Le site du parti de l'In-nocence

Tommy Robinson chez les dingues

Envoyé par Pascal Mavrakis 
Absence de crime, procès stalinien expéditif bouclé en 3 heures avec avocat commis d’office et censure de la presse. Une condamnation qui s’apparente à une peine de mort car Tommy Robinson, qui milite contre le GR et l’islamisation, est incarcéré dans une prison jungle peuplée d'islamistes suintant la haine. Le juge a lui-même admis qu’il risquait de se faire massacrer...

"Les amis de Robinson s’inquiètent de ce qui pourrait lui arriver en prison. La dernière fois qu’il fut incarcéré, DES DÉTENUS MUSULMANS ONT TENTÉ DE L’ASSASSINER. UN HOMME qui avait été CONDAMNÉ EN 2016 pour avoir JETÉ UN SANDWICH AU BACON dans UNE MOSQUÉE est MORT dans sa cellule moins de SIX MOIS APRÈS SON INCARCÉRATION."

Mais nous, les poires blets, on ne doit surtout pas renvoyer dans leur pays les assassins étrangers qui risqueraient chez eux la peine de mort ! On se doit même de faire revenir les combattants de Daech afin de leur éviter la peine de mort ou la prison à vie en Irak, MAIS ON PEUT JETER LES NÔTRES DANS LA FOSSE AUX LIONS !, en obligeant les spectateurs à faire silence.

Complément d’information – extrait de [lesobservateurs.ch]

"Vendredi 25 mai, (…) Des policiers britanniques l'ont arrêté à l'extérieur du palais de justice de Leeds, au moment où, conformément à son rôle de journaliste-citoyen, il diffusait en direct sur Facebook, une vidéo. À l'intérieur du palais de justice, plusieurs personnes, presque toutes musulmanes, étaient jugées en tant que membres présumés d'un « gang pédophile » - ils étaient accusés d'avoir violé systématiquement des jeunes filles non musulmanes, par centaines, sur un période de plusieurs années, voire plusieurs décennies."(…)

"La police a rapidement traîné Robinson devant un juge, SANS QU'IL AIT EU ACCÈS À SON PROPRE AVOCAT, il a été SOMMAIREMENT JUGÉ et condamné à 13 mois de prison. Il a ensuite été transporté à la prison de Hull. »(…)

"LE JUGE qui l'a condamné a également ORDONNÉ AUX MÉDIAS BRITANNIQUES de NE PAS RENDRE COMPTE DE L'AFFAIRE. Les journaux qui avaient déjà mis en ligne des articles sur son arrestation les ont rapidement RETIRÉS. Des citoyens ordinaires qui avaient rapporté l'arrestation de Robinson sur les médias sociaux ont retiré leurs posts, de peur de partager le destin de Robinson. TOUT CELA A EU LIEU LE MÊME JOUR." (…)

"Le cynisme officiel est ici évident. L soulève un point essentiel : souvent, à l'occasion du procès de ces gangs de proxénètes, LES FAMILLES ÉLARGIES ET LES AMIS DES ACCUSÉS se mobilisent à l'extérieur du palais de justice pour « CHAHUTER ET INTIMIDER » LES VICTIMES DE VIOL ainsi que leurs familles et soutiens. « J'ai eu des rapports sur des enfants de cinq ans qui jetaient des pierres aux familles des victimes », a déclaré L."

"Cette intimidation de groupes tribaux étendus VA JUSQU'AU HARCÈLEMENT À DOMICILE. » L a même entendu dire que des témoins de l'accusation avaient besoin de la protection de la police pour utiliser les toilettes du palais de justice. Ce chahut et ce harcèlement sont, inutile de le préciser, RAREMENT SIGNALÉS ET JAMAIS PUNIS".

"Alors que Robinson est puni pour avoir attiré l'attention sur les gangs de violeurs musulmans, la SIKH AWARENESS SOCIETY (Association pour la prise de conscience Sikh), qui a également rendu compte de ces procès de pédophiles, s'en est sortie indemne. « Ils sont un cadeau du ciel », a déclaré L, « parce qu'ils ne mettent pas de gants mais NE SUBISSENT PAS L'INTIMIDATION qui accable Tommy. » BIEN ENTENDU, LA POLICE BRITANNIQUE N'OSERAIT PAS ARRÊTER UN HOMME BARBU CHAPEAUTÉ D'UN TURBAN.

L a ainsi mentionné le cas d'un imam arrêté par la police puis RELÂCHÉ après que « d'IMPORTANTS GROUPES DE FIDÈLES AIENT EXIGÉ SA LIBÉRATION ». Un policier a admis que L'IMAM AVAIT ÉTÉ LIBÉRÉ POUR ÉVITER « DES ÉMEUTES DANS TOUT LE PAYS ».

L a résumé ainsi l'attitude des AUTORITÉS BRITANNIQUES FACE À L'ISLAM : « ILS ONT PERDU LE CONTRÔLE ET OPTENT POUR LA SOLUTION QUI FERA LE MOINS DE BRUIT. L'intimidateur de la classe a terrorisé l'enseignant qui préfère punir les enfants eux-mêmes victimes d'intimidation."
Soumis avant même la conquête définitive : la dhimmitude préventive.
C'est des Tommy qu'il nous faut !, pas des Mamoudou !
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter