Le site du parti de l'In-nocence

Mort de Gustav Leonhardt

Envoyé par Pierre-Marie Dangle 
17 janvier 2012, 20:32   Re : Mort de Gustav Leonhardt
Mon Dieu ! J'ai donc vu un de ses derniers concerts (ou son dernier), aux Bouffes du Nord, à Paris, en décembre 2011. Cette nouvelle me touche beaucoup.
Utilisateur anonyme
17 janvier 2012, 20:33   Re : Mort de Gustav Leonhardt
(Message supprimé à la demande de son auteur)
17 janvier 2012, 21:43   Re : Mort de Gustav Leonhardt
L'un de vous pourrait peut-être proposer un communiqué ?
17 janvier 2012, 21:48   Re : Mort de Gustav Leonhardt
Très grand musicien.
Oui très important pour notre sensibilité en tant qu'un des grands initiateurs du "mouvement baroqueux".

ll a noyé dans le grand Bassin de Versailles Jean-François Paillard avec ses "Trompettes et timbales" et couler dans le grand Canal les embaumeurs I Musici et leurs Quatresaisonsdevivaldi.

Ouf ! Et un immense merci.

Il reste que sa manière de jouer ascétique quasi janséniste durant une bonne partie de sa carrière (comme il l'a reconnu lui-même) rendent inaudibles certains de ses enregistrements.

Il est passé complètement à côté de Louis Couperin, Froberger et Purcell (mais les plus grands se cassent les dents sur ce dernier à l'exemple de Jordi Savall et ses sirupeuses Fantaisies pour violes).

Quels enregistrements restera-t-il pour la postérité? Les concertos pour clavecins de Bach chez Harmonia Mundi dans les années 80. Quoi d'autre?

Dieu lui saura gré d'avoir su nous faire redécouvrir tant d'oeuvres consacrées à Sa gloire.
Notre ami Jacques Drillon évoque dans un article du Nouvel Observateur l'ultime concert de Leonhardt :
[tempsreel.nouvelobs.com]
18 janvier 2012, 16:59   Re : Mort de Gustav Leonhardt
Et pas un mot de la présence de Stéphane Bily, vous l'aurez remarqué — c'est typique du Nouvel Observateur...
18 janvier 2012, 17:28   Re : Mort de Gustav Leonhardt
Oh, l'important est qu'on m'ait bien voulu m'attendre dix petites minutes pour commencer ; le reste ne compte pas.
18 janvier 2012, 23:23   Re : Mort de Gustav Leonhardt
Enfin, Blow up some trumpets, in Sion or elsewhere, for Dear Gustav...
Utilisateur anonyme
21 janvier 2012, 01:27   Re : Le grand Arnault de la musique baroque
Citation
Brunetto
Oui très important pour notre sensibilité en tant qu'un des grands initiateurs du "mouvement baroqueux".

ll a noyé dans le grand Bassin de Versailles Jean-François Paillard avec ses "Trompettes et timbales" et couler dans le grand Canal les embaumeurs I Musici et leurs Quatresaisonsdevivaldi.

Ouf ! Et un immense merci.

Il reste que sa manière de jouer ascétique quasi janséniste durant une bonne partie de sa carrière (comme il l'a reconnu lui-même) rendent inaudibles certains de ses enregistrements.
.

" ascétique " qu'est ce à dire ? comprends pas , est ce jouer en mimiques inspirées - comme Glenn Gould , ou musicalement : _ tout en notes pointés comme Glenn !
il est vrai que de longues écoutes de clavecin , ça pique tout comme des tiques .....
" janséniste " à bon , il doit bien y avoir un terme plus disons musical !
par ailleurs W Landovska avec son Pleyel était inaudible dans les 2 livres du c b tempéré , pas plus de 30 minutes !
Tiens à propos de sion , comme dit ce cher Alain , il y avait hier sur arte la présentation du philarmonique d'Israel dans
comig home , dont j'ai voulu évoqué un merveilleuse soirée ........mal m'en a pris !
De Dardanus à Bardamu il y a beaucoup, beaucoup que de Wanda Landowska à Leonhardt.
21 janvier 2012, 06:12   Re : Mort de Gustav Leonhardt
Encore un qui va nous manquer féroce...
J'ai fait (bêtement) ce que dois sur mon blogue avec un lien sur cette discussion.
Bien à vous.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter