Le site du parti de l'In-nocence
22 janvier 2020, 14:44   Re : Êtes-vous Mila ?
Un classique désormais : la liberté de penser et de blasphémer des Français soumise au bon vouloir et aux menaces de la racaille diversitaire.

Personne ne semble réagir (sauf le RN, qui sera évidemment accusé de faire de la "récupération"...) et ça n'est pas nouveau. Le problème, c'est qu'on demande à des individus ayant grandi dans une société dévirilisée et pacifiste de montrer au moins autant de ferveur que leurs ancêtres, forgés eux dans le monde de la guerre, et dans une France encore française. Si le courage est l’aptitude à surmonter sa peur, le Français qui osera brandir le glaive contre l'Envahisseur en aura bien davantage dans le pantalon que le soldat s’élançant à l’assaut des tranchées allemandes. Le premier doit réapprendre la guerre, étant à lui-même son propre général, et de surcroît criminel au regard de l’État ; le second n’est qu’un pion au milieu d’une marée humaine, encadré par une discipline de fer.
M'est avis que ne sont pas les Français que nous devons juger, mais le monde qu’ils habitent (on me rétorquera qu'ils l'ont un peu voulu, et un peu construit de leurs mains, ce monde infernal..., c'est vrai).

Je suis de plus en plus convaincu que les seuls individus susceptibles de passer à l’acte seront des marginaux, qui n’ont que peu à perdre, des dépressifs aux tendances suicidaires, mais choisissant de quitter ce monde en entrant dans l’Histoire. Des "déséquilibrés" qui, pour une fois, joueront (peut-être) en notre faveur.
23 janvier 2020, 08:21   Re : Êtes-vous Mila ?
Très bon article dans Marianne :

[www.marianne.net]
23 janvier 2020, 19:11   Re : Êtes-vous Mila ?
Ils la tueront, si aucune protection de l'Etat ne lui est accordée. On comprend, à la mobilisation qui est la leur à son sujet (des milliers de fous qui hurlent à la mort), qu'ils en font une affaire qui engage l'avenir. Une sorte de test à valeur stratégique. Sans aucun soutien officiel des représentants de l'autorité de l'Etat, qui doivent déjà en sousmain lui "conseiller" de "faire ses excuses" pour avoir "heurté la sensibilité bla bla...", si aucun dispositif n'est mis en place pour la protéger, ils feront sur elle et sa famille ce que les frères Kouachi ont fait à C. H.

Et on aura droit aux "c'est triste pour elle mais elle avait été prévenue, elles n'avait qu'à pas entamer les hostilités contre nous, la haine, malheureusement, se paie un jour, etc." (ce qui est aussi, soit dit en passant, la ligne de défense de la milice macronienne massacreuse de manifestants, sans que grand monde ne s'en émeuve outre mesure au pays de Tocqueville et de Jaurès)

On arrêtera, ou abattra, le ou les déséquilibrés qui feront le coup, et Castaner et Macron pourront continuer à être Castaner et Macron dans la meilleure des tyrannies européennes possibles en régime UE.
23 janvier 2020, 19:16   Re : Êtes-vous Mila ?
Elle est délurée, la nouvelle petite Jeanne, au goût du jour : mettre un doigt dans le trou du cul d'Allah, il fallait le faire !
Et vous voudriez lui adjoindre, comme compagnons d'armes, des sortes de Breivik ?
23 janvier 2020, 20:27   Re : Êtes-vous Mila ?
Francis@
On comprend, à la mobilisation qui est la leur à son sujet (des milliers de fous qui hurlent à la mort), qu'ils en font une affaire qui engage l'avenir. Une sorte de test à valeur stratégique
//////

Le Tweet ci-dessous rejoint votre message :

Aldo Stérone@
"L’affaire Mila est révélatrice d’un phénomène inquiétant : elle est persécutée par des milliers de jeunes, des deux sexes, nés en France, de nationalité française mais déjà prêts à tuer au nom de l’islam. Ça ne présage rien de bon. C’est la prochaine génération…"#JeSuisMila [t.co]
23 janvier 2020, 23:01   Re : Êtes-vous Mila ?
Le parquet a ouvert une enquête pour incitation à la haine raciale et des mesures d'accompagnement sont prévues pour que Mila apprenne à mieux se comporter sur les réseaux sociaux...

L. Obertone a dit lors d'un entretien qu'un palier sera franchi lorsque les Français comprendront que les flics ne peuvent plus rien pour eux et qu'à partir de maintenant ils sont seuls, et complétement désarmés, face à la racaille importée. Nous y sommes.
24 janvier 2020, 00:54   Re : Êtes-vous Mila ?
La première question est de savoir combien de centaines de milliers de ces tarés sanguinaires potentiels il y a rien qu'en France, la seconde est de savoir de quelle manière il va falloir s'en débarrasser avant que ce pays devienne un bordel sans nom.

La pakistanisation du pays est en marche : [twitter.com]
24 janvier 2020, 09:40   Re : Êtes-vous Mila ?
Est-il possible de prendre connaissance du "texte", "message" ou "déclaration" de cette lycéenne (je mets tout cela entre guillemets car je ne suis pas certain d'avoir bien compris sous quelle forme elle s'est exprimée.) ?
24 janvier 2020, 10:06   Re : Êtes-vous Mila ?
Son "texte" (lien Marianne post précédent (23 janvier, 8h21)) est une réponse aux "sale française", "sale pute", "sale gouine"... Un morceau choisi, et somme toute assez banal, de la drague remplaciste.
24 janvier 2020, 12:06   Re : Êtes-vous Mila ?
Un article de presse qui pose bien la problématique. Du côté des féministes et LGBT, c'est toujours le silence radio. Pour ne rien dire des intellectuels que le monde entier nous envie :


[www.causeur.fr]
Merci pour votre réponse et veuillez m'excuser, je n'avais pas lu l'article de Marianne.

Ainsi, à une époque qui a banni l'usage du terme "race", le parquet trouve le moyen d'ouvrir une enquête pour "incitation à la haine raciale" quand il s'agit d'enquêter sur un coup de gueule visant une religion, faisant suite à des menaces de mort et des insultes "homophobes". Autrement dit, le parquet agit comme si existait une "race musulmane", aberration qui ne s'explique, en réalité, que par le manque d'une loi sur le blasphème... Français, encore un effort...
Francis,

on m'informe qu'Alain Badiou n'a ni le temps ni l'envie de se pencher sur les petits problèmes existentiels d'une vulgaire gouine de souche (même pas "racisée" la goudou). Le philosophe, fort de son "Hypothèse communiste" et trop occupé à relier théorie des ensembles et doctrine maoïste attend le Grand Soir.
Quant à Rancière, aucune nouvelle.


D'autre part je m'étonne que le "sale française" n'ait fait réagir personne. Ou alors c'est que l'insulte l'expression est déjà rentrée dans les mœurs.
Ce n'est pas seulement l'expression qui est entrée dans les mœurs. Regardez bien cette vidéo, elle dit tout de notre avenir immédiat.
Il semblerait que Mila se soit excusée et même rétractée ; elle aurait aussi craché sur l'extrême droite…
Mais d'après un commentateur, au lien ci-dessous, "ses excuses sont des faux pour casser ses soutiens".

[lesobservateurs.ch]

Copie du commentaire cité :

Elle ne s’est pas excusée.
Le seul canal de communication de Mila est cette page facebook : [www.facebook.com]
Tous les communiqués que vous avez pu voir circuler où elle présente ses excuses sont des faux, fabriqués pour casser ses soutiens.
Pour des infos sûres, allez aussi à :
[www.bellica.fr]
[twitter.com]
Toujours sur Causeur : un article on ne peut plus couillu ! Oh pardon..., je veux dire décapant (encore un qui risque d'avoir besoin d'une bonne protection policière).


"je l’affirme : une religion qui considère qu’une adolescente mérite qu’on appelle à l’assassiner parce qu’elle l’a insultée, est une religion qui mérite d’être insultée"

[www.causeur.fr]

M.Meyer@
La vidéo de ce jeune blanc qui se fait tabasser par des CPF : la Police nous demande de ne pas la diffuser...
[t.co]
Réactions prévisibles de ses camarades CPF...



