Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 1982, jeudi 12 janvier 2016
Sur le COD et le “prédicat”
Le parti de l’In-nocence constate que les pédagogistes sont comme l’État islamique, ils veulent détruire même les ruines. Non contents de l‘état de délabrement avancé dans lequel ils ont mis l’École, ils s’acharnent sur les derniers pans de mur encore debout, et, par exemple, sur le pauvre complément d’objet direct, le “C.O. D.”, comme ils disent, qu’ils prétendent trop compliqué. Moyennant quoi ils veulent le remplacer par le “prédicat”, qui paraît l’être bien davantage encore, comme l’indique son nom, issu comme tant d’autres de la méchante parlure pseudo-scientifique dont les destructeurs de l’École ont revêtu leur œuvre d’imbécilisation de masse. “Trop compliqué” pour qui, en effet ? Trop compliqué pour le mauvais élève qui est devenu l’enfant chéri et l’aune du système, parce qu’il est étranger, issu de milieux culturellement défavorisés, ou intellectuellement limité. On se plie aux contraintes qu’impose la chute vertigineuse du quotient intellectuel moyen et, ce faisant, on l’accélère. On hâte ainsi l’événement de la société de l’hébétude, hagarde et hyper-violente.
Retour