Le site du parti de l'In-nocence
20 août 2018, 12:35   ERRATUM
A propos de la température, T °C : sans doute de tous les déclencheurs à égorgements que nous connaissons, celui qui est le plus incontournable, le plus incontrôlable, le mieux caché. En tout cas, celui qui interagit le plus violemment avec, disons, la chimie du cerveau.

ERRATUM:

Pour l'interjection:
"Allah Akbar!"

il fallait lire:
"chaud dedans!"


et non pas "chaud devant !" comme je meta-égaré en la traduisant.



(la boîte de mon petit chimiste vous présente ses plus plates excuses).

20 août 2018, 17:19   Re : ERRATUM
« A propos de la température, T °C : sans doute de tous les déclencheurs à égorgements que nous connaissons, celui qui est le plus incontournable, le plus incontrôlable, le mieux caché. En tout cas, celui qui interagit le plus violemment avec, disons, la chimie du cerveau. »

Bon sang, cet échantillon de texte, on dirait du Renaud Camus ! La ponctuation, la syntaxe fine et précise (ce « sans doute » suivi de l'indicatif), l'humour, le non-dit et son poids, le clin d'œil, l'opportunité du com, le lexique*.

* Il ne manque que le mot « sexy » pour faire complète illusion (rappel, pour Google, environ 1 720 occurrences du mot « sexy » sur renaud-camus.net : [bit.ly]).

(Roger Simka, service de remigration des coquilles et autres nocences de l'écrit francophone.)

En boucle, le tourne-disque gyroscopique joue Richard (Léo Ferré, 1972) : « Richard, encore un p'tit pour la route ! Richard, encore un p'tit, vite fait ! »
Peu de circulation dans le Cantal, croisé deux pousse-pousse et un gazogène.


[18 h 12, ajouté une parenthèse fermante et plus.]
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter