Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n° 1989, vendredi 17 février 2017
Sur les déclarations algériennes de M. Emmanuel Macron
Le parti de l’In-nocence et le NON (au Changement de Peuple et de Civilisation) espèrent vivement que les ignominieuses déclarations de M. Emmanuel Macron en Algérie, selon lesquelles la colonisation française aurait été « un crime contre l’humanité », inaugureront le reflux dans les sondages et dans les intentions de vote du candidat qui s’affirme tous les jours plus nettement comme celui de la trahison, mais d’abord du remplacisme global, c’est-à-dire de la finance hors-sol et de l’antiracisme mêlés, pour la production industrielle de la Matière Humaine Indifférenciée (MHI). Que des Français puissent sérieusement envisager d’apporter leurs suffrages à un tel homme, qui ne se cache même pas de sa haine pour notre pays, montre assez le degré d’aliénation et d’hébétude auquel les intérêts cyniques de quelques-uns ont pu porter notre peuple. Ceux-là dénoncent une colonisation révolue, qui eut ses ombres et ses mérites, pour mieux dissimuler une colonisation en cours qui, elle, n’est que destruction sans retour.