« Sans la connaître bien, on ne pensait pas qu’elle avait ce genre de pensées. Surtout qu’elle est dans un lycée où il y a une grosse partie de personnes musulmanes qu’elle voit tous les jours. »

Asma, également lycéenne, ne comprend pas non plus les propos de sa camarades sur les réseaux sociaux.

« Quand je l’ai vue faire cette vidéo, en tant que musulmane, ça m’a fait quelque chose quand même. J’ai vu qu’elle ne comprenait rien du tout en fait. Je pense qu’elle a voulu faire du buzz, et elle a réussi. C’est dommage pour elle pour qu’à la fin c’est elle qui ne vient plus en cours.


RMC
Mila écrit :
« Je m’excuse envers mes compatriotes musulmans et n’importe quel autre croyant. Je prends conscience de la stupidité de mes propos ».

« En revanche, je crache sur l’extrême droite homophobe qui essaie de prendre ma défense alors que nous ne partageons rien. Vous n’êtes qu'un condensé de haine ».


Bon voila, tout est rentré dans l'ordre. Victoire par KO de la doxa antiraciste.
Non Pascal. Vous faites erreur. Ce message est un faux destiné à casser ses soutiens. Un pur produit d'intox des antifas. C'est officiel. Mila ne s'est plus exprimé depuis le début de l'affaire.

Visitez le site Facebook Je Suis Mila. Et voyez par exemple cette video:
[www.facebook.com]
Communiqué du CNRE n° 105, lundi 27 janvier 2020
Affaire “Mila” et résurrection du délit de blasphème

Le style de Mlle Mila n’est certes pas le nôtre, et nous ne dirions ni n’écririons jamais que l’islam est “une religion de m.”. Cependant le Conseil National de la Résistance Européenne ne peut qu’apporter son soutien à cette jeune femme dont les considérations sur la haine, en revanche — d’ailleurs largement provoquées par ses correspondants —, voient leur pertinence aussitôt avérée par les flots mêmes d’insultes et de menaces qu’ils déclenchent contre elle. De même que l’occupant casse tout, furieux, dès lors qu’on lui reproche d’être violent, il déverse incontinent sa haine, hors de lui, quand on lui reproche d’être haineux.

Le gouvernement, plus collaborateur que jamais, et qui ne saurait laisser passer une occasion d’exposer ses vraies sympathies. s’est empressé, sous prétexte de la protéger, de mettre Mlle Mila sous séquestre, de lui empêcher toute communication et de la faire poursuivre, elle, pour “incitation à la haine” (la formule rituelle pour désigner toute résistance au changement de peuple et de civilisation, toute opposition au génocide par substitution). Féminisme, défense des minorités sexuelles, a fortiori défense de la liberté d’expression, quotidiennement foulée aux pieds, rien de tout cela n’existe plus dès lors qu’il est porté atteinte à la nouvelle Congrégation. Avec le retour de fait au délit de blasphème, maquillé bien sûr en “racisme” comme tout le reste, nous voici revenus sous la Restauration : mais bien sûr à front renversé. C’est qu’entre temps l’anticléricalisme a opéré un cercle complet et, allant jusqu’au bout de sa détestation du catholicisme, il en vient à faire un crime de toute critique de la religion dominante — il suffisait pour cela d’en changer.
Ce message était tellement dans l'air du temps Francis... Ça collait si bien à la doxa immigrationniste, à l'ethno-masochisme ambiant, à l'amour de l'Autre et à la "convergence des luttes" - impossible de le mettre en doute. Dommage (mais je garde espoir...).
30 janvier 2020, 22:18   Images
Cojones en montgolfières, qu'il dit le type ; c'est vrai, la petite a du cran...
30 janvier 2020, 22:55   Re : Images
"De même que l’occupant casse tout, furieux, dès lors qu’on lui reproche d’être violent, il déverse incontinent sa haine, hors de lui, quand on lui reproche d’être haineux."

La solution serait peut-être de reprocher à l'occupant d'être doux comme un agneau ?...
30 janvier 2020, 23:06   Re : Êtes-vous Mila ?
Le bouddhisme paraît avoir eu sur vous une influence plus profonde qu'on ne le soupçonnait, Pascal.
30 janvier 2020, 23:39   Re : Êtes-vous Mila ?
Bah disons que le chaos dans lequel est en train de sombrer le pays a tout pour me rendre optimiste, me rassurer, et m'adoucir, finalement...

Regardez-moi plutôt cet obus balancé à une heure de grande écoute :

Ce soir, sur CNEWS, Vladimir Fedorovski rapportait à E. Zemmour les propos tenus par sa femme ce matin dans leur salle de bains... : "27 millions de Russes sont morts pour sauver les Européens du nazisme. Et ils vont probablement remettre ça pour venir sauver la France de l'islamisme".
30 janvier 2020, 23:58   Re : Êtes-vous Mila ?
Oui mais attention ! Les Russes ont pour habitude (au Vietnam par exemple, mais bien sûr aussi en Europe aux lendemains de la guerre), de faire rembourser par leur libérés ce qu'ils appellent une dette de guerre.

J'ai eu un proche qui fut libéré d'un stalag par les Cosaques, en Haute-Silésie en 1945. Il n'a pu rentrer chez lui en France qu'après avoir dû "racheter" sa libération par deux années et demie de travaux forcés sur les chantiers navals d'Odessa.

Ma misérable petite amie gauchiste à qui je rapportais ces faits il y a quarante-cinq ans, tout simplement, le plus naturellement du monde, ne me croyait pas. Propagande anti-communiste, ou bien c'est que l'intéressé devait être un anti-communiste dangereux que les Russes avaient sagement mis sous contrôle après la guerre (ce qui n'était pas le cas, l'homme était même socialiste SFIO)

Un ami français qui épousa (en mariage blanc, par générosité anticommuniste) à Hong Kong une réfugiée vietnamienne internée dans des camps de réfugiés locaux (c'était à la fin des années 80 et il fit cela pour sortir cette jeune femme du camp, jeune fille qu'il voulut à peine rencontrer, pour ainsi dire, par timidité !), me fit part du fait que sa promise s'était tapé deux ou trois ans de camp de travail en moyenne Sibérie pour "rembourser la dette de guerre" consentie à son pays.

Les Russes n'ont jamais été des philanthropes bisounours, surtout pas en temps de guerre.

PS: l'homme, rencontré à Hong Kong, s'était déplacé d'Argentine (!) exprès pour ce mariage. C'était aussi un héros des derniers maquis de l'OAS en Algérie. Il s'appelait De Perceval. Il avait eu pour compagnon de misère et de prison un homme qui portait le même nom de famille que moi. S'il vit toujours, qu'il soit assuré de mes sentiments d'admiration impérissables et de la grande vénération intérieure que je lui porte.
31 janvier 2020, 00:55   Re : Êtes-vous Mila ?
"Les Russes ont pour habitude (au Vietnam par exemple, mais bien sûr aussi en Europe aux lendemains de la guerre), de faire rembourser par leur libérés ce qu'ils appellent une dette de guerre"


Je l'ignorais.

J'oubliais : lors de ce débat Fedorovski a également déclaré : "De toutes façons les Russes ne s'intéressent plus à la France..., ce pays va mal, il est en voie d'être islamisé" (cité de mémoire).

Certes, la Russie combine une certaine puissance tactique doublée d’une détermination certaine à passer à l'acte, ce qui a de quoi nous faire rêver. Mais bon... voir le thème de la "puissance pauvre" chez Georges Sokoloff.
03 février 2020, 17:17   Re : Êtes-vous Mila ?
Elle est quand même bien répugnante, cette Mila, au moins autant que toutes les unes de Charlie Hebdo publiées (et affichées dans la rue) depuis l'origine de ce lamentable journal. Mais après tout son athéisme est emblématique de celui, décérébré (la religion, ça fait chier...), monstrueux et plat de ces millions d'hommes et de femmes indignes et sans substance, qui ne présentent aucun intérêt relationnel pour un autrui bien fait, un tant soit peu intelligent et curieux.
03 février 2020, 22:01   Re : Êtes-vous Mila ?
En effet, Mila est d'une vulgarité sans fond, ce qui ne contribuera pas à défendre sa cause de victime expiatoire de l'islam.
Mais existe-t-il encore de vraies et belles jeunes filles au langage châtié ?
Quant aux charmantes demoiselles d'antan, elles ont été ensevelies depuis longtemps par le féminisme et l'égalitarisme.
03 février 2020, 22:08   Re : Êtes-vous Mila ?
La beauté et la bravoure, les vraies, comme de hautes et puissantes souveraines, pardonnent beaucoup. Elles effacent toute tache vénielle sur le langage et l'expression.

J'aime l'idée que Jeanne d'Arc parlât comme un pied.
03 février 2020, 23:16   Re : Êtes-vous Mila ?
J'aime l'idée que Jeanne d'Arc parlât comme un pied

Moi aussi.
La parlure de cette jeune fille est avant tout l’expression d'une colère - une façon de leur dire : allez tous vous faire foutre ! Pour rappel, elle répondait à un tombereau d'insultes...

Une langue que l’on cherche à baliser dans ses moindres détails, une langue sous la férule des publicistes et contrôlée par une élite politico-médiatique satisfaite de ses privilèges ne peut, à long terme, que s’éteindre d’étouffement et d’ennui, et finalement crever par excès de moraline.
03 février 2020, 23:29   Re : Êtes-vous Mila ?
Mais existe-t-il encore de vraies et belles jeunes filles au langage châtié

De belles jeunes filles propres sur elles, s'exprimant correctement et qui se laisseraient gentiment traiter de "Sale française !, sale pute !, sale gouine, ! nique ta mère !" sans moufter ? Oui, ça existe... Mais ça n'est pas avec elles que nous resterons maîtres chez nous.
04 février 2020, 07:51   Re : Êtes-vous Mila ?
Ah les jeunes filles en fleurs au bal des débutantes d'autrefois..! Vous en voulez ? En voici :

...et les jeunes filles donc ! ces adorables récipients de chairs neuves où les vices transvasés des mères se rajeunissent ! ah oui, parlons-en ! il faut les voir quand elles remuent du pilon leurs jupes ! le mouchoir sur les genoux et la moue au bec, elles sont là, se tortillant sur leur chaise, échangeant derrière les entrechats de l'éventail des ricochets de niaiseries sordides, chuchotant comme des galopines en classe, s'envolant tout à coup avec l'affreux bavardage des perruches qu'on lâche ! puis, c'est le plongeon des graves révérences, c'est le nez qui se fripe et le dentier qui flambe, c'est des oui, maman, c'est des non, ma chère, c'est des patati, c'est des patata, c'est des rires futés, des éclats discrets... les jeunes filles ! je les ai observées ce soir, tiens, les v'là : physiquement un éventaire de gorges pas mûres et de séants factices ; moralement : une éternelle morte-saison d'idées, un fumier de pensées dans une caboche rose !

C'est du Huysmans dans le texte, bien sûr (En ménage) et c'est paru le 12 février 1881.

Mila, qui a pourtant elle aussi une "caboche rose", m'intéresse davantage, m'impressionne fortement.
06 février 2020, 17:18   Re : Êtes-vous Mila ?
Onfray is Mila.

Peut-on encore ne pas aimer Onfray ?...


[michelonfray.com]
17 février 2020, 20:00   Vilallonga
Plus j'y pense, plus il m'apparaît que ce « votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul » n'est pas, mais alors pas du tout "vulgaire et grossier", mais presque au contraire est comme innocent, enfantin, ludique et aérien : José Luis de Vilallonga, dont un jour par le plus saugrenu des hasards je m'étais aventuré à lire un recueil de potins, avait ainsi été positivement frappé par la façon délicieusement "aérienne" qu'avait Brigitte Bardot, l'une de ses grandes amies, de dire "merde"...
17 février 2020, 21:06   Re : Êtes-vous Mila ?
Oui. Alain, il est très rare, exceptionnel, que je me propose de contresigner un post vôtre. Brigitte et Mila sont de la même eau insaisissable, aérienne et souveraine, comme devrait l'être la France.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter