Le site du parti de l'In-nocence
06 octobre 2021, 15:23   DM sur Z
Le sot qui garde Dupond-Moretti, surnommé Acquittator et ci-devant héros des détenus, a qualifié Zemmour de...négationniste. Dans la perspective mytico-cratylienne de RC, Dupond-Moretti appartient au bloc négationniste-génocidaire mais même en tant que premier responsable de l'administration pénitentiaire et commentateur intarissable de la situation en matière de sécurité en France son verbe a tout faux, nie tout. Non, la France n'est pas un coupe-gorge ! Patatras, Samuel Paty se fait décapiter en pleine rue... Non, nos prisons ne sont pas si mal administrées que cela et augmenter le nombre de places ne serait pas une solution (logique, vu qu'il pense que l'insécurité est un sentiment et non une réalité quotidienne abominable pour des millions de Français) ! Zut, un condamné à perpétuité prend en otages deux gardiens de prison, après avoir masqué les caméras de surveillance et ouvert 17 cellules...

À ce propos, existe-t-il un autre pays riche où l'on commet attentats et prises d'otages dans des centres de détention ?

Savoureux : le preneur d'otages n'a pas demandé qu'on lui amène sur le champ un hélicoptère et un sac contenant 100 000€ en petites coupures pour s'évader : il a, tenez-vous bien, demandé que son dossier soit réexaminé ! Le gars est si conscient du laxisme de la justice en France qu'il se dit qu'il y a un coup à jouer, qu'en commettant un crime EN PRISON il obtiendra peut-être un réexamen de sa condamnation à perpétuité pour viols et meurtre et partant, ma foi, une réduction de peine ! Voilà la sorte de pensées que l'on fait pousser dans la tête des pires criminels de ce pays...
11 octobre 2021, 19:37   Gertrude
Au fait, lors d'une des dernières Zemmouriades que j'ai vues (débat avec Michel Onfray), où j'ai d'ailleurs trouvé Zemmour plus incisif, précis et concret qu'Onfray qui se cantonnait surtout dans des généralités — il semblait être avant tout préoccupé par le sort d'une truie nommée Gertrude dans la tête de qui Elon Musk avait greffé un implant électrodique dans le but général de faire fusionner le cerveau et l'IA (voilà qui fera plaisir à notre ami Roland) —, j'ai donc eu la surprise d'entendre de la part de Zemmour "qu'il n'avait jamais parlé de remigration" en réalité : on arrête les flux et renvoie une certaine (petite, en fait) partie des remplaçants ostensiblement nuisibles, mais même avec Zemmour, le gros de la troupe reste, semble-t-il...
11 octobre 2021, 22:49   Re : DM sur Z
Ce qui serait fait ne serait pas plus à faire, alors... Mais déjà, prennent forme les affolants scénarios d'un Zemmour au second tour et d'un polexit ! La double perspective est savoureuse, tant qu'elle déboussole et fait délirer à plein tube les illuminés de l'Eurafrique.

Bien envoyée, cette mise au point (source : Causeur) :

"AUX DONNEURS DE LEÇON ET MORALISATEURS
**Pétainiste, Zemmour ?? Mitterrand, plutôt ! **
*Qui est collabo ?*
Les mêmes qui reprochent le prétendu pétainisme de Zemmour ont souvent voté deux fois pour un homme qui, président de la République, **fleurissait tous les ans la tombe du Maréchal Pétain** à l'île d'Yeu (jusqu'en 92 !)
Qui était resté ami avec Bousquet, éprouvant une fascination pour l'ancien secrétaire général de la police sous Vichy, impliqué dans la traque des juifs et des résistants, notamment dans la rafle du Vel' d'Hiv'.
Ils ont voté pour un homme qui fut embauché, peu après la Libération, par Eugène Schueller, patron de L'Oréal et ancien financier de la Cagoule, en tant que rédacteur en chef d'un magazine féminin.
Il faut dire que Mitterrand, quoiqu il n'ait pas été cagoulard a évolué, dès son retour en France dans les années 42 dans ce milieu où il a conservé des amitiés indéfectibles... Milieu clandestin où il a bénéficié, étrangement, d'un grand capital de confiance.
Il gardera toute sa vie des attaches amicales avec des gens de cette époque (des activistes, parfois criminels d'extrême-droite et pas qu'un peu...On parle de la vraie, là, celle qui assassine)
Ils ont voté pour un homme qui, nommé en 1954 ministre de l'intérieur par Pierre Mendès-France, choisit comme directeur de cabinet Jean-Paul Martin, ancien haut fonctionnaire de Vichy *exclu de la fonction publique à la Libération* !
Pour mémoire : en septembre 1942, Jean-Paul Martin avait accepté de distribuer aux Allemands de vraies-fausses cartes d'identité françaises « pour dissimuler des espions à la solde du Reich en zone libre et débusquer les émetteurs radio clandestins qui transmettaient régulièrement des messages vers Londres ». (source Le Point, d'après Pierre Péan, livre de 1994 sur la jeunesse de Mitterrand)
Curieusement le dossier d'épuration du bonhomme à été égaré plus tard...
Ce même ministre de l'intérieur (Mitterrand, donc) nommera un certain Saunier sous préfet hors classe (chargé de mission) alors que ce Saunier fut sous les ordres de Bousquet en 42 à la sous direction des renseignements généraux, *responsable de l'arrestation en 43 de 1500 juifs et communistes*.
On pourrait citer encore *beaucoup d'autres collabos* dont Mitterrand s'entoure pendant ces années. François Gerber, auteur de "Mitterrand, entre Cagoule et Francisque" (L' Archipel 2016) écrit :
« Le recours à l'équipe Bousquet, dans les années 1950, reste un affront pour la démocratie renaissante, une injure à la mémoire des déportés et des résistants, un pied de nez aux gaullistes. Pour quelle raison profonde François Mitterrand s'embarrasse-t-il de ces individus ? François Mitterrand avait-il des convictions ? »
« François Mitterrand aurait pu choisir Jean Moulin pour modèle, il a préféré René Bousquet ».
CONCLUSION :
Les gens prétendument de gauche (et qui continuent souvent de vouer un culte à l'homme à la *francisque * qui est allé proposé ses services à Pétain en octobre 1942, trois mois après la Rafle du vel d'Hiv, feraient bien, sinon de fermer leur gueule sur Zemmour (lequel n'a rien fait de semblable et est accusé sans cesse d'être d'extrême-droite. Notons au passage qu'il a été **relaxé de l'accusation de contestation de crime contre l'humanité -janv 2021-) sinon de la fermer donc, du moins d'être prudents et circonspects.
Ils n'ont pas été très regardants avec leur grand homme, c'est le moins qu'on puisse dire !
**L'homme à la francisque** copain de Bousquet jusqu'à la fin et "fleurisseur" de la tombe de Philippe P. était pour le moins un personnage d'une grande ambiguïté et qui avait l'air de ne pas vouloir lâcher comme ça ses.... chers amis collabos.
Ne nions pas au passage, que malgré sa rouerie, ce fut un président d'un certain charisme et qui eut d'autres facettes ! Car nous la complexité ne nous fait pas peur...En espérant qu'on ne soit pas plutôt dans le registre de la perversité...
Pour autant cessons le procès en sorcellerie GROTESQUE contre Zemmour. Le minable Philippe Val est allé de son couplet à trémolos l'autre jour sur une radio : ridicule.
Zemmour, qui peut sûrement être maladroit ou trop dogmatique ( pour contrer d'autres dogmes...) n'est en tout cas ni raciste ni antisémite ni cagoulard.
Lui.
Ni anti-gaulliste, bien au contraire..."
12 octobre 2021, 19:18   Re : DM sur Z
On se demande quand même quel besoin avait Zemmour de s'engager sur cette pente trop glissante où il n'y avait que des coups, parfois précisément portés, à prendre ; j'avoue qu'un moment cet entêtement à être plus royaliste que le roi m'avait paru bizarre... De toute façon, il paraît qu'un tiers au moins des déportés juifs étaient français...

Et ma mère, avec la sienne, françaises toutes les deux et dûment dénoncées, n'avaient pas dû leur relaxe à Pétain, oh non, mais au fait que des flics de quartier avaient refusé d'emprisonner plus longtemps une veuve de guerre et sa fille, pupille de la Nation.

C'est essentiellement pourquoi les faits de résistance de Mitterrand continuent de m'apparaître plus probants que la dignité malgré tout de Pétain, pour ne rien dire de son philosémitisme à géométrie variable.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter