Le site du parti de l'In-nocence
"L'histoire de Jeanne d'Arc présente une suite de faits attestés aussi parfaitement qu'il est possible de l'être, en restant cependant chargés d'une signification qui non seulement n'a rien perdu de son pouvoir agissant, mais qui, même, se révèle après quatre siècles plus vivante, plus éclairante qu'elle ne le fut jamais depuis le sinistre matin du 30 mai 1431, — comme si, de l'ardent bûcher de Rouen, ne cessait de monter une lumière pour les nations." (Jacques Duron, Valeurs, 1972)
La collusion de Dieu et d'intérêts nationaux particuliers rapetisse l'infinité divine.


Now the flames they followed Joan of Arc
As she came riding through the dark
No moon to keep her armour bright
No man to get her through this darkest very smoky night


Leonard Cohen - Joan of Arc
Dieu prend parti. C'est comme ça depuis qu'il existe.
« Mais dans l'essence il n'y a aucune espèce d'œuvre. Car les puissances par l'intermédiaire desquelles l'âme agit procèdent bien du fond de l'âme, mais dans le fond lui-même il n'y a que le profond silence.
Ici seulement il y a place et repos pour cette naissance, pour que Dieu le Père y dise sa parole.
Car ce lieu n'est, selon sa nature, réceptif pour rien que pour la seule essence divine sans intermédiaire.
Ici Dieu entre dans l'âme avec tout ce qu'il est, pas seulement une partie [encore moins un parti] : il entre ainsi dans le fond de l'âme.
Personne ne peut toucher au fond de l'âme que Dieu seul. »

Maître Eckhart - Sermons-Traités, De la naissance éternelle
M'enfin, je vous ai pourtant bien expliqué que notre âme veuve était bonne à prendre. Une veuve est souvent un bon parti. Dieu, généralement, n'y résiste pas.

Si tout ce qui est touche Dieu (comme premier participant à l'essence, rien ne saurait le laisser indifférent), son amour universel n'exclut ni la discrimination des maux ni la hiérarchisation des priorités. Il prend parti, comme nous (supposés à son image) en optant, dans la forêt des manifestations ontiques, entre objets méritant Sa miséricorde et à la mesure des nécessités stratégiques (libérer le royaume de France de l'occupant est une stratégie bonne, car économe de souffrances futures et potentielles).

Non seulement Il prend parti mais il tient, à sa façon (très long terme, éternité, etc.) une comptabilité rigoureuse. La piété catholique populaire, paysanne, comptable, avait du bon. Lucifer étant un redoutable expert-comptable (le sort, généralement, par le truchement des rétributions, n'est guère autre chose qu'un produit comptable), les croyants doivent lui faire pendant avec des arguments trempés du plus méchant calcul.

L'épée, très souvent, n'est qu'un pieux ascenseur vers le jugement dernier, très nécessaire. Poutine avait dit cela très bien, je crois : je ne juge pas les terroristes, seul Dieu le peut. Mon rôle se limite à les dépêcher à son tribunal.

Si Dieu juge, bien sûr qu'il prend parti.
01 mai 2021, 22:04   Sound and fury
Dites ça aux pauvres bougres réduits avant-hier à l'état de crêpes humaines sur le mont Méron, rejouant inconcevablement les scènes d'empilement de couches successives de corps dans la quête éperdue d'un peu d'air, dans les chambres à gaz.
C'est fou ça, et en quoi le petit Moïschele Englander serait-il moins méritant que Charles VII ?!!!
Il juge, tu parles, rien que bruit et fureur...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter