Le site du parti de l'In-nocence

"Monde de la culture" vs FN : ça recommence...

Envoyé par Pascal Mavrakis 
L’appel du monde de la culture contre le FN

Par plus de 100 artistes — 2 avril 2017 à 17:36
Plus d’une centaine d’artistes, de Camélia Jordana à Archie Shepp, d’Annette Messager à IAM, signent un appel à faire barrage à Marine Le Pen.

Dans son dernier discours sur la culture, Marine Le Pen appelle de ses vœux une France qui retrouve sa grandeur.

Mais l’art n’est pas fait pour servir la grandeur de la France, et c’est d’ailleurs bien ainsi qu’il la sert.

Le Front national ne cesse de tirer à boulets rouges sur l’art contemporain, c’est-à-dire sur les formes de l’art sans précédent.

C’est pourtant là que réside l’éminente fonction de l’art qu’est la subversion - qui va du léger déplacement au renversement scandaleux.

La liberté de penser et de créer, la liberté d’inventer et d’affirmer, la liberté d’interpréter et de critiquer le monde comme il va ou ne va pas, sont choses précieuses, ô combien !

L’art comme fruit de ces libertés et des moyens qui lui sont offerts en France, c’est cela que le monde entier nous envie.

Marine Le Pen présidente y mettrait un point d’arrêt.

Comment s’en étonner quand le Front national promeut, quoi qu’il tâche de le faire oublier jusqu’à l’effacement, des idées racistes, antisémites, xénophobes et nationalistes ?

Le Front national est aux portes du pouvoir.

Nous appelons à faire barrage à Marine Le Pen lors de la prochaine élection présidentielle, puis aux législatives qui lui succéderont.

Parmi les signataires : Archie Shepp, Léa Seydoux, Renaud, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Georges Didi-Huberman, IAM, Annette Messager, Zazie, Tahar Rahim, Vincent Elbaz, Christian Boltanski, Béatrice Dalle, Pascal Dusapin, Marie Darrieussecq, Matthieu Chedid, Olivier Py, Mathilde Monnier, Florence Loiret-Caille, Denis Podalydès, Albin de la Simone, Stéphane Braunschweig, Jeanne Moreau, André Wilms, Anaïs Demoustier, André Markowicz, Jean-Michel Ribes, Karin Viard, Laurent Gaudé, Vincent Delerm, Amos Gitaï, Emmanuel Demarcy-Motta, Cécile de France, Vincent Macaigne, Alain Françon, Laura Smet, Alexandre Tharaud, Camélia Jordana, Abdellah Taïa, Valeria Bruni-Tedeschi, Laurent Bayle, Samir Guesmi, la Grande Sophie, Jean-François Sivadier, Anna Mouglalis, Alexandre Chemetoff, Valérie Donzelli, Théo Mercier, Romane Bohringer…

La liste complète

Archie Shepp, Léa Seydoux, André Wilms, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Renaud, Jeanne Moreau, Matthieu Chedid, Annette Messager, Akhenaton, Shurik’n, Kheops, Imhotep et Kephren du groupe IAM, Vincent Elbaz, Valeria Bruni Tedeschi, Christian Boltanski, Cécile de France, Zazie, Abdellah Taïa, Anaïs Demoustier, Vincent Delerm, Anna Mouglalis, Vincent Macaigne, Kaoutar Harchi, Jérôme Ferrari, Mathilde Monnier, Karin Viard, Zabou Breitman, Laura Smet, Alexandre Chemetoff, Lolita Chammah, Marie Darrieussecq, Tahar Rahim, Emma de Caunes, Alysson Paradis, Denis Podalydès, Amos Gitaï, Georges Didi-Huberman, Romane Bohringer, Pascal Dusapin, Pascal Convert, Valérie Donzelli, Vincent Perez, Alain Françon, Théo Mercier, Charles Berling, Amira Casar, Jean-Michel Ribes, Alexis Jenni, Judith Chemla, Charles Fréger, Félix Moati, Albin de la Simone, Florence Loiret Caille, Laurent Bayle, La Grande Sophie, Magyd Cherfi, Ariane Ascaride, Jonathan Zaccaï, Antoine de Galbert, Béatrice Dalle, Jean-Pierre Vincent, Samir Guesmi, Olivier Py, Laurence Equilbey, Jules Sitruk, Paula Aisemberg, Jean-Noël Pancrazi, Renan Luce, Stéphane Foenkinos, Emmanuel Demarcy-Mota, Camélia Jordana, Brigitte Jaques-Wajeman, Zita Hanrot, François Regnault, Babx, Sofi Jeannin, Jérôme Kircher, Pauline Bastard, Francis Boespflug, André Markowicz, Claude Perron, Olivier Mantéi, Karen Vourc’h, Dominique Blanc, Olivier Rolin, Jeanne Cherhal, Gérard Wajcman, Jacky Ohayon, Rachel Arditi, Carine Tardieu, Stéphane Braunschweig, Marie Collin, Pascal Elbé, Farid Bentoumi, Laure Marsac, Émilie Brisavoine, Alexandre Tharaud, Irène Jacob, Yann Rabanier, Arthur Nauzyciel, Mathieu Chatenet, Brigitte Lefèvre, Sébastien Pouderoux, Élie Wajeman, Guillaume Gouix, Jean de Loisy, Laurent Gaudé, Philippe Quesne, Iván Argote, Arièle Butaux, Dominique Valadié, Elsa Lepoivre, André Engel, Corinne Bacharach, Anne Alvaro, Olivier Babinet, Yann Apperry, Thomas de Pourquery, Judith Henry, Sébastien Betbeder, Brigitte Sy, Gérard Lefort, Nicolas Bouchaud, Pierrick Sorin, Natalie Seroussi, Rodrigo Garcia, Anne-Lise Heimburger, Sylvie Ballul, Jean-François Sivadier, Anaëlle Lebovits-Quenehen, Isabelle Renauld, Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel, Yanowski, Vincent Winterhalter, Mathieu Bauer, Lise Wajeman, Marion Rampal, Cyril Descours, Olivier Cadiot, Stéphanie Murat, Daniel Jeanneteau, Océanerosemarie, Thomas Blanchard, Éric Génovèse, Richard Brunel, Françoise Lebrun, Rodolphe Dana, Sarah Petit, Emmanuel Noblet, Daniel Mesguich, Florence Thomassin, Olivier Gluzman, Ismaël Margain, Anne Marivin, Jean-Philippe Amar, Sigrid Bouaziz, Evelyne Didi, Guillaume Vincent, Caroline Deruas, Peter von Poehl, Jean-Luc Gaget, Cecile MacLorin Salvant, Thomas Enhco, Zaza Fournier, David Lescot, Micha Lescot, Marcel Bozonnet, Valérie Dréville, Laurent Poitrenaux, Michel Deutsch, Julia Piaton, Valérie Stroh, Yves-Noël Genod, Anne Paceo, Jean-Loup Rivière, Françoise Morvan, Odile Heimburger, Ludovic Lagarde, Samuel Achache, Jeanne Candel, Kyrie Kristmanson, Sarah Le Picard, Éric Génovèse, Julien Féret, Céline Gaudier, Mikaël Serre, Simon Jacquet, Bastien Lallemant, Charlotte Testu, Delphine Gleize, Fanny de Chaillé, Roxane Arnold, Raphaël Quenehen, Samuel Churin, Aram Kebabdjian, Jannick Thiroux, Marie Payen, Lola Gans, Raphaël Imbert, Servane Ducorps, Franck Krawczyk, Joëlle Petrasek, Yaron Herman, Marie Modiano, Zina Modiano, Lolita Sechan, Mona Achache, Caroline Guiela-Nguyen, Julie-Anne Roth, Sylvain George, Jean-Pierre Sarrazac, Natalie Beder, Alexis Pivot, Sarah Stern, Charlotte des Georges, Michèle Foucher, Maissiat, Catherine Frot, Yann Moix


Libération
On attend avec impatience la liste de ceux qui n'ont pas signé, pour savoir qui brûler.
De plus en plus de "fils de" et de "filles de"... Non ?
Je suis déçu. Il y a Catherine Frot et Cécile de France mais je ne vois pas le petit Glucksmann. Déçu est un mot faible. Je me sens trahi, et dépité. Les crétins utiles ne sont plus ce qu'ils étaient. J'attendais mieux du petit Glucksmann, qui autorisait les plus vives espérances dans ce domaine.

Une consolation : Yann Moix est là. La télévision de service public continuera d'être bien servie, sa vocation de neutralité politique s'en trouve confirmée et comme exaltée par cette pétition.

Yann Moix, qui avait appelé à voter Bayrou à la présidentielle de 2012, et qui est membre du Collège de Pataphysique (c'est exact, vous pouvez vérifier) lequel eut pour figure emblématique au siècle dernier Boris Vian, lequel est le sosie de Macron (soutenu par Bayrou)... Ah ! le microcosme parisien, qui se mord la queue et se l'entresuce à qui mieux-mieux, comme ils sera doux de le balayer, si d'aventure on le désire.
Tous ces z'artistes qui "s'engagent", qui sont prêts à toutes les luttes et à tous les sacrifices pour défendre "la liberté de penser et de créer, la liberté d’inventer et d’affirmer, la liberté d’interpréter et de critiquer le monde comme il va ou ne va pas"... J'sais pas vous, mais moi ça m'touche.
mais je ne vois pas le petit Glucksmann. Déçu est un mot faible. Je me sens trahi, et dépité
////

Attendez un peu Francis, je ne vous promets rien mais je vais essayer de vous trouver le petit Fabius... Ça vous va ?
Merveilleux procès d'intention contre Marine Le Pen, un de plus. Comme si de nos jours, et en leur vigilante présence, on avait le droit de dire ce que l'on veut, et surtout ce que l'on voit. Le pire, c'est qu'ils se croient sincères, ces grands et petits inquisiteurs, quand ils se disent du côté de la liberté (d'expression, de créer, etc.) — alors qu'ils ne sont et n'ont jamais été que du côté de la bonne vieille gamelle.
Le pire, c'est qu'ils se croient sincères, ces grands et petits inquisiteurs, quand ils se disent du côté de la liberté (d'expression, de créer, etc.) — alors qu'ils ne sont et n'ont jamais été que du côté de la bonne vieille gamelle.

//////

Finalement, ils ne sont que les petits représentants de commerce d'une société sans contrat désormais, sans règles ni système de valeurs autre qu'une indignation réflexe, sans règle ni logique que celle d'une contagion immédiate, d'une promiscuité qui les mêle (très temporairement) les uns aux autres dans un immense être indivisible.
Ceci dit, je ne vois pas pourquoi ces guignols ne revendiqueraient pas hautement leur droit à l'insignifiance, à la banalité et à la nullité.
04 avril 2017, 11:00   Pétition piège à on
"De plus en plus de "fils de" et de "filles de"... Non ?" (et même en tête des sondages...)

Ah ça ira, ça ira ça ira, les artistocrates à la Lanterne !
Il n'y a ni p'tit Glucksmann ni sa dulcinée. Rencontrée dans un village isolé du Lot pendant une méditation profonde et solitaire sur les textes fondateurs des philosophies politiques de Hobbes et de Machiavel, la dulcinée? Mais non, voyons, rencontrée sur un plateau télé, la belle...
Clémentine Célarié et Pierre Arditi n'ont pas signé. Cette pétition ne vaut rien.
Mais j'ai gardé le plus croustillant pour la fin..., je veux parler de "l'engagement citoyen" de J. Birkin (in Le Monde) :


« Quel regard portez-vous sur la campagne présidentielle en cours ? »

« Je marcherai contre Le Pen comme je l’ai déjà fait il y a quatorze ans avec mes filles enceintes. On va remettre ça, après le premier tour. Il ne faut pas qu’elle gagne. On est des enfants de la guerre, nous. On a les références… Mais on n’a peut-être pas assez expliqué pourquoi l’Europe est une bonne affaire. Et il faut que les politiciens soient réglos ! Trump, le Brexit, Le Pen, c’est le chacun pour soi un peu partout. Mais il y a des gens généreux qu’il faut soutenir. Je crois que les gens sont profondément bons. »

Marie et Zina Modiano ?

J'ignorais que P. Modiano avait deux filles, lesquelles sont chanteuses, écrivaines, réalisatrices... et donc militantes anti-Le Pen, forçément.
Citation
Pascal Mavrakis
Mais j'ai gardé le plus croustillant pour la fin..., je veux parler de "l'engagement citoyen" de J. Birkin (in Le Monde) :


« Quel regard portez-vous sur la campagne présidentielle en cours ? »

« Je marcherai contre Le Pen comme je l’ai déjà fait il y a quatorze ans avec mes filles enceintes. On va remettre ça, après le premier tour. Il ne faut pas qu’elle gagne. On est des enfants de la guerre, nous. On a les références… Mais on n’a peut-être pas assez expliqué pourquoi l’Europe est une bonne affaire. Et il faut que les politiciens soient réglos ! Trump, le Brexit, Le Pen, c’est le chacun pour soi un peu partout. Mais il y a des gens généreux qu’il faut soutenir. Je crois que les gens sont profondément bons. »

Fantastique... (Au passage, une enfant de la guerre aux 60 millions de morts qui croit que les "gens sont profondément bons", ça court pas les rues.)
Encore plus délirant : la Licra veut faire signer une « charte antiraciste » aux candidats à l’Elysée et à l’Assemblée nationale...



[www.fdesouche.com]
Yannick Jadot (EELV) : "Le discours de la jeunesse, c’est le métissage."

Thomas Guénolé : "Si vous votez FN, vous êtes raciste."

"Si le Front national vient au pouvoir, je ne serai plus magistrat", assure le juge Serge Portelli.

J'apprends qu'Hollande pourrait envisager de "sécher la passation de pouvoir" si Marine Le Pen était élue...
Nos juges-esclaves ne veulent pas changer de donneur d'ordres.
Fantastique... (Au passage, une enfant de la guerre aux 60 millions de morts qui croit que les "gens sont profondément bons", ça court pas les rues.)

Le paradoxe de cette histoire est bien qu'apparemment (je n'y étais pas, je me dois d'ajouter cet "apparemmment), ce qui a pu mettre fin à cette guerre est la conviction chez certains (les Américains, la Résistance aussi, en grande partie) que l'homme est bon. Et c'est fort de cette conviction qu'ils ont largué ce que vous savez sur Hiroshima et Nagasaki. La fin de cette guerre fut le moment où ce paradoxe atteignit son point d'incandescence.

A noter que chez les soviétiques qui ont abattu le IIIe Reich à Berlin, cet article de foi ("les gens sont profondément bons") était inscrit au fronton de leur jeune nation, patrie du communisme.

Et selon les témoignages de ceux qui ont connu l'époque de l'après-guerre, aucune reconstruction en Europe n'eût été possible sans cette commune foi en la bonté des hommes. C'est ce qui fait le fond d'ironie de cette apocalypse : les jeunes témoins de cette guerre qui fut la plus meurtrière de l'histoire de l'humanité, qui offrit une vision très réaliste et fort spectaculaire de l'Enfer lui-même, ont poussé ensuite dans la foi aussi naïve qu'inébranlable en la bonté des hommes. Il faudra un jour se pencher sur ce phénomène : les horreurs des guerres napoléoniennes qui déchirèrent l'Europe ensemençèrent le romantisme sombre et le culte des ruines ; celles de cette effroyable et planétaire tuerie qui déchira le XXe siècle en deux engendra les hippies bêlant et couverts de fleurs, déclamant à qui veut les entendre leur angélique et indéfectible foi en la bonté profonde du genre humain, façon John Lennon et Yoko Ono, cette dernière ayant été déjà adolescente quand fleurit le genre humain nouveau dans les cieux d'Hiroshima et de Nagasaki.
Citation
Trystan Dee
Nos juges-esclaves ne veulent pas changer de donneur d'ordres.

Ah ça non ! La preuve :

Franceinfo - ‎il y a 1 heure‎
"Les juges du pôle financier de Paris, chargés de l'enquête sur les assistants parlementaires du Front national, ont demandé la levée de l'immunité pour les eurodéputées Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet."
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter