Le site du parti de l'In-nocence

Coronade party

Envoyé par Thomas Rothomago 
01 février 2020, 23:43   Coronade party
Comme d'habitude, le "traitement médiatique" de cette histoire de "virus chinois" (photos, articles, déclarations...) fait balancer entre l'envie de rire et l'accablement.Tout est laid, grotesque, approximatif, d'un sensationnalisme et d'une esthétique de film de série Z. Seule certitude : les "médias" seraient capables de nous gâcher n'importe quelle apocalypse !
08 février 2020, 17:38   Re : Coronade party
Des Anglais trimbalent le virus dans un chalet isolé de Haute-Savoie. Cela ne pouvait se passer que dans la commune de Contamines, pardi ! Les romanciers peuvent se rhabiller.
08 février 2020, 19:36   Re : Coronade party
Oui. Et à Condom pour l'apparition d'une nouvelle souche de VIH. La nature est d'un naturel farceur.
11 février 2020, 10:03   Re : Coronade party
Citation
Thomas Rothomago
Des Anglais trimbalent le virus dans un chalet isolé de Haute-Savoie. Cela ne pouvait se passer que dans la commune de Contamines, pardi ! Les romanciers peuvent se rhabiller.

Personne, semble-t-il, n'a relevé cette facétie stupéfiante du hasard épidémiologico-sémantique ! Je n'ai trouvé ni boutade ni jeu de mots dignes de ces noms dans les médias. La drôlerie, comme manifestation essentielle de l'humour, a déserté les esprits. On blague, on déconne, on se moque...(Dieu merci, le génie comique de Renaud Camus peut encore s'exprimer quotidiennement sur Twitter.)
11 février 2020, 20:46   Re : Coronade party
Parmi les nombreuses contradictions que l'on peut relever dans la parole publique sur ce phénomène : que sur les 27 patients étrangers à Wuhan, deux sont morts.

Ce qui fait un taux de décès qui approche les 8 pour cent, soit quatre fois celui que les responsables médicaux (OMS comprise) affirment un peu partout et qui serait officiellement de 2 pour cent.

Les étrangers morts en Chine sont tous nécessairement comptabilisés par les chancelleries, et aucune mort ne peut être camouflée, ce qui à l'évidence n'est pas le cas des ressortissants chinois sur sol chinois. Pour l'épidémie chinoise, il est probable qu'il faille donc multiplier le nombre des morts par un facteur 4 au moins.

Les phénomènes pandémiques, dans leurs foyers (et c'est là qu'un expert serait véritablement utile) s'accompagnent de surcontamination par des variantes de souches différentes, ce qui pourrait rendre compte de la surmortalité chinoise à la différence des chiffres de la mortalité dans les excursions isolées du virus en Europe ou ailleurs, où quelque 400 contaminés n'ont donné pour l'heure qu'une petite poignée de décès.

Rien dans la presse, évidemment, sur cette dimension du phénomène.
11 février 2020, 21:00   Re : Coronade party
@Pierre Jean Comolli,

La peur de se faire rabrouer par la vox populi: un chansonnier aux Pays-Bas s'est risqué récemment à tenter de rire de ce virus (et donc indirectement de ses victimes). Il a dû demander pardon à genoux. En Occident, depuis que l'on ne va plus s'agenouiller dans les églises, on le fait devant les médias et l'ensemble des citoyens-victimes. La victime suprême (le Christ) ayant été décrochée et souillée et désacralisée dans les ricanements officiels, il ne reste plus au citoyen, désormais, que le recours de s'agenouiller devant toute victime autoproclamée, de se prosterner devant elle en implorant son pardon.

L'espèce humaine actuelle est pitoyable. Contenir son mépris face à ses comportements de hordes de singe à l'approche de l'Apocalyse devient un véritable tour de force.
11 février 2020, 21:07   Re : Coronade party
Allez décrocher et piétiner les crucifix dans les églises, et voyez ensuite ce par quoi il seront remplacés :

[www.youtube.com]
13 février 2020, 17:54   Re : Coronade party
Citation
Francis Marche
@Pierre Jean Comolli,

La peur de se faire rabrouer par la vox populi: un chansonnier aux Pays-Bas s'est risqué récemment à tenter de rire de ce virus (et donc indirectement de ses victimes). Il a dû demander pardon à genoux. En Occident, depuis que l'on ne va plus s'agenouiller dans les églises, on le fait devant les médias et l'ensemble des citoyens-victimes. La victime suprême (le Christ) ayant été décrochée et souillée et désacralisée dans les ricanements officiels, il ne reste plus au citoyen, désormais, que le recours de s'agenouiller devant toute victime autoproclamée, de se prosterner devant elle en implorant son pardon.

L'espèce humaine actuelle est pitoyable. Contenir son mépris face à ses comportements de hordes de singe à l'approche de l'Apocalyse devient un véritable tour de force.

Affreuse, déprimante réalité à laquelle vous nous rappellez. (Le coronavirus en goguette aux Contamines-Montjoie et Balkany qui sort malade de la Santé : il y avait matière à rire pourtant.)
17 février 2020, 12:02   Faites chauffer le brief
"Il n’y aura pas de période de chauffe, comme on dit. Il y a ce coronavirus, avec la situation des patients hospitalisés en France et des patients à l’étranger, pour lesquels j’ai déjà été briefé", a ajouté le nouveau ministre de la Santé.
17 février 2020, 19:13   Re : Faites chauffer le virus
Curieuse déclaration de la part d'un médecin, car il est connu que la chauffe tue le virus, qui prospère surtout en milieu humide et frais.
Même Trump l'a dit.
17 février 2020, 20:57   Re : Coronade party
C'est en référence au "tour de chauffe", Alain, comme chez les grands compétiteurs (Ferrari, Roquepine à Auteuil, le clown Krok à son entrée en piste).

La parlure gouvernementale, en France, m'est un constant sujet d'émerveillement. Il y a quelques années, on pouvait penser qu'il s'agissait de plaire, complaire et séduire la racaille jeune dans son enclos linguistique. A présent, on comprend et l'on commence à se dire qu'ils ne peuvent faire autrement. Ce qui est tout à la fois drôle, tragique et vertigineux comme notre solitude.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter