Le site du parti de l'In-nocence

Il n'y a pas que le Nutella, il y a aussi la tomate industrielle

Envoyé par Francis Marche 
Où l'on comprend mieux comment nos sans-frontiéristes et autres sans-papiéristes sont des petits soldats de la mafia internationale des empoisonneurs et esclavagistes :

Les Chinois tiennent désormais 90% du marché du concentré de tomates en Afrique de l'Ouest, où ils écoulent des boîtes de concentré frelaté, coupé à l'amidon, au dextrose, à la fibre de soja et aux colorants rouges puisque la pâte qu'ils retravaillent est souvent noire: l'encre noire, la pire qualité de concentré sur le marché mondial. Les additifs des boîtes de concentré frelaté ne sont pas indiqués sur les étiquettes. J'ai enquêté en Chine et en Afrique sur ce scandale qui concerne toute l'Afrique. Le résultat? De jeunes producteurs de tomates sénégalais ou ghanéens, ruinés, partent vers l'Europe. Le Sénégal et le Ghana ne sont pas des pays en guerre. La seule guerre qui pousse de jeunes travailleurs à quitter leurs villages, c'est la guerre économique mondiale. Les institutions financières internationales ont voulu imposer le néolibéralisme à l'Afrique. Des usines qui hier transformaient en Afrique des tomates pour nourrir les Africains ferment du jour au lendemain, à cause de la concurrence déloyale de la pâte chinoise. J'ai rencontré de nombreux migrants cueilleurs de tomates dans le sud de l'Italie, dans de vastes bidonvilles. Certains cueillaient hier des tomates dans leur pays. Désormais, ils sont encadrés par la criminalité organisée et récoltent les «tomates pelées» que nous retrouvons, en boîte, dans nos supermarchés.

L'article est en accès libre :
[www.lefigaro.fr]
"Les institutions financières internationales ont voulu imposer le néolibéralisme à l'Afrique"


Ya-t-il une fatalité de la mondialisation ?
De là cette violence du mondial — violence d’un système qui traque toute forme de négativité, de singularité — violence qui met fin en quelque sorte à la violence elle-même, et qui travaille à mettre en place un monde affranchi de tout ordre naturel. Cette violence est virale : elle opère par contagion, par réaction en chaîne, et elle détruit peu à peu toutes nos immunités et notre capacité de résistance.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter