Le site du parti de l'In-nocence

La modification des rythmes scolaires : une mesure qui s'impose

Envoyé par Francis Marche 
Il s'agit d'oraux du baccalauréat. Précisons au passage que le droit de vote est accordé à 18 ans en France, et que cette belle jeunesse a donc tout pouvoir pour trancher l'avenir du pays. Du reste on repère déjà dans ce petit lot représentatif, certaines futures conseillères du dictateur à venir, vous savez le type qui dicte plus vite que son ombre.
Mouais. Disons que pour écrire aussi bien que Mlle Angot elles possèdent une "maîtrise de la langue" ainsi qu'un "bagage culturel" amplement suffisants.
Moi qui me pique à mes heures d'être un grand déceleur de talents, je puis vous dire qu'en effet, la petite au cheveu court et au teint olive qui vous explique avec aplomb que César était appelé dictateur parce qu'il dictait comme un ouf, a tout pour faire une conseillère ministérielle macronienne de choc, comme la France régénérée a besoin. Vous savez le genre de petit fauve généreux qui vous édicte dans la nuit qu'il faut à la France des trottoirs plus larges pour protéger les femmes des agressions, bref la France politique de demain, celle dans laquelle l'ancienne ministre de la culture Aurélie Filipetti aura l'air d'être Mme de Staël.

Au fait, tous auront leur bac avec menssion.
Francis, avouons qu'en ces temps de détresse mondialiste et de décomposition politique cette belle jeunesse française redonne du baume au coeur... Non ?

Plus sérieusement : c'est comme si par delà les non-événements médiatico-politiques la France n’en finissait pas de se regarder mourir dans les yeux de ses enfants analphabètes.
Il s'agit, j'imagine, d'une mise en scène. Au bac les candidats ne sont pas debout (sauf s'ils utilisent le tableau) et on leur pose des questions qui ont un rapport avec le programme dans le cadre d'une matière donnée, pas d'un quiz de “culture générale” pour télévision de la matinée. Je crois que même aujourd'hui on fait encore un peu semblant.
Je me suis moi aussi demandé si ça pouvait être une mise en scène. Tout bien réfléchi, je pense qu'il n'en est rien : ils sont trop "bons", ce serait des comédiens comme on en fait plus. De très grands. Repassez le film, vous comprendrez ce que je veux dire. Leur naturel est insurpassable.
Bon. Marcel doit avoir raison, du moins j'espère. Mais les "vannes" sont tirées de copies d'élèves.
Bel exemple montrant à quel point notre monde est à lui-même sa propre caricature, à quel point il s'est “gorafisé” : n'importe quoi est devenu vraisemblable, surtout le pire.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter