Le site du parti de l'In-nocence
Communiqué du parti de l’In-nocence n° 2074
vendredi 9 décembre 2022
Sur les droits des peuples autochtones

Le parti de l’In-nocence constate avec une très vive satisfaction qu’à la Conférence de l’Organisation des Nations Unies sur la Biodiversité (COP 2022), qui se tient actuellement à Montréal, un accent particulier est mis, et notamment de la part du pays hôte, le Canada, sur les droits des peuples autochtones et sur leur rôle vital dans la défense de la biodiversité, à commencer bien sûr par la biodiversité humaine. Rien n’est plus conforme à ses vues constantes. Il souhaite seulement que l’Organisation des Nations Unies, tous les gouvernements du monde et particulièrement le gouvernement français, l’Union européenne et tous les mouvements sincèrement écologiques sur la surface de Terre, prennent enfin en compte le sort des populations autochtones du continent européen, abandonnées à la submersion migratoire, livrées à une colonisation sans précédent, soumises à la destruction de leur culture et de leur civilisation, à un véritable génocide par substitution, ou Grand Remplacement. Il n’y a pas de bons et de mauvais autochtones. Tous doivent être reconnus et défendus, au besoin, comme c’est éminemment le cas dans une Europe déjà surpeuplée, par la remigration des populations conquérantes et invasives.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter