Le site du parti de l'In-nocence
J’ai décidé de présenter pour 2022 une candidature-non-candidature qui ne demande rien à personne : ni argent, ni investiture, ni soutien officiel. En effet aucune candidature présidentielle favorable aux intérêts de la nation et du peuple en butte au Grand Remplacement n’a la moindre chance d’aboutir : barrage des cinq cents signatures à mendier ; hostilité haineuse de la Presse négationniste-génocidaire ; et même impossibilité d’unir les sympathisants. Mais un individu peut soumettre un programme.

....................................

Ma non-campagne de non-candidature n‘engage en rien le CNRE, dont un autre membre est déjà candidat, ni le parti de l’In-nocence, pourtant inspirateur de nombre des mesures que je propose. Elle est purement personnelle.

.....................................

Ma non-campagne de non-candidature sera nocturne. Dans la journée je dois me consacrer à mon travail principal, “La Dépossession”, qui après tout constitue également une part essentielle de mon labeur politique. Toutes les nuits je publierai une proposition personnelle.

......................................

Ma non-campagne de non-candidature n’est bien sûr nullement incompatible, par définition, avec le soutien à telle ou telle candidature ; et par exemple, ces temps-ci, à celle du général Martinez.

.......................................

1. Moi président, l’objectif premier sera la décolonisation, le départ de l’occupant colonial, le rétablissement de la liberté, de la civilisation et de la sécurité du peuple indigène et assimilé : la remigration, sur le modèle très humanisé de l’Algérie en 1962.
Logique de la négation : cela tombe bien, cette première proposition est inapplicable.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter