Le site du parti de l'In-nocence

L'envers sur Terre

Envoyé par Pierre Hergat 
04 mars 2018, 11:49   L'envers sur Terre
Étrange, comme une société qui est sans égard pour autrui, finit par enterrer tout le monde.

Dans les années 80, un immeuble devait être construit pour la Sécurité Sociale car ses locaux du centre-ville étaient devenus trop vieux et trop exigus. Après concertation auprès du personnel d'encadrement (cad auprès de ceux qui représentent l’État, formés à Paris), les architectes eurent un cahier des charges un peu particulier:
- Chaque employé devrait avoir son propre bureau.
- Chaque porte devrait avoir une lucarne de façon à ce que leur présence soit visible.
- Un grand couloir devait traverser le bâtiment de sorte que les communications se fassent au vue et au su de tout le monde.
En fait, l'emprise des syndicats était telle que le personnel d'encadrement n'avait qu'une obsession, casser les liens, empêcher qu'ils ne circulent dans le bâtiment comme bon leur semble.

Pour parvenir à leurs fins, les architectes réalisèrent pour eux, tout simplement ..., une prison.

Aujourd'hui, cette prison dorée existe toujours. Elle dispose d'un restaurant d'entreprise panoramique et chaque employé dispose d'une place de parking personnalisée dans le premier sous-sol.

Conclusion: si beaucoup de gens ne comprennent pas pourquoi la France manque de prisons, c'est juste qu'ils n'ont pas compris qu'on n'a, en fait, jamais vraiment cessé d'en construire, qu'elles soient de l'intérieur ou bien de l'extérieur.

Alors, aux Baumettes, comment font tous ces riverains pour échapper à leur prison extérieure ?

- Le bruit de la prison est un enfermement: on n'échappe pas au bruit
- Le voyeurisme des prisonniers est un enfermement: à moins de s'enfermer, on n'échappe pas à la vue de quelqu'un



04 mars 2018, 14:02   Re : L'envers sur Terre
Incroyable... Pauvres riverains.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter