Le site du parti de l'In-nocence

Marseille: Il reçoit quatre coups de couteau pour une porte qui claque

Envoyé par Pierre Jean Comolli 
La coutellerie, secteur d'avenir dans un Pays en voie de remplacement (PVR) comme la France.

[m.20minutes.fr]

(Il ne s'agit que d'un crime à l'arme blanche, le crime de sauvage par excellence, parmi la dizaine dont on entend parler chaque semaine.)
C'est qu'on lui pardonnerait presque, à ce pauvre garçon, d'avoir « adressé des coups de couteau » à un claqueur de portes...
D'ailleurs, à propos de portes qui claquent, est-on sûr de l'emploi du temps de Renaud C. au moment des faits ?
[www.laprovence.com]

[www.google.fr]

C'est un jeu assez amusant de taper les mots "Marseille" et "couteau" dans Google. Plus sérieusement, quand on se promène dans les rues si bien fréquentées de cette ville on se demande qui, parmi la foule, peut commettre de tels crimes...
... d'avoir « adressé des coups de couteau » à un claqueur de portes...

Il devait être trop paresseux pour les porter, donc il les adresse.

(Roger Simka, service de remigration des coquilles et autres nocences de l'écrit francophone.)  

Stupide erreur à l'embranchement de Beaune. Comme le chantait Léo Ferré dans les Souvenirs, 1974, « à cent soixante à l'heure, tu choisis pas ta route ».
Citation
Didier Goux
D'ailleurs, à propos de portes qui claquent, est-on sûr de l'emploi du temps de Renaud C. au moment des faits ?

L'hyperacousie n'a sûrement qu'une cause nerveuse, mais son sens diffère selon les individus.
Le sociologue Laurent Mucchielli du CNRS (une référence) nous rappelle qu’il n’y a que 800 homicides en France chaque année et que nous vivons dans l’un des pays les plus sûrs du monde. Cette information rassurante est à replacer dans ce contexte anxiogène d’assassinats à coups de couteaux.
A Paris, en vélo, on dépasse les autos.

un cycliste poignarde mortellement un passager dans un bus.

Le trottoir de l’avenue de la porte de Clignancourt où le drame s’est déroulé a été rouvert aux piétons.
(Manquerait plus qu'on ferme les trottoirs)
Périgueux: un homme poignarde 4 personnes

Schlass + migrant musulman = [www.lefigaro.fr]
Un égorgé par jour, en moyenne, en France occupée.
Le Puy-de-Dôme, lui aussi, pas en reste.

[www.google.fr]

Les trucidés à l'arme blanche viennent s'ajouter à mille autres signes que la France de Louis XIV, Napoléon et de Gaulle est désormais aux mains des plus tarées, viles et bouseuses hordes.
Arles : une jeune fille de 20 ans poignardée à son domicile :
[www.laprovence.com]
(On ne parle de ces crimes que quand ils font des morts, on est pas des petits joueurs ici !)
Au tour de la Drôme.

Un mort et un blessé dans une agression au couteau : [www.lefigaro.fr]

Je vous épargne l'explication météorologique de cette épidémie, qui circule actuellement à travers le Web : en gros, la chaleur rend fou, d'où la multiplication de ces sauvageries...
L'explication n'est pas aussi stupide qu'il y parait.
Bien entendu, la somme de déséquilibrés qui se promènent avec un couteau dans la poche a crû exponentiellement avec l'arrivée de la culture whalala. Ah la la.
Mais bon...
Pour tout phénomène violent ou ultra-violent, il faut quand même un déclencheur. Et la température est sans doute le déclencheur le plus incontournable, le plus incontrôlable, le mieux caché qui soit. En tout cas, celui qui interagit le plus violemment avec, disons, la chimie du cerveau.
Vient s'ajouter à cela les climatiseurs, et les climatiseurs de bagnole, qui font qu'on peut très vite passer d'un 19°C à un 30°C à l'ombre, ce qui est sans doute délétère par son caractère instantané (la caractéristique des fonctions explosives). Ce serait bien de faire un jour des IRMs de ces maux de tête de tarés givrés fumeurs de haschisch mis au frais par une climatisation de voiture.
En résumé:
1- je suis whalala.
2- mes pensées sont givrées mais ma femme est voilée.
3- je fume du haschisch en roulant.
4- ma clim tourne à fond.
5- Il faut absolument que je tue le démon (qui n'est pas en moi, mais en quelqu'un d'autre, car mon complexe est un complexe de supériorité).
Mode d'emploi


couteau:

Remplacer démon par regard insistant.
Marseille : un adolescent de 16 ans blessé au couteau après avoir été poignardé « pour un mauvais regard »


(Traité de démonologie avancé)
Je pensais que les auteurs de ces crimes avaient l'habitude des fortes chaleurs. Eh bien non ! Momo, la chaleur assommante, comme un nombre incalculable d'autres choses, ça lui tape sur le système, ça le fait sortir de ses gonds...
Les Hautes-Alpes...

Meurtre de Gilbert Félix : un suspect arrêté en Hongrie
[www.ledauphine.com]
Mais qu'on se rassure, saisis des vrais problèmes, nos législateurs, tout sauf inertes, planchent, réfléchissent, s'activent, cherchent des solutions : [mobile.lemonde.fr]
Bagarre au pic à brochette dans une boucherie: un homme entre la vie et la mort

[www.parismatch.com]
Bagarre au pic à brochette dans une boucherie

Désormais, en boucherie, on ne dit plus un pic à brochette mais une banderille (banderillero) !
OLÉ !




Ouest-France: il lui tranche la gorge en boîte de nuit avec un tesson de bouteille

Désormais, dans les bistrots, on ne dit plus un tesson de bouteille mais un kestatoi !
L' Algérien, toujours à la pointe du combat djihadiste : [www.lefigaro.fr]
Ce sera le dernier. Je m'essoufle, plus possible de suivre le rythme endiablé imposé par cette tendance sauvage...

Jura : une fillette de 11 ans décède dans des circonstances floues

[www.laprovence.com]
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter