Le site du parti de l'In-nocence

Edwy, l'Idiot (très) utile de Tariq

Envoyé par Pascal Mavrakis 
"Tariq Ramadan et ses compagnons de route de l’islamisme
ANALYSE – Le silence pudique de Mediapart, et plus largement d’une certaine gauche sur cette affaire, témoigne de la complaisance, voire de la complicité idéologique de celle-ci avec Ramadan et ses thèses islamistes.



C’était le 17 janvier 2015 à Brétigny-sur-Orge. L’événement organisé par diverses associations communautaires et le duo d’invités improbable. Tout sourire, Edwy Plenel et Tariq Ramadan communient devant un public presque exclusivement musulman parmi lesquels de nombreuses femmes voilées et quelques barbus en baskets-djellaba. L’islamiste, proche des Frères musulmans, et le trotskiste, ancien membre de la Ligue communiste révolutionnaire, faisaient cause commune contre les «discriminations » et l’«islamophobie». Au même moment, les Français pleuraient encore leurs morts: ceux de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, la policière de Montrouge.

Deux jours plus tôt, ils étaient des millions à s’être levés pour défendre la liberté d’expression et protester contre le terrorisme islamiste. Mais Plenel et Ramadan n’étaient pas Charlie. Ce soir-là, le fondateur de Mediapart s’épancha sur l’«enfance malheureuse des frères Kouachi» et précisa que lui n’aurait pas publié de «caricatures qui offensent n’importe quelle religion». Le 23 janvier, invité sur le plateau du «Petit journal », il enfoncera le clou, suggérant que les détracteurs de Ramadan seraient racistes.

La vision du monde du petit-fils d’Hassan el-Banna (fondateur de la confrérie des Frères musulmans) était pourtant connue de tous. Bien que souvent accusé de double discours, il faisait publiquement l’apologie de la charia, ne cachait pas sa volonté d’instaurer un moratoire sur la «lapidation des femmes» ou encore de réislamiser la jeunesse des banlieues."

(…)
Le Figaro.fr
Charlie Hebdo croule sous les menaces de maure.

[ceci fut un tweet]


(hé,ho,pas folle la guêpe) 
Les faux-contestataires comme Plenel, ceux qui font semblant de déranger le pouvoir en place en rendant public des affaires de seconde zone pour se donner bonne conscience (et pour faire prospérer leur business), ceux qu’il est le plus difficile de coincer.
Vous aurez noté l'identification pathologique de Plenel aux pauvres, aux victimes : il ne s'est pas fait poser d'implant dentaire. Il a un trou noir dans la bouche. Ces gens sont prêts à se déguiser en sans-dents pour faire vrai. Badiou a quant à lui adopté un Africain. A chacun sa caution, en somme.
Cambadélis plus con (?) que Plenel :

« Il faut défendre les musulmans contre les identitaires » le 21/11/2017


"Non, il n’y a pas de « guerre contre les musulmans ». Mais certains ont du mal à leur foutre la paix. De toutes parts, nos compatriotes musulmans sont pressés de se justifier, de prendre parti, qu’ils soient pratiquants ou pas et surtout quand ils sont d’origine maghrébine. Pas un débat public, pas une polémique qui ne se terminent en discussion sur la place de l’Islam dans notre pays.

Pris en otage de cette focalisation mais surtout de cette assignation à identité, les musulmans de France sont avant tout pris en étau: entre ceux qui veulent que la République se sépare des musulmans et ceux qui veulent que les musulmans se séparent de la République. Nos compatriotes musulmans sont en fait au cœur de la fragmentation française, de cette polarisation inquiétante d’une nation qui a du mal au fond à accepter toutes les altérités, qui a aujourd’hui du mal à se trouver. Voilà, la France ne s’ennuie pas, la France se cherche.

Alors, oui, il faut défendre les musulmans. Contre les identitaires qui font des musulmans la cause de tous les maux et de leur rejet le préalable au redressement national. Contre tous les apprentis sorciers de l’islam politique dans toute leurs subtiles variations – Frères Musulmans, salafistes voire sectes takfiristes – qui leur intiment de rompre avec la République pour vivre totalement sous un ordre religieux qui aurait réponse à toutes les questions, existentielles comme collectives."

(….)

huffingtonpost
J-C. Cambadélis:

- « Il faut défendre les musulmans contre les identitaires »

Traduction:

« Il faut défendre les musulmans contre les identitaires ». Ma survie politique en dépend.


 Re-Traduction:

F. de p.
"Mais certains ont du mal à leur foutre la paix"
////

Mr. Cambadélis a raison : la priorité, c'est de liquider ces affreux "certains"-là ! Et le problème sera réglé.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter