Le site du parti de l'In-nocence

La Vie du Rail (à Rémi Pellet et tous les ferro-sceptiques)

Envoyé par Francis Marche 
Le train, instrument nazislamique :

A Rennes, la fondation FACE propose des formations à la sécurité ferroviaire à… des détenus islamistes [exclusif] (Breizh info)

« Au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin, certains détenus invités par FACE à passer les tests et intégrer une formation d’annonceur sentinelle "sont suivis au titre de la radicalisation par le GED 35, nous dit la note. C’est le cas de Medhi X et de M’Baye X".

Medhi X, 22 ans, a réussi les tests pour intégrer une formation d’annonceur sentinelle. Petit détail : il a déjà 11 mentions à son casier judiciaire, notamment pour apologie du terrorisme. Lors d’un entretien avec le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP), l’homme a pourtant déclaré "qu’il passera à l’acte dès sa sortie, qu’il a fait connaissance avec des personnes appartenant au grand banditisme à la maison d’arrêt des Baumettes de Marseille, qu’il bénéficierait de leur aide pour créer des incidents de grande ampleur qui apparaîtront dans la presse". Selon la note, "il se montre particulièrement virulent, menaçant à l’égard des juges dont il jure, sur le Coran, de se venger". Cela ne l’empêchera pas d’être convoqué à deux reprises par le FACE de Rennes, en avril et mai 2017, pour passer des tests de présélection et un entretien de motivation afin d’intégrer une formation d’annonceur sentinelle-sécurité ferroviaire. Suite à l’intervention de différents services – parquet, cellule interrégionale de renseignement pénitentiaire, la note précise que "le projet de Medhi X de devenir annonceur sentinelle n’est plus d’actualité". On respire…

Pas de chance non plus, heureusement, pour la vocation "sécurité ferroviaire" de M’Baye X. Incarcéré à Rennes Vezin pour purger une condamnation à 8 ans d’emprisonnement pour violence avec usage d’une arme en récidive, condamné à plusieurs reprises, suivi au titre de la radicalisation, l’homme s’est vu proposer sans problème par la fondation FACE une formation d’annonceur sentinelle. Le SPIP émet également un avis très favorable à une permission de sortie de 5 heures, estimant que "le signalement dont il est l’objet ne trouve pas de raison d’être en détention". "Pourtant, remarque l’auteur de la note, depuis son signalement en 2014, X. n’a jamais cessé d’être suivi au titre de la radicalisation. Cultivé, influent, intelligent, son attitude lisse semble ne pas tromper les professionnels du renseignement qui n’ont aucun doute sur sa radicalisation." Il faudra l’intervention du parquet de Rennes contre la décision du juge d’application des peines autorisant la sortie, pour que X ne passe pas les tests préalables à l’intégration d’une formation "annonceur sentinelle". »

[www.breizh-info.com]
Ceux qui les aiment prendront le train.
 
Gérard Miller intervenait cette semaine dans une émission de radio: pour lui, l'islamo-gauchisme n'existe pas. Il n'y aurait aucun lien entre l'extrême-gauche et l'islamisme. Un pareil déni est d'autant plus amusant que Gérard Miller est par ailleurs psychanalyste et que le déni est, jusqu'à nouvel ordre, une maladie relevant de la psychiatrie. Mais il est vrai aussi que les trotskistes sont vrais tordus.

Alors, dans la série, la vie du rail, il y a aussi Edgar Morin qui surgit dans l'actualité. Autre gauchiste professionnel qui a bouffé à tous les râteliers du communisme, et qui se fait passer pour un résistant de la première heure, un peu comme Mitterrand. Quand on sait quel genre de marigot les communistes de la seconde guerre mondiale ont produit, on est juste en droit de s'interroger. Encore un peu, et Ils se revendiqueraient tous de l'affiche rouge. Plus j'observe cet individu, moins je le trouve résistant.
Bien entendu, un sociologue de la mare à crapauds du CNRS, qui a écrit deux dialogues avec Tarik Ramadan et qui le défend bec et ongle en accusant le christianisme, il ne pouvait y en avoir qu'un et comme par hasard, c'est sur lui que ça tombe: le gauchisme de collaboration, ça n'existe pas.
une formation d’annonceur sentinelle-sécurité ferroviaire.
///////



Pour "déradicaliser" ces ordures j'aurais vraiment pensé à tout sauf à ça ! - ENORME.



Quant aux Morin, Plenel et Miller, ils sont bien la preuve que la classe médiatique constitue une micro-société parallèle sans rapport avec la société réelle et uniquement vouée à la tâche de se reproduire puisque les scandales qui l'affectent sont sans conséquence pour elle. Deux sociétés qui s'éloignent l'une de l'autre et qui finiront sans doute par crever chacune de leur côté.
07 novembre 2017, 21:43   Le rail en soi
Comme preuve de l'amphibolie du rail en soi, on ne pourra que se remémorer les exploits magnifiques, et très efficaces, de la Résistance-Fer...
C'est bien ça Alain: faire dérailler les trains, c'est faire dérailler le totalitarisme. Tout totalitarisme se plaisant à chevaucher le rail entelechique de l'histoire, ne savons ce qui nous reste à faire.

Lénine, qui inaugura le totalitarisme vingtiemiste: "le socialisme, ce sont les trains qui arrivent à l'heure". Penser à ce sujet à la notion heideggerienne de temps artificiel.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter