Le site du parti de l'In-nocence

 

Communiqués

 


Abonnement aux communiqués (RSS)

Communiqué n°2001, jeudi 15 juin 2017
Sur la moralisation, les élections et le macronisme global
Le parti de l’In-nocence remarque que, en attendant les élections, le pouvoir macroniste manifeste peu ses tendances ultra-immigrationnistes, ce qui d‘ailleurs n’empêche l‘invasion de se poursuivre à un rythme accéléré. Il préfère se concentrer sur un autre aspect du remplacisme global, la “davocratie directe”, le gouvernement par Davos, sans intermédiaire, en neutralisant la politique et les politiques. En témoignent éloquemment l’incapacité manifeste de tant de candidats de La République en Marche, l’engagement qui paraît leur avoir été demandé de voter toujours selon les vœux du gouvernement, ou bien encore la prétendue loi de “moralisation”, dont il est de plus en plus patent qu'elle vise à empêcher la reconstitution d’une caste politique, semblable à celle qui vient d’être défaite, avec les partis qui étaient son vivier. L’économisme, les banques, la finance et Emmanuel Macron veulent pouvoir gérer la France à leur convenance, comme une entreprise sommée d’être rentable. Quant à ceux qui s’opposent au remplacisme global comme au Grand Remplacement, il suffira de les faire condamner comme “racistes” par la justice de Collaboration et ils ne pourront plus être candidats à quoi que ce soit. La tyrannie remplaciste se met en place et bloque, par précaution, toutes les issues.