmes de couleurs dont nous avons tout à attendre, car ils sont riches de leur "diversité" (et seront à terme la majorité).

Les banlieues, c'est "acté", sont donc des "territoires perdus de la République" ; il y règne des mœurs auxquelles nous n'entendons rien et sur lesquelles nous ne sommes pas autorisés à porter de jugement.Tout au plus avons-nous le droit, sinon le devoir et à nos frais, de repeindre les façades des immeubles et de tailler les haies des espaces publics, pour rendre un peu de dignité à ces malheureux occupants qui n'aspirent qu'à une chose (après avoir vidé les lieux des anciens occupants) : entretenir un entre-soi qui n'admet pas l'intrus, le "céfran". Ces "territoires perdus", jusqu'à preuve du contraire, appartenaient jadis à la nation française.

La notion de "mâle blanc" définit clairement la société qu'entend bâtir Macron : une société cloisonnée, ethnique, confessionnelle, territorialisée, et où chacun parlera pour sa tribu (mais le FDS est seul, lui, sans tribu).
Ainsi la majorité silencieuse et besogneuse que nous sommes, rendue invisible par la magie de ses maitres, sera réduite au rôle de vache à lait, et à celui de pourvoyeuse de fonds...
Tout est d'ores et déjà "acté", comme on dit dans l'affreuse langue journalistique.
Le mâle blanc sera bientôt à terre, colossalement statufié à Utrecht. Cf le sujet de forum "Sic transit gloria mundi"
Le "sous-mâle" blanc, ça s'appelle bien un marcel ? À mon âge, ça ne se porte plus, et je le regrette.
27 mai 2018, 20:07   United colors
Le débardeur ? J'en raffole, mais il y en a de toutes les couleurs...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